> 6 - DISPOSITIF > MIXITE SOCIALE, CARTE SCOLAIRE > Mixité sociale, Carte scolaire (Rapport officiel) > Le débat sur l’assouplissement de la carte scolaire est relancé par le rapport (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le débat sur l’assouplissement de la carte scolaire est relancé par le rapport annuel de la médiatrice. Un décret est en préparation

15 mai 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

Ajout du 16.05.14
Face à la frustration de certains parents devant les limites de l’assouplissement de la carte scolaire, la médiatrice de l’Education nationale, Monique Sassier, recommande dans son rapport annuel rendu public mercredi 14 mai d’améliorer l’information des familles sur la sectorisation et les critères d’affectation, et d’humaniser le traitement de certaines dérogations pour tenir compte des imprévus de la vie.

Extrait de localtis.info du 15.05.14 : Carte scolaire : privilégier l’information des familles

 

La gauche a beau clamer, depuis deux ans, que sa priorité concernant l’école est de lutter contre les inégalités, elle tarde à s’emparer d’un sujet hautement sensible : la " carte scolaire ". Plus précisément, l’affectation des élèves au collège ou au lycée selon leur secteur d’habitation et la marge de manœuvre laissée, ou pas, aux familles. Coïncidence ? La médiatrice de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur, Monique Sassier, en a fait, cette année, l’un des axes majeurs de son rapport annuel, présenté mercredi 14 mai.

Extrait de lemonde.fr du 14.05.14 : Carte scolaire : la gauche empêtrée, les parents en colère

 

Extrait de education.gouv.fr : Présentation du rapport annuel du médiateur de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur

 

Comment faire baisser le nombre de plaintes ?

Que faire face à l’augmentation du nombre de réclamations concernant la carte scolaire ? "Redessiner la carte pourrait être une option mais il faudrait le faire dans la durée et y associer tout le monde : parents, collectivités territoriales et même les établissements privés sous contrat", prévient la médiatrice. Un décret en préparation prévoit d’élargir le périmètre de chaque collège afin d’assurer davantage d’hétérogénéité dans certains collèges situés dans des quartiers trop défavorisés. "Cela donnera un peu d’air", juge la médiatrice.

En attendant l’ouverture de cet épineux dossier sur lequel Benoît Hamon évitera soigneusement de se pencher trop vite, la médiatrice prodigue quelques recommandations afin d’améliorer la situation et faire baisser le nombre de plaintes. Les principales évolutions passent, selon cette experte, par une meilleure communication. Il faut offrir aux parents "une information réelle", notamment sur les critères qui déterminent les refus d’accorder une dérogation. "S’agit-il des notes ? De la date de naissance ?" Un souci de transparence et de lisibilité serait le bienvenu, conclut le rapport. "Il faut passer de la rumeur à l’information", conseille Monique Sassier.

Extrait de express.fr du 14.05.14 : La carte scolaire fait exploser les réclamations des parents

 

Dans son rapport annuel rendu public ce mercredi, elle recommande d’améliorer l’information des familles sur la sectorisation et les critères d’affectation. Il faudra associer les chefs d’établissement et les associations de parents d’élèves aux critères de sélection et au découpage des zones géographiques des établissements en accord avec les collectivités. Et afficher ces données sur les sites académiques. La médiatrice demande "plus de concertation et de transparence", pointant l’opacité des critères. "Certains lycées sélectionnent en fonction des notes, d’autres de la date de naissance." En outre, "la carte scolaire pourrait être rediscutée pour obtenir une plus grande hétérogénéité sociale et scolaire dans les établissements."

Extrait de touteduc ;fr du : La médiatrice demande plus de concertation et de transparence dans les règles d’affectation

Répondre à cet article