> 5 - Pédagogie en ZEP (49 SR) > Actions pédagogiques AU COLLEGE > Orientation / Découverte professionnelle > B* Entreprendre (création d’une mini-entreprise) et apprendre au collège RRS (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Entreprendre (création d’une mini-entreprise) et apprendre au collège RRS Clovis Hugues de Cavaillon

6 mars 2013 Version imprimable de cet article Version imprimable

Entreprendre et apprendre
Action présentée aux Journées de l’innovation de mars 2013

Collège Clovis Hugues
Avenue Famille Jouve, 84305 Cavaillon
Site du collège
Mini-entreprise 2011-2012
Mini-entreprise 2012-2013

Auteur : Gamez Christophe
Mél : christophe.gamez@ac-aix-marseille.fr

Notre démarche, basée sur la gestion de projet, consiste en la création d’une mini-entreprise (de la naissance de l’idée jusqu’à la réalisation complète) . Les élèves choisissent eux-mêmes l’activité de la mini-entreprise tournée vers l’ensemble des collégiens : création d’un journal l’année dernière, ouverture d’un bar à fruits cette année. Cette action pédagogique, construite autour de la connaissance de soi, de la connaissance des filières de formation, de la prise de parole, du travail en équipe et de la prise d’initiatives, a pour objectif de donner envie à nos élèves d’entreprendre et de les rendre plus autonomes dans leurs apprentissages et dans leur parcours scolaire.

Plus-value de l’action
Développement de l’initiative, de la prise de décision et donc de l’autonomie des élèves

Nombre d’élèves et niveau concernés
23 élèves du niveau troisième

A l’origine
Manque de réflexivité des élèves notamment au sujet de l’orientation. Autonomie peu développée des élèves. Manque de travail en équipe des élèves. Peu ou pas d’ouverture du collège sur le monde du travail. Une méconnaissance de la part des élèves, des lycées du secteur et de leurs filières.

Objectifs poursuivis
Avoir du recul sur son orientation. Développer la connaissance de soi. Encourager le travail en équipe et la prise d’initiatives. Ouvrir les élèves au monde l’entreprise. Débloquer et faciliter la prise de parole des élèves. Connaissance des établissements (lycées, lycée pro) de notre bassin.

Description
Création d’une mini-entreprise. Les élèves sont à l’origine de toutes les actions suivantes : choix du produit ou du service , étude de marché, organigramme, répartitions des rôles dans les différents services, recherche des moyens financiers, gestion au quotidien de l’entreprise. La mini-entreprise permet aux élèves de « vivre » les métiers.
Mais un métier, c’est aussi une formation, d’où le travail sur les voies de formation et sur les différentes filières du bassin lors de visites et intégration des élèves dans les différents lycées du bassin (rencontre avec des lycéens de différents niveaux). Travail sur la connaissance de soi .Prise de parole (assemblée générale, gestion d’équipe, savoir argumenter). Utilisation régulière d’une plate-forme web (Chamilo). Bilan de compétences. Soutien d’un parrain chef d’entreprise. Rencontre de professionnels de différentes branches d’activité expliquant leur métier, leur vécu quotidien, leur cursus et leur formation professionnelle

Modalité de mise en œuvre
- Rencontre de professionnels dans l’établissement.
- Visite d’entreprises.
- Séjour d’intégration.
- Pédagogie par projets.

Difficultés rencontrées
Manque de moyens. Difficultés pour les professionnels de s’adapter à des collégiens. Difficultés des élèves à sortir de leur « rôle d’élève »

Moyens mobilisés
3h hebdomadaires en option découverte professionnelle.

Partenariat et contenu du partenariat
- Le CLEE (comité de liaison école-entreprise)
- EPA (association :entreprendre pour apprendre)
- Parrain de la mini-entreprise : Directeur UPS Lyon,
- Marseille MGI (Mission Générale d’Insertion)

Liens éventuels avec la Recherche
- Partenariat avec l’IUT d’Avignon.
- Références bibliographiques : Pédagogie et esprit d’entreprendre de Bernard Surlemont et Paul Kearney Brigitte Albéro : 2003.
- L’autoformation dans les dispositifs de formation ouverte à distance : instrumenter le développement de l’autonomie dans les apprentissages

Evaluation
- Auto-évaluation : réunion des élèves en assemblée générale et en équipe pour le bilan hebdomadaire de la mini-entreprise.
- Evaluation externe : Participation au concours régional des mini-entreprises et évaluation par l’entrepreneur qui parraine le projet.
- Evaluation interne : Evaluation par questionnaire en fin d’année sur les actions proposées

Effets constatés
-  Sur les acquis des élèves : Une prise de parole facilitée. Prise de conscience de l’importance et du bienfait du travail en équipe.
- Sur les pratiques des enseignants : Travail en équipe. Ouverture sur le monde de l’entreprise. Meilleure connaissance des différents lycées du secteur. La libre parole des élèves permet de mieux connaitre leurs personnalités et leurs difficultés.
-  Sur le leadership et les relations professionnelles : modification et enrichissement des pratiques pédagogiques (du moins pour les enseignants investis dans la DP3) dus notamment au recours systématique à la démarche de projet et à la nécessité de travailler en partenariat.
- Sur l’école / l’établissement :
▪ dynamisation des partenariats avec les milieux professionnels et amorce de structuration de ces partenariats afin d’en faire profiter progressivement l’ensemble des élèves de 3ème
▪ dynamisation de la liaison collège-lycée
▪ augmentation du taux d’élèves souhaitant l’option DP3 (et donc prise de conscience croissante des élèves aux problématiques de l’orientation.)
▪ volonté de l’établissement de faire en sorte que la DP3 soit en mesure d’accueillir un nombre plus important d’élèves.
▪ volonté de l’établissement d’exporter certains outils, dispositifs et démarches utilisés en DP3 sur l’ensemble du PDMF
-  Plus généralement, sur l’environnement :
▪ Environnement professionnel : Volonté de l’établissement d’exporter certains outils, dispositifs et démarches utilisés sur l’ensemble du PDMF (Parcours de Découverte des Métiers et des Formations).
▪ Environnement de l’élève : Connaissance des formations et des différents établissements du secteur. Première approche de la vie de lycéen. Prise de conscience des exigences du travail au lycée. Prise en compte de l’importance du travail en équipe. Prise en compte de l’argumentation pour défendre son point de vue.

Extrait du site Expérithèque : Entreprendre et apprendre

 

Projet 2011-2012 : création d’un journal

Notre projet consiste à créer un journal pour les collégiens de notre établissement. De plus nous souhaitons créer une dynamique autour de cette publication en laissant la possibilité à nos lecteurs de nous donner leurs avis. C’est pourquoi nous avons compléter notre production papier par un outil web qui nous permet de mettre en place des forums de discussion sur certain de nos articles.

Rapport d’activité De la mini-entreprise : Clovis paper (41 pages)

Répondre à cet article