> 10 - AGENDA > 51- Archives > Revue de presse : archiv. 2008-2001 (non classées en rubriques (...) > Revue de presse. Archives 2008 à 2004 > année 2005 > mai > 05/05 - Enfants du voyage dans une ZEP de Haute-Garonne

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

05/05 - Enfants du voyage dans une ZEP de Haute-Garonne

5 mai 2005 Version imprimable de cet article Version imprimable

Deux extraits du site de l’inspection académique de Haute-Garonne : un document sur les dispositifs mis en place dans ce département pour la scolarisation des enfants du voyage (52 pages)

(...)

2. Scolarisation dans le second degré.
Si la scolarité primaire devient une réalité positivement vécue, la scolarisation dans le second degré demeure problématique, en particulier à cause des craintes qu’elle inspire aux familles et en raison du niveau scolaire encore en décalage avec les compétences attendues au collège. La scolarisation dans le cursus ordinaire reste la règle et l’ambition de l’institution et des équipes enseignantes. Pourtant, dans les faits, sédentaires et itinérants sont confrontées à des situations autres.

• Pour leurs enfants (souvent scolarisés en écoles élémentaires jusqu’à douze ans), certaines familles demandent une inscription aux cours d’enseignement à distance (C.N.E.D.). Cette forme d’enseignement n’est possible et accordée par l’inspection académique (après vérification des services et des responsables départementaux) qu’en cas d’itinérance avérée, répondant ainsi à des contraintes relatives au mode de vie. Profitable si elle est accompagnée (par une association, un répétiteur, une antenne collège), cette scolarisation ne peut constituer une issue, voire une orientation en fin d’école élémentaire.

• Acceptées et même fréquemment souhaitées par les parents, les nombreuses orientations en SEGPA conduisent à des dérives locales : concentration de jeunes dans des classes étiquetées “tsiganes”. Une affectation des élèves dans un secteur défini (composé de deux ou trois collèges) devrait être un moyen de poursuivre la politique menée dans le premier degré (tentative de mixité scolaire).

• Des dispositifs spécifiques de re-scolarisation (cf. Convention cadre classe passerelle) ont été créés depuis trois ans pour redonner une chance aux enfants en rupture avec l’institution scolaire. La première “Classe passerelle collège”, implantée au collège Lalande (ZEP nord), fonctionne actuellement avec un effectif de quinze élèves et apporte à ces jeunes les savoirs et savoir-faire de base en vue d’une intégration dans d’autres classes du collège (SEGPA, 4e AS). Deux autres classes passerelles accueillent un petit effectif à Castanet et St-Orens pour couvrir des besoins localisés. Il est envisagé dans un avenir proche, la création d’une classe passerelle sur le secteur de Portet (Portet - Cugnaux - Villeneuve).

• Le suivi des élèves et la continuité des apprentissages relevant des missions des classes mobiles, quelques jeunes de plus de douze ans (sans autre possibilité de scolarité) sont transitoirement inscrits dans ces classes avant de rejoindre le dispositif collège adapté.

(...)

2) Une spécificité : la circonscription de Toulouse nord HG5
La coordination de l’équipe mobile dépendant de la circonscription de Toulouse nord, des réunions de travail sont organisées régulièrement par notre inspecteur. Nous le rencontrons périodiquement afin de lui présenter l’état de la situation (également des points téléphoniques, échanges de courriels, réguliers, laconiques et précis). Plusieurs documents lui ont été adressés spécialement au sujet du questionnaire adressé par le ministère, relatif à la situation de la scolarisation des voyageurs sur le département. Nous tenons à le remercier pour son soutien, ses conseils et sa disponibilité. Dans le cadre de sa mission, l’enseignant coordonnateur, fait le point, de manière récurrente, concernant ses activités passées et prochaines : (équipe mobile, stationnement, effectifs, contacts avec les familles, les écoles, les collèges, le CASNAV le SIEANAT).

Au plan administratif, il a été décidé que, dès lors qu’on faisait appel à lui, un courrier était envoyé par la voie hiérarchique à l’inspection de Toulouse nord. Nous sommes aussi associés aux diverses commissions et au conseil de zone de la ZEP du secteur nord. Les bureaux de l’inspection de Toulouse HG 5 accueillent dorénavant un pôle ressources qui propose les ouvrages de pédagogie générale et une documentation portant sur la scolarisation des enfants du voyage. Il est en lien avec celui du CASNAV et permet de diffuser de l’information, aux autres circonscriptions notamment. C’est également un lieu d’échanges, de conseils et de rencontres. Une permanence a été ouverte tous les vendredis après-midi. Ce centre s’adresse à tous, notamment aux enseignants de la circonscription et naturellement aux autres collègues et partenaires de l’école, concernés par la question de la scolarisation des enfants des gens du voyage. Une nouvelle coopération s’est aussi installée avec la collaboratrice nommée sur une mission d’enquête : scolarisation des enfants du voyage (présentation du centre de ressources et réunions de travail). Dernièrement ce sont des aides-éducateurs présents dans de nombreux établissements scolaires qui sont venus nous rencontrer afin de les aider à préparer une intervention sur la scolarisation des tsiganes.

inspection académique 31

Répondre à cet article