> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS LOCALES par niveau et discipline/ > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Climat ) > B* Projet en cours sur deux ans d’amélioration du climat scolaire par le (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Projet en cours sur deux ans d’amélioration du climat scolaire par le biais du CESC au collège RRS Du Bellay de Cholet

28 août 2013 Version imprimable de cet article Version imprimable

Amélioration du climat scolaire : être bien, bien être Plan de prévention de la violence, des incivilités et du harcèlement conçu par le Comité d’Education à la Santé et à la Citoyenneté.

Collège RRS Joachim du Bellay
3 SQUARE DE LIRE , 49300 CHOLET
Site : NR
Auteur : Thomas GILBERT
Mél : Thomas.Gilbert@ac-nantes.fr

Un projet d’amélioration du climat scolaire mené par le Comité d’Education à la Santé et à la Citoyenneté du collège Joachim du Bellay, et qui implique les acteurs de l’établissement et ses partenaires, en s’appuyant sur les actions menées en classes, par les enseignants, autant que sur les dispositifs existants (Ecole Ouverte, Mallette des parents …). Mené à partir des besoins exprimés lors d’un diagnostic précis, il fixe des objectifs à atteindre sur deux ans en se donnant les moyens de les mesurer avec des outils choisis pour leur simplicité.

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
Tous les niveaux sont concernés (collège et SEGPA)

A l’origine
En 2011-2012, avec un taux d’absentéisme de 14.55%, 815 retenues, 115 exclusions de cours, 40 exclusions de la classe avec inclusion dans l’établissement, 48 exclusions temporaires et 3 exclusions définitives d’élèves, vécues comme des échecs par les personnels, le climat scolaire est jugé dégradé par l’ensemble des acteurs du collège. Des périodes de tensions mettent en lumière la difficulté à renouer un dialogue de confiance avec les familles tandis que les personnels se disent victimes de certains comportements d’élèves, alors que la culture de ces derniers est plutôt enthousiaste face aux problématiques de vie scolaire.
S’appuyant sur un noyau dur de membres, le Comité d’Education à la Santé et à la Citoyenneté a proposé de travailler sur le climat scolaire, en vue de construire un plan de prévention fédérateur tout en permettant à chacun de s’exprimer. Le point zéro en a été la création d’une enquête de climat, en vue d’en exploiter les résultats et cibler par la suite les actions à mener.

Objectifs poursuivis
Rechercher l’amélioration du climat scolaire : “favoriser les environnements pédagogiques positives et soucieux du bien-être des élèves » (recommandation du rapport de février 2012 de l’OCDE pour le système éducatif français). Diminuer les situations d’intimidations et de harcèlement entre élèves Lutter contre les incivilités et les violences Développer les compétences des professionnels pour améliorer le climat en classe

Description
Après un diagnostic réalisé sur la base de la “trousse d’évaluation de l’intimidation, du harcèlement et des relations entre enfants du même âge en milieu scolaire’’, de l’association canadienne de santé publique, le Comité d’Education à la Santé et à la Citoyenneté a élaboré un plan d’action pluriannuel. L’enquête de climat scolaire a concerné tous les élèves, les personnels et les parents. Il a été ainsi plus facile d’impliquer un grand nombre d’acteurs dans l’élaboration du plan d’action.

Celui-ci a été réalisé en étroite collaboration avec les partenaires du collège qui ont soutenu le collège dans cette démarche. De nombreux enseignants, absents lors de l’élaboration du projet l’ont finalement rejoint avec énergie et mènent, au sein même de leurs activités pédagogiques, des activités en lien direct avec l’amélioration du climat scolaire. Exemple : réalisation d’un film en Anglais pour les 3e sur le « school bullying » (harcèlement entre élèves dans les pays anglophones) ou cycle de lecture pour plusieurs classes, en Français, de romans de jeunesse traitant de ce phénomène.
Le plan s’appuie aussi sur les autres dispositifs existants dans le collège (Ecole ouverte ou accueil des Elèves Nouvellement Arrivés en France) et propose de nombreuses actions visant le renforcement de l’estime de soi ou le développement des conduites pro-sociales.
Le centre de Documentation et l’Environnement Numérique de Travail ont été mis à contribution pour favoriser les échanges et la diffusion d’outils en faveur des personnels :
- Mise à disposition d’ouvrages traitant de la gestion des conflits ou des élèves à besoins particuliers
- Diffusion de Fiches-outils (gestion des incidents, variables influant le degré d’obéissance de l’élève, conduite d’entretiens de régulation…) en s’appuyant grandement sur les travaux de l’universitaire Québécois Edige ROYER.
- Réalisation d’un kit de vie de classe à destination des Professeurs Principaux pour les aider dans l’animation d’Heures de Vie de Classe

