> 5 - Dispositifs éduc. ville (74 SR) > Dispositifs territ. : Contrats ville, PEDT, ex-CUCS (5 SR) > Actions associatives (Politique Ville) > Association Lire et faire lire, un exemple d’"éducation partagée"

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Association Lire et faire lire, un exemple d’"éducation partagée"

13 octobre 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

Lire et faire lire, un exemple d’"éducation partagée"

"Lire et faire lire" se situe bien dans la tradition de l’éducation populaire, estime la sociologue Dan Ferrand-Bechmann qui intervenait hier 10 octobre lors du colloque annuel de cette association qui permet à des bénévoles de faire la lecture à des enfants, dans des écoles notamment. Elle ajoute que "l’éducation partagée", comme l’illustre "Lire et faire lire" avec l’Education nationale, amène des bénévoles, pour lesquels aucun diplôme n’est exigé, aux côtés de salariés souvent moins valorisés que les bénévoles et qui se voient dans l’obligation d’être en possession de diplômes pour pouvoir exercer.

Arnold Bac, spécialiste des politiques éducatives territoriales, insiste pour sa part sur la reconnaissance des PEDT (les projets éducatifs territoriaux) par la loi de refondation, dans le droit fil de l’Appel de Bobigny. Pour lui, l’éducation partagée est, à l’instar de ce que fait "Lire et faire lire", un acte citoyen et il est d’une extrême importance que toutes les générations participent à ces projets éducatifs des territoires et que tous les acteurs se mobilisent pour que la loi de 2013, elle, soit suivie d’effets : c’est la troisième en vingt cinq ans .

Quant à Roger Sue, il rappelle que les associations ont été à l’origine au XIXème siècle du terme "associanisme" auquel avait succédé celui de socialisme. Ont-elles bien conscience aujourd’hui des responsabilités qui sont les leurs autour de la défense de valeurs et de la nécessité de se constituer à nouveau en acteurs historiques ? Il souhaite qu’elles soient à l’initiative d’états généraux de la vie associative, elles sans qui la notion de ce que l’on appelle de nos jours les "réseaux" n’existerait pas.

Le thème du colloque piloté par la sociologue Martine Burgos, était cette année "Bénévole, acteur d’une éducation partagée".

Site de Lire et faire lire

Extrait de touteduc.fr du 11.10.2014. : Lire et faire lire, un exemple d’éducation partagée

Répondre à cet article