> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > Dispositifs MATERNELLE et PETITE ENFANCE > Maternelle pour moins de 3 ans (Situation locale) > La polémique se poursuit entre la rectrice de Lille et les syndicats au (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

La polémique se poursuit entre la rectrice de Lille et les syndicats au sujet de l’"inutilité" de la maternelle à deux ans pour les milieux "favorisés"

4 février 2011 Version imprimable de cet article Version imprimable

[La nouvelle rectrice, Marie-Jeanne Philippe, confirme] que la majorité des suppressions de postes dans le primaire concerneront la scolarisation des enfants de deux ans. Au motif que, selon elle, celle-ci n’a pas prouvé son utilité chez les enfants issus des milieux favorisés. En revanche, elle le serait pour leurs petits camarades des milieux défavorisés. D’où sa volonté de ne pas supprimer de postes en zone d’éducation prioritaire.

[...] [Pur le SNUipp], "à la limite pour les 79 écoles maternelles du Nord en réseau ambition réussite (RAR), il y a moins d’inquiétude. Mais les 134 en réseau de réussite scolaire (RRS), la rectrice ne les retiendra pas. » Faux, les zones d’éducation prioritaire au sens large sont concernées, dément la rectrice (lire ci-contre).

Extrait de lavoixdunord.fr du 04.02.11 ; L’école à deux ans mise au piquet par le rectorat

Répondre à cet article