> 7 - Dispositifs éduc. ville > Dispositifs territ. : Contrats ville, PEDT, ex-CUCS > Actions associatives (Politique Ville) > Décès de Jean Roucou, président de l’association Prisme

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Décès de Jean Roucou, président de l’association Prisme

17 août 2016 Version imprimable de cet article Version imprimable

Décès de Jean Roucou, président de l’association Prisme

Jean Roucou, président de l’association Prisme (Promotion des initiatives sociales en milieux éducatifs), est décédé mercredi 9 août. Il avait 71 ans. Inspecteur honoraire de l’éducation nationale et ancien chargé de mission "éducation" à la Délégation interministérielle à la ville (DIV), il a également été délégué du Médiateur de la République en Seine-Saint-Denis et adjoint au maire de la Ferté-sous-Jouarre (77) ; ces deux expériences lui avaient permis de bien connaître les difficultés des familles et les éventuels dysfonctionnements des administrations, mais aussi toute la complexité du réel, qu’il donnait à entendre dans les titres qu’il donnait aux "universités d’été" que "l’asso-réso" organisait en collaboration avec la fédération des PEP depuis quelques années.

Promotrice des projets éducatifs locaux, Prisme vise notamment à favoriser la transmission des "connaissances éducatives territorialisées". C’est également un réseau national d’experts (associations, agents publics, élus, consultants...) au service des acteurs de l’éducation et des territoires.

"Un infatigable militant pour la réussite de tous"

"Le décès de Jean Roucou est une très grande perte pour notre école. Jean était un infatigable militant pour la réussite de tous", écrit le 13 août sur Twitter Jean-Paul Delahaye, inspecteur général de l’éducation nationale honoraire et ancien directeur général de l’enseignement scolaire.

Yannick Trigance, secrétaire national adjoint à l’éducation du Parti socialiste, réagit aussi à cette annonce le 13 août sur Facebook : "J’ai une pensée pour mon ami Jean Roucou, infatigable militant de l’École de la République, président de l’association Prisme, qui a tant œuvré pour le droit à la réussite de tous les jeunes, et qui vient de nous quitter".

Jacques Guyard, vice-président de Prisme dit à ToutEduc avoir trouvé avec cette association-réseau le lieu qui lui avait manqué quand il était maire d’Evry ou ministre en charge de l’enseignement technique pour que puissent se construire des politiques éducatives. Peu connue du grand public, créée dans les années 80 et relancée par Jean Roucou au début des années 2000, elle constituait "un lieu de rencontre et de réflexion pour tous les acteurs de l’éducation soucieux de construire dans un territoire une stratégie commune et adaptée au terrain". La mention des PEDT (projets éducatifs de territoire) dans la "loi Peillon" doit beaucoup à l’action de Jean Roucou.

Arnold Bac, collaborateur de ToutEduc qui l’a bien connu ajoute que "ses convictions, ses compétences, son enthousiasme, sa capacité à ouvrir des portes, voire à soulever quelques montagnes… tout cela faisait qu’il parvenait à fédérer des personnalités différentes et fortes au sein de son réseau que constituait Prisme. C’était un homme bien."

Le site de Prisme

Extrait de touteduc.fr du 15.08.16 : Décès de Jean Roucou, président de l’association Prisme

 

Note du QZ : L’OZP s’associe à l’hommage rendu à Jean Roucou, militant associatif du partenariat entre l’éducation et les collectivités locales, avec qui il a toujours entretenu des relations cordiales.
Ajoutons qu’avant de consacrer sa retraite à l’association Prisme, Jean Roucou, en tant que chargé de mission à l’ONISEP, avait en particulier produit une vidéo de sensibilisation des différents acteurs éducatifs à la scolarisation des enfants tsiganes, un outil qu’il avait présenté ensuite dans de nombreuses régions.

Répondre à cet article