> 9 - POLITIQUE VILLE > PRE et REUSSITE EDUCATIVE > PRE (Dossiers et Guides) > La coopération entre les RRS et les PRE : des groupes de travail (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

La coopération entre les RRS et les PRE : des groupes de travail partenariaux à Annemasse (Haute-Savoie). Les 49 PRE dans la région Rhône-Alpes et les sites prioritaires dans l’académie de Grenoble

29 juin 2012 Version imprimable de cet article Version imprimable

Les politiques des collectivités et leur articulation avec le Réseau de Réussite Scolaire d’Annemasse

Dans le cadre des politiques dites « Politique de la ville », relevant des PRE et autres dispositifs portés par les collectivités territoriales, force est de constater qu’en fonction des sites, les collaborations peuvent se révéler plus ou moins difficiles. En effet, l’articulation des actions proposées par ces partenaires peut ne pas s’articuler avec l’activité des établissements et de fait manquer de cohérence au regard de la progression pédagogique attendue. L’objectif de ce groupe est d’identifier les freins à cette articulation et proposer des modalités de fonctionnement et de communication avec ces partenaires, identifier les « bonnes pratiques » et rechercher une harmonisation départementale pour les six réseaux.

1) Réflexion RRS / PRE (Annemasse)
Techniciens :

  • Sébastien ROMAGNAN (coordinateur RRS Collège Michel Servet)
  • Pascale BELLEVIN ( coordinatrice PRE Ville d’Annemasse).

Dans le but de contribuer à alimenter les groupes de travail sur les RRS, une réunion technique a eu lieu entre Sébastien ROMAGNAN et Pascale BELLEVIN sur les relations RRS et PRE.

LA COOPÉRATION RRS / PRE
Il nous semblait important de distinguer les préalables nécessaires à une coopération efficace, mais aussi de noter les freins les plus courants.

LES PRÉALABLES A LA COOPÉRATION RRS / PRE

  • Avoir la volonté de travailler ensemble
  • Accepter des modes de travail différents (notion de temps)
  • Accepter d’avoir une culture de travail différente (formation, relation aux parents, relation aux jeunes)
  • Connaître l’environnement institutionnel de chacun
  • Connaître les missions de chacun
  • Savoir où situer physiquement les partenaires
  • Accepter le partenariat extérieur à son institution
  • Intégrer le partenaire dans des réunions internes
  • Favoriser la rencontre physique pour créer le lien
  • Savoir se rendre disponible
  • Être capable de se mobiliser rapidement

LES FREINS

  • Avoir des représentations négatives du travail de l’autre
  • Avoir une temporalité différente sur l’année découpage année scolaire / année civile), sur la journée, sur les vacances (rythme différent).
  • Ne pas avoir confiance dans les acteurs
  • Avoir de fortes habitudes de fonctionnement ancrées
  • Ne pas accepter les situations telles qu’elles sont
  • Perdre de vue la fonction derrière la personne

Il est à noter que la spécificité du collège (nombre d’enseignants pour un élève, découpage de l’emploi du temps, multiplicité des acteurs...) complexifie la relation avec le PRE par rapport aux écoles du 1er degré où la mobilisation est plus facile du fait du nombre et du mode de fonctionnement.

EXEMPLE D’UNE ACTION COMMUNE COLLÈGE SERVET / PRE
A l’heure actuelle le collège Servet est porteur du projet Horizon 3ème en partenariat avec le PRE d’Annemasse.

Ce partenariat existe depuis septembre 2010.
Il fonctionne grâce à une volonté commune d’œuvrer sur des jeunes en voie de décrochage scolaire et un respect mutuel des différents protagonistes.
Le projet a vocation à travailler sur un public de 4ème en grande difficulté. Il s’agit de remobiliser les jeunes dans leur scolarité en travaillant sur des aspects plus large que le scolaire, notamment le comportement, le projet professionnel, la découverte de métiers.
Les réunions de mise en place du projet ont permis d’atténuer des désaccords relatifs à des fonctionnements différents.
De plus les réunions de suivi hebdomadaire permettent à tous les partenaires, qu’ils soient de l’établissement scolaire ou du PRE de se rencontrer, de communiquer et de vivre ce projet avec une équité de partage d’informations.

2) Bilan effectué par le groupe

  • Difficulté de faire un bilan et de parler au nom des 6 réseaux car seulement 3 présents (Bonneville, Cluses, Annemasse)
  • Pratiques de terrain assez différentes suivant les circonstances (partenaires, interlocuteurs directs, financements …
  • Les capacités de collaboration dépendent beaucoup des personnes et de l’historique du territoire local
  • Problèmes de financement
  • Importance de bien définir l’identité de l’interlocuteur
  • Il faudrait redéfinir le texte expliquant les PRE
  • Il faudrait créer ou étendre le groupe de pilotage de chaque PRE
  • Il faudrait réfléchir à une collaboration plus construite entre les différents services jeunesse ou MJC pour l’accompagnement éducatif, les classes relais, l’école ouverte

3) Les bonnes pratiques

  • Chaque collège doit définir les objectifs, le coût, les besoins de chaque établissement en lien avec le contrat d’objectif
  • Faire l’inventaire de ce que chacun peut proposer
  • Proposer aux partenaires de s’intégrer et de trouver ensemble des actions par rapport au cahier des charges construit
  • Définir le retour pour les partenaires
  • Partager les pratiques en mutualisant les six réseaux
  • Remarque : l’harmonisation départementale doit être suffisamment souple pour s’adapter aux pratiques locales, aux partenaires et à l’histoire de chaque RRS

Extrait du site de l’Inspection académique de Haute-Savoie : Les politiques des collectivités et leur articulation avec le Réseau de Réussite Scolaire

 

Programme de Réussite Educative (PRE) d’Annemasse

Programme de réussite éducative dans la région Rhone-Alpes

49 PRE en Rhône-Alpes

  • Ain : Bellegarde-sur-Valserine, Bourg-en-Bresse, Arbent, Montluel, Oyonnax
  • Ardèche : Aubenas, Annonay, L’Argentière, La Voulte-sur-Rhône, Le Teil
  • Drôme : Romans-sur-Isère, Montélimar, Valence
  • Isère : Agglomération grenobloise, Porte de l’Isère, Pays Viennois, Alpes-Sud-Isère, Pays Voironnais, Agglomération pontoise
  • Loire : Saint-Étienne, Roanne, Le Chambon-Feugerolles, Rive-de-Gier
  • Rhône : Villeurbanne, Rillieux-la-Pape, Vaulx-en-Velin, Lyon, Communauté d’agglomération de Villefranche-sur-Saône, Pierre-Bénite, Saint-Fons, Bron, Décines, Feyzin, Givors, Grigny, Meyzieu, Neuvilles-sur-Saône, Saint-Genis-Laval, Vénissieux, Saint-Priest, Tarare, Écully
  • Savoie : Chambéry, Albertville, Aix-les-Bains
  • Haute-Savoie : Annemasse, Gaillard, Bonneville, Scionzier, Cluses, Thonon-les-Bains, Rumilly

2 internats de réussite éducative : Lyon-Favre, Lamure-sur-Azergues

Programme de réussite éducative

 

L’Education prioritaire dans l’académie de Grenoble

- Tous les collèges RRS et ECLAIR par département et bassin

- Quelques sites d’établissements

Répondre à cet article