> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > DISCIPLINES (doc. généraux) > Disciplines : CITOYENNETE (doc. généraux) : Edd, Emc, Emi, Histoire-Géo, (...) > Citoyenneté (Etudes, Dossiers et Guides, Actes) > Manuel d’autodéfense intellectuelle, par Sophie Mazet, Robert Laffont, 2015 (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Manuel d’autodéfense intellectuelle, par Sophie Mazet, Robert Laffont, 2015 [comment enseigner l’esprit critique en lycée ZEP face aux médias et aux réseaux sociaux]

26 octobre Version imprimable de cet article Version imprimable

Comment inculquer l’esprit critique aux élèves ?

Entretien
Depuis dix ans, Sophie Mazet, professeur d’anglais dans un lycée de Seine-Saint-Denis, organise des ateliers « d’autodéfense intellectuelle » pour étoffer l’esprit critique de ses élèves. Grâce à l’humour et la confiance, elle les aide à penser par eux-mêmes.

Extrait de lacroix.com du 20.10.20
 

 
Manuel d’autodéfense intellectuelle
Sophie Mazet
EAN : 9782221156803
270 pages
Éditeur : Robert Laffont (10/09/2015)

Note moyenne : 3.54/5 (sur 47 notes)
Résumé :
Comment préparer nos esprits, et plus encore ceux des jeunes générations, à lutter contre toutes les formes d’endoctrinement ?
En commençant par penser par nous-mêmes, ainsi que le préconise avec humour ce Manuel d’autodéfense intellectuelle.

Jeune enseignante, Sophie Mazet a dû se fabriquer un profil « tout-terrain » pour faire face au niveau très variable des élèves de son lycée de ZEP (qui va de la classe de « remobilisation » − composée d’adolescents sortis du système scolaire − à l’hypokhâgne).

Très vite, elle se trouve confrontée à des jeunes gens capables de croire sans réserve aux informations les plus farfelues, voire les plus effroyables.
L’actualité récente l’a souligné, on ne peut compter uniquement sur l’école pour former des citoyens éclairés et, face à la complexité du monde, des repères sont plus que jamais nécessaires.
En 2011, puisant son inspiration dans une déclaration du célèbre linguiste Noam Chomsky, selon lequel un « cours d’autodéfense intellectuelle devrait être obligatoire dans tout système d’éducation qui se respecte », elle se lance et invite les élèves de son lycée à s’initier avec elle à l’« esprit critique ».
Le cours est un succès qui déborde les frontières de l’établissement. Des intellectuels tels que Tzvetan Todorov, Caroline Fourest, Abdelwahab Meddeb et Catherine Kintzler acceptent d’y participer. France Inter lui consacre une émission.
Son adaptation sous forme de livre grand public s’impose alors naturellement.

Composé de neuf chapitres thématiques, assortis d’une « alerte paranoïa » et d’une « boîte à outils », ce manuel propose d’apprendre à décrypter toutes les formes de discours dont la visée est trop souvent de nous manipuler : qu’il s’agisse du discours politique ou du discours publicitaire, en passant par le discours conspirationniste, de l’infotainment, des séries télé, des pseudo-sciences ou des extrémistes de tout poil.

Original, drôle, accessible et intelligent, cet ouvrage à l’usage des jeunes générations est aussi un formidable outil pédagogique destiné aux adultes, parents ou enseignants qui souhaitent combattre efficacement propagande, langue de bois, intox, raccourcis, amalgames, fausses rumeurs et psychoses en tout genre.
Les hommes-lézards dirigent-ils le monde en secret ?
Le concombre espagnol est-il un serial killer ?
La laïcité est-elle, comme le pot-au-feu, une spécialité française ?
Votre supermarché vous connaît-il mieux que vos parents ?

Extrait de babellio.com

Répondre à cet article