> 9 - AGENDA > 51- Archives > Revue de presse : archiv. 2008-2001 (non classées en rubriques (...) > Revue de presse. Archives 2008 à 2004 > année 2007 > septembre 2007 > 04.09.07 - Rentrée dans un collège REP de Paris XVIIIème

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

04.09.07 - Rentrée dans un collège REP de Paris XVIIIème

4 septembre 2007 Version imprimable de cet article Version imprimable

Extrait de « L’Expresso » du 04.09.07 : Accompagnement scolaire au collège Marx Dormoy, Paris 18ème

« On traite tout par le pédagogique »

Dans le cadre de ses visites de rentrée scolaire, le maire de Paris, Bertrand Delanoé, est venu saluer l’équipe éducative du collège Marx Dormoy, dans le 18ème arrondissement, réunie pour la pré-rentrée. Depuis plusieurs années en effet, ce collège ZEP d’un peu moins de 500 élèves, non compris les 120 élèves de SEGPA, mise sur le « tout-pédagogique » et mène de nombreux projets en réponse à la difficulté scolaire ou sociale.

Ainsi, pour travailler l’expression écrite notamment, un journal est-il réalisé chaque année au CDI par une classe de 4ème en collaboration avec des élèves francophones de Calcutta. Toujours avec l’aide de la documentaliste, tous les élèves de 5ème et de 3ème ont à élaborer un dossier en SVT ou sciences physiques. Au niveau de la SEGPA, c’est l’écriture filmique ou théâtrale qui est privilégiée au travers d’adaptations d’œuvres littéraires, mais les compétences acquises dans les ateliers tapisserie et menuiserie sont fort bienvenues pour la réalisation des décors.

A noter, ce n’est pas si fréquent, que dans ce collège le foisonnement des actions est parfaitement coordonné à l’intérieur d’un projet d’établissement très structuré, mené à bien avec rigueur et dynamisme par les directions successives.

Le collège s’est donc naturellement inscrit dans les opportunités offertes par la politique de la ville et les actions d’accompagnement scolaire de la mairie de Paris. Dès l’an dernier, tous les élèves de 6ème ont bénéficié par demi-groupe d’une heure hebdomadaire d’aide aux devoirs hors temps scolaire. Les professeurs référents qui les encadraient ont souligné, d’une part, la nécessité de cette action pour nombre d’élèves qui ne bénéficient pas de bonnes conditions de travail à la maison et, d’autre part, les importants progrès accomplis par les élèves tant dans la compréhension écrite des textes de devoirs que dans la gestion de leur travail. De même, la vigilance explicite de leurs enseignants par rapport à leur travail a été fort bien perçue. Bénéficiant des nuvelles dotations ministérielles, l’action sera étendue cette année aux élèves de 5ème.

L’accompagnement scolaire soutenu par la ville de Paris

Répondre à cet article