> ACTEURS et PARTENAIRES. Identité et Statut > Enseignants (Identité professionnelle) > Enseignants (Témoignages, Portraits d’) > Un instit ne devrait pas avoir à dire ça, Sylvain Grandserre, Esf, mars (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Un instit ne devrait pas avoir à dire ça, Sylvain Grandserre, Esf, mars 2020

11 mars Version imprimable de cet article Version imprimable

RÉSUMÉ
École, silence. On tourne... pas rond ! De jour en jour, on coule et croule : sous les injonctions ministérielles, la dérive paperassière, le dirigisme bureaucratique… Dépossédés de leur métier, infantilisés comme jamais, culpabilisés par l’infaisabilité de ce qui leur est demandé, beaucoup d’enseignants se sont tus.

Mais qui peut encore croire que ça va aller mieux quand tant d’enfants et d’enseignants vont si mal ? Comment faire avancer un système qui change de cap à chaque nouveau ministre ? À l’heure où quelques professeurs osent encore témoigner sous couvert d’anonymat, il fallait une voix forte pour dire le mal qui est fait à l’École. Il fallait aussi l’expérience professionnelle et militante solide d’un enseignant pour qui le pire serait de ne rien dire.

Alternant analyses percutantes et anecdotes croustillantes, Sylvain Grandserre livre un témoignage entre rire et larmes dont nul ne sortira indifférent. Après ça, on ne pourra plus dire qu’on ne savait pas.

Entretien avec l’auteur

Extrait de esf-scienceshumaines.fr

Répondre à cet article