> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales en MATERNELLE > Maternelle (Actions autres ou interdisciplinaires) > Continuité pédagogique : succès du compte Instagram ouvert aux parents de la (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Continuité pédagogique : succès du compte Instagram ouvert aux parents de la maternelle REP Paul Langevin de Stains (le Café)

16 avril Version imprimable de cet article Version imprimable

Bouchra Abdoul et Safia Henni : Un compte Instagram débordant d’activités

Depuis le début du confinement, les enseignants se surpassent pour réussir à maintenir du lien avec leurs élèves. En maternelle, c’est compliqué, en maternelle et en éducation prioritaire, ça l’est d’autant plus. Pourtant les professeurs des écoles exerçant dans ces territoires savent l’importance de la continuité pédagogique, quelle que soit sa forme. Alors ils innovent. C’est le cas de Bouchra Abdoul et de Safia Henni, toutes deux enseignantes à l’école maternelle [REP] Paul Langevin de Stains. Leur secret ? Un compte Instagram. Et loin de se cantonner aux quarante-neuf élèves que comptent leurs deux classes, le compte bat des records de popularité. Plus de 7800 followers participent aux différents défis proposés par ces deux jeunes enseignantes.

Toutes deux jeunes enseignantes, l’une depuis trois ans, l’autre depuis quatre ans, Bouchra et Safia travaillent ensemble depuis bientôt deux ans. L’une enseigne en petite section, l’autre en moyenne section, cela ne les a jamais empêchées de mener des projets communs, bien au contraire. Alors quand les écoles ont fermé, c’est tout naturellement qu’elles ont décidé de continuer ce partenariat, même à distance. Comme une grande majorité des enseignants, elles ont créé des classes virtuelles sur le portail du CNED, des groupes WhatsApp, elles envoient des mails proposant lectures, comptines et activités aux parents… Mais cela ne suffit pas selon elles. Elles savent que les vidéos sont plus parlantes pour leurs élèves et leurs parents, alors elles se lancent dans l’aventure des capsules vidéo.

Des capsules vidéo pour mieux expliciter

« Avec le confinement, nous nous sommes retrouvées face à une situation inédite à savoir comment assurer une continuité pédagogique à distance avec des enfants de petites et moyennes sections. Il fallait pouvoir proposer à nos parents d’élèves des activités de manipulation qu’ils pourraient réaliser facilement à partir de matériel dont tout le monde dispose à la maison. Afin que la passation de consigne puisse s’effectuer de manière claire et précise, et pour faciliter la compréhension des activités, nous avons décidé de réaliser des vidéos courtes et concises que nous avons envoyé à nos parents d’élèves » explique Safia. Une idée qui conquit immédiatement les proches des deux enseignantes, « notre entourage nous a poussé à partager cette initiative avec tous les parents. D’où la naissance de notre page Instagram. Certains éprouvent des difficultés à faire travailler leur enfant à cet âge. Nous ne pouvons pas leur donner des dossiers d’exercices. C’est pourquoi nous proposons des activités de manipulations afin de soutenir les parents dans ce contexte particulier » complète Bouchra. Un compte qui attire beaucoup plus que les parents de leurs élèves, qui ne les suivent d’ailleurs pas tous, ou de leur école.


Un compte Instagram ouvert à tous

C’est ainsi que nait le compte @maitressesenconfinement sur le réseau social spécialiste de l’image, Instagram. Safia et Bouchra le gèrent toutes les deux, un compte qui ne comptabilise pas loin de 8000 abonnés à ce jour. « Chacune propose des activités à sa classe, à son niveau. Nous n’avons pas d’organisation spécifique. Nous avons toutes les deux accès à la page. Nous mettons en ligne deux vidéo par jour, une pour les petites sections et une pour les moyennes sections ».

Des défis sont aussi proposés tous les weekends. Dimanche dernier, il s’agissait pour les PS, de réaliser un visage avec des objets de la maison, et de réaliser un bonhomme avec les objets de la maison pour les grandes sections. Des choses simples, ludiques accessible à tous, enfants et parents. Pour certains, les télécommandes ont servi de membres, pour d’autres des ustensiles de cuisine. Enfants et parents regorgent d’inventivité. Les enseignantes commentent chaque publication avec un petit mot encourageant et les publie dans les stories du compte pour qu’elles soient mise en valeur comme l’explique Bouchra. « Beaucoup de followers nous envoient des photos de retours d’activités qu’ils font faire à leurs enfants. C’est un plaisir d’avoir ce suivi et de voir la mise en application de nos activités ».

« Les parents se retrouvent un peu perdus face aux apprentissages proposés aux enfants de maternelle »

Un réel succès auquel Safia et Bouchra ne s’attendaient pas. « En créant le compte nous ne nous attendions absolument pas à ce que ça prenne cette ampleur. Nous recevons énormément de messages de remerciements de parents qui se disaient dépassés par la situation actuelle, ne sachant quelles activités proposées à leurs enfants et trouvant très peu de ressources en ligne pour les maternelles. Ils perçoivent notre compte comme une mine d’activités faciles à réaliser. C’était le but premier de celui-ci : proposer des activités réalisables par tous, ne nécessitant pas de matériel spécifique et ne nécessitant pas d’avoir une imprimante à la maison ». Et puis, comme l’explique Safia, « les parents se retrouvent un peu perdus face aux apprentissages proposés aux enfants de maternelle. Ils n’ont pas forcément d’idées, d’activités à proposer à leur enfant en lien avec le programme de la maternelle. Nous avons l’impression que les apprentissages effectués en maternelle sont mystérieux pour eux. Ils ne doivent pas savoir ce que l’on fait à l’école maternelle ».

En vacances actuellement, les deux professeures des écoles n’en alimentent pas moins le compte Instagram. Défis, vidéos autour de la reconnaissance des lettres, du graphisme, du dénombrement… autant d’idées qui fourmillent dans l’esprit de ces jeunes enseignantes. Elles n’en demeurent pas moins inquiètes pour les leurs jeunes élèves, surtout ceux pour lesquels elles n’ont aucune nouvelle, bien souvent par manque de moyens matériels des parents….

Le compte @maitressesenconfinement est coloré, vivant, drôle… On y voit les enfants se surpasser pour réussir les défis proposés. Un compte à suivre et à relayer.

Lilia Ben Hamouda

Extrait de cafepedagogique.net du 15.04.20

Répondre à cet article