> 7 - DISPOSITIFS, VIE SCOLAIRE, ÉVALUATION... > VIE SCOLAIRE (Climat, Décrochage, Internats, Milieu rural, Pauvreté, Rythmes, (...) > SANTE en EP et QPV > Santé (Actions locales et académ.) > Avec 80 centimes, le prix de revient d’un petit-déjeuner, on peut changer un (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Avec 80 centimes, le prix de revient d’un petit-déjeuner, on peut changer un peu la vie des élèves : l’initiative du conseil général de l’Essonne

29 mars 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

TRIBUNE Lors du premier cours du matin, il arrive à des enseignants de remarquer que certains de leurs élèves ont faim. Tout au long de la matinée, leur attention est défaillante : ils ne sont pas particulièrement difficiles, ils n’ont juste pas mangé depuis la veille au soir.

[...] Depuis le mois d’octobre 2013, les élèves de classe de sixième à Massy et Evry (Essonne) bénéficient, grâce au soutien du Conseil Général, de petits déjeuners complets quatre jours par semaine scolaire avec un apport nutritionnel indispensable à la pleine utilisation de son potentiel cognitif et créatif.

[...] Une enquête réalisée auprès des élèves essonniens concernés – et dont on peut penser qu’elle est représentative – est riche d’enseignements.

Elle nous apprend que si 63% des élèves de sixième déclarent prendre un petit déjeuner tous les jours, 17% admettent n’en prendre jamais et 20% pas tous les jours. Notons également que 40% de ceux qui prennent au moins un petit déjeuner par semaine (soit 83%) le prennent seuls, et que, pour un élève sur trois, ce repas n’est pas associé à un moment de convivialité.

Extrait de rue89.nouvelobs.com du 27.03.14 : Avec 80 centimes, on peut changer un peu la vie des élèves

Répondre à cet article