Modalité de mise en oeuvre
Le C.E.S.C. du collège, avec ses partenaires, organise fin juin 2012 une enquête de climat scolaire auprès des élèves et de leurs familles, ainsi qu’auprès des personnels. 405 élèves, 142 parents (soit 19.34% des parents) et 30 personnels rendront ce questionnaire qui constitue le point "zéro" de ce plan d’actions.
Les besoins recueillis en grande partie grâce à l’analyse de cette enquête sont mis en lumière :
- apaiser le climat de l’établissement. - écouter le ressenti des acteurs
- rétablir un sentiment de justice partagé par le plus grand nombre d’élèves
- mieux penser la gestion des violences et incivilités (les punitions et les sanctions disciplinaires en cas de manquements graves des élèves, la prise en charge des victimes et des auteurs …)
- accompagner les personnels dans la gestion de classe et des conflits.
A partir de là, différentes réunions et groupes de travail font émerger les idées d’actions, centralisées puis mises en forme dans un projet d’actions entre Juin et octobre 2012. Le plan d’action n’est finalisé qu’en Janvier 2013 pour y inclure les indicateurs et les moyens d’évaluation. Entre temps, de nouveaux acteurs ont mis en place des actions allant dans le sens de ce plan.

Trois ressources ou points d’appui
1.Un groupe de pilotage motivé 2.Des partenaires aidant dans l’analyse et les actions 3.Des enseignants qui se sont impliqués dans leurs disciplines, avec leurs élèves

Difficultés rencontrées
1. Peu de connaissances sur l’impact du 1.climat scolaire sur la réussite scolaire, de la part des équipes 2.Peu de pratiques de valorisation des élèves 3.Peu de financement de départ

Moyens mobilisés
CESC : groupe de pilotage Dispositif Ecole Ouverte 1 CPE et 1 infirmière scolaire particulièrement engagés. L’équivalent de 60 vacations (accompagnement éducatif/Ecole Ouverte) a été alloué spécifiquement à l’organisation ou l’animation d’actions faisant partie du Plan d’Actions.

Partenariat et contenu du partenariat
Les Educateurs de la Prévention Spécialisée et du Centre Social, ainsi que les acteurs du Programme de Réussite Educative nous ont accompagné au début de la mise en place du projet et ont parfois mis un coup de pouce pour en financer certaines actions.

Liens éventuels avec la Recherche
Néant

Evaluation
Evaluation / indicateurs
1. Rechercher l’amélioration du climat scolaire : Nombre de signalements infirmerie, % ENAF impliqués comme auteurs,nombre de faits de violence. 2. lutter contre le harcèlement entre élèves : % 3e impliqués comme auteurs/victimes,% faits à caractère sexuel. 3. diminuer les violences et les incivilités : % validations compétence 6 du LPC,nombre parents participant à une conférence,nombre de faits de violence,% participants à un tournoi / nombre de faits de violence. 4. développer les compétences des personnels : Nombre d’incidents élèves-professeurs en classe, nombre de faits de harcèlement au sein des classes.

Effets constatés
Sur les acquis des élèves : -Développement des compétences 6 et 7 -Baisse des situations de mal-être recensées
Sur les pratiques des enseignants : - développement de pratiques pédagogiques donnant plus de place à l’autonomie de l’élève (travail en groupes, auto-évaluation entre pairs …) -Prise en compte de l’intimidation entre élèves dans les contenus disciplinaires (anglais et français) -Plus grande participation des enseignants au C.E.S.C.
Sur le leadership et les relations professionnelles : Augmentation du sentiment d’appartenance à la communauté scolaire
Sur l’école / l’établissement : - diminution sensible du nombre de manquements au règlement intérieur et d’incivilités -Diminution de l’absentéisme scolaire -Augmentation de la participation aux activités proposées par le collège en général (Ecole Ouverte, Aide au devoirs, soutien …)
Plus généralement, sur l’environnement Développement qualitatif des partenariats entre l’établissement et son environnement.

Extrait de experithèque : http://eduscol.education.fr/experit...

Répondre à cet article