> 7 - PEDAGOGIE, FORMATION > FORMATION DES ACTEURS > Formateur et Formation de formateurs > Mettre en place une formation en éducation prioritaire (chronique d’une (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Mettre en place une formation en éducation prioritaire (chronique d’une collaboration intermétier qui s’invente) (Centre Alain Savary)

1er décembre 2016 Version imprimable de cet article Version imprimable

Mettre en place une formation en éducation prioritaire (chronique d’une collaboration intermétier qui s’invente)

Le Centre Alain-Savary explore les conditions réelles de mise en oeuvre du pilotage pédagogique dans les réseaux. Exploration au coeur de la vraie vie d’un réseau, et tentative de dégager avec les acteurs eux-mêmes des variables de l’efficacité.

Le REP+ Louise Michel [1] a vécu l’an passé son année 1 de la mise en place de la Refondation de l’Education Prioritaire. Le Centre Alain-Savary a accompagné l’équipe pour observer l’impact de la réforme sur l‘organisation du travail des différents acteurs (inspecteur de l’Éducation nationale – IEN –, principal, inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régional – IA-IPR – référent, coordonnateur, conseiller pédagogique, directeurs).
Un des objets essentiels de l’année scolaire a été la mise en place de formations. Le référentiel de l’éducation prioritaire précise en effet qu’« au moins une action de formation est mise en œuvre chaque année pour le réseau » mais cette prescription ne dit rien de sa nature ni de celles des interactions entre les différents espaces, degrés et acteurs de la formation.

Extrait de centre-alain-savary.ens-lyon.fr novembre 2016 : Mettre en place une formation en éducation prioritaire (chronique d’une collaboration intermétier qui s’invente)

Répