> 8 - PEDAGOGIE, FORMATION > ACTION LOCALE par niveau et discipline > Action locale interdegrés > B* Participation du collège ECLAIR La Marquisanne au réseau du socle à (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Participation du collège ECLAIR La Marquisanne au réseau du socle à Toulon. Construire un climat d’étude sécurisant

2 janvier 2013 Version imprimable de cet article Version imprimable

Réseau du socle Toulon . Construire un climat d’étude sécurisant

Fiche académique
Auteur : Patrice Lemoine et Michel Desault
Mél : patrice.lemoine@ac-nice.fr, michel.desault@ac-nice.fr

Projet croisant plusieurs dispositifs visant à construire un climat d’étude sécurisant dans le Réseau du socle de Toulon.

Plus-value de l’action
Le travail engagé a permis de mettre en lumière que : -la confiance mutuelle avec les élèves se construit, elle n’est pas un héritage - le climat d’étude n’est pas que l’addition d’évaluations, de conditions matérielles, d’heures d’enseignement - un climat « secure » ne relève ni seulement de la vie en classe, ni seulement de la vie scolaire, dans la mesure où éducation et apprentissage vont de pair. - l’école doit considérer la personne dans l’élève.

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
Dans les écoles : 3 équipes d’écoles maternelles et 3 équipes d’écoles élémentaires, représentant 30 PE en maternelle et 38 PE en élémentaire, pour 60 classes. Au collège : une classe de 6e et une classe de 4e : 42 élèves d’éducation prioritaire

A l’origine
Les travaux du conseil de réseau ont conduit à prioriser la réflexion sur des questions d’accueil et de reconnaissance de l’élève en tant qu’être singulier. Aux yeux des acteurs du conseil de réseau, l’élève semble piégé entre la méconnaissance des attentes et leur variabilité, comme Ulysse entre Charybde et Scylla. L’élève apparait en insécurité sur le plan des apprentissages et sur le plan de la vie à l’Ecole. Le diagnostic a croisé l’analyse des pilotes, l’observation de pratiques de classes par les inspecteurs, les entretiens d’élèves, les interviews d’enseignants dans le cadre de la reconstitution des parcours d’élèves.

Objectifs poursuivis
Les actions engagées visent à ce que l’Ecole soit perçue comme un lieu sécurisant et que les apprentissages soient facilités de fait.

Description
Des équipes d’écoles et deux équipes pédagogiques du collège travaillent en lien régulier avec les chercheurs pour mettre en œuvre d’autres modalités d’intervention auprès des élèves, qu’il s’agisse de l’accueil dans les écoles ou des pratiques de classe dans les écoles et au collège, ainsi que dans l’approche de l’évaluation au collège.

Modalité de mise en oeuvre
Les enquêtes menées et les apports théoriques ont conduit à imaginer et développer plusieurs initiatives d’envergures différentes au sein du conseil de réseau et dans les unités d’enseignement : •Formations des professeurs par une conférence du Pr. Delage pour les professeurs des écoles de la circonscription et des professeurs représentant du réseau, et une conférence de M. Favre, docteur en neuroscience et professeur en sciences de l’éducation à l’Université de Montpellier 2, aux professeurs du collège La Marquisanne ouverte aux membres du conseil de réseau. •Quatre équipes représentant six écoles sont engagées dans un travail d’analyse de pratiques avec le Pr Delage accompagné du groupe de réflexion de la circonscription. •Deux équipes pédagogiques du collège La Marquisanne sont engagées dans une formation-action avec Pr. Favre accompagnées par deux conseillers en développement du Cardie. •Débats en réunion de concertation au sein de chaque unité d’enseignement pour réfléchir sur les pratiques pédagogiques et éducatives réelles, sur la valeur accordée véritablement à la parole de l’élève, le positionnement relationnel des professeurs. •Débat en réunion de délégués.

Moyens mobilisés
Moyens propres au collège pour la convention avec le Pr Favre.

Partenariat et contenu du partenariat
Daniel Favre, Université de Montpellier 2, formation et accompagnement des équipes sur l’année 2012-2013 Michel Delage, Médecin Chef des Services Hors Classe (deuxième section) du Service de Santé des Armées, accompagnement des équipes une fois par mois.

Liens éventuels avec la Recherche
M. Favre, docteur en neuroscience et professeur en sciences de l’éducation à l’Université de Montpellier 2 M. Delage, Médecin Chef des Services Hors Classe (deuxième section) du Service de Santé des Armées.

Evaluation
-Pour les élèves : un sentiment de sécurité et de reconnaissance qui facilite la relation aux apprentissages => amélioration des résultats (résultats aux évaluations, moyennes, orientation), fluidité des parcours (maintien, redoublement), absence d’incivilités (sanctions) -Pour les enseignants : la prise en compte de l’élève en tant que sujet, évolution des pratiques et des relations, évolution du regard sur l’enfant/l’élève, évolution de l’évaluation (notes, appréciations, résultats, entretiens avec les élèves) -Pour les unités d’enseignement : amélioration du climat scolaire et augmentation de l’engagement des familles (participation aux différentes instances, indicateurs de vie scolaire, entretiens familles et enseignants) -Pour les familles : Amélioration de l’échange avec les équipes enseignantes par la valorisation de la place et du rôle de la famille dans la construction de l’individu /élève Perception de la « qualité de l’attention développée »par l’enseignant pour l’élève.

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
Auto-évaluation, évaluation interne par les équipes et externe par le Cardie

Effets constatés
Sur les acquis des élèves : - l’engagement dans les apprentissages n’est pas freiné par les résistances face à l’évaluation "traditionnelle" au collège - un climat plus sécure permet une entrée facilitée dans les apprentissages à l’école
Sur les pratiques des enseignants : - un autre regard sur l’enfant modifie la relation de l’enseignant à l’élève - la relation de l’affectif à l’apprentissage est considéré autrement
Sur l’école / l’établissement : une amélioration du climat est subjectivement sensible dans les unités éducatives concernées

MARS 2013 Réseau du socle Toulon. Construire un climat d’étude sécurisant

Répondre à cet article