> 10 - AGENDA > 51- Archives > Revue de presse : archiv. 2008-2001 (non classées en rubriques (...) > Revue de presse. Archives 2008 à 2004 > année 2007 > mai 2007 > 07.05.07 - Le court témoignage d’un prof de ZEP

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

07.05.07 - Le court témoignage d’un prof de ZEP

7 mai 2007 Version imprimable de cet article Version imprimable

Extrait du site « Rue89 », le 07.05.07 : Splendeurs et misère de la ZEP

L’ardoise, c’est à la fois le résultat qu’on exhibe en classe et la dette : ce qu’on doit ou ce qu’on nous doit. Depuis des années passées à sillonner les collèges et les lycées, prof de lettres, d’abord TZR (Titulaire sur zone de remplacement) remplaçant de femmes enceintes, de dépressifs et de graves malades dans l’Oise, j’ai voulu me situer en collège ZEP (Zone d’éducation prioritaire), en banlieue parisienne. Et depuis six ans, je me bats pour apprendre et défendre l’écriture, la lecture, la langue, l’art à l’école : théâtre, cinéma, poésie... afin d’essayer de donner le meilleur aux élèves des quartiers populaires.

Accueilli en héros ou méprisé par le discours ambiant, j’ai souvent, comme tant d’autres, payé mon ardoise en luttant pour les élèves, leurs parents et l’école. On connaît mal notre travail, l’ardoise est souvent mal montrée, difficile à régler, utilisons cette voix, à conquérir ensemble, ouverte et libre, pour parcourir, entre rires et peurs, le travail fait en collège ZEP. Que l’ardoise sorte du paquet de nœuds des idées reçue.

A l’émotion de nous ouvrir cette ardoise (collègues de la maternelle à l’université, élèves, parents et visiteurs curieux), j’espère que succèdera l’exact état des débats et des combats de chacun pour éduquer les enfants des cités et d’ailleurs et leur donner une chance réelle de bien vivre plus tard.

Zach (Zacharia Dosseur,enseignant, 20 h 19, 12/04/2007)

Répondre à cet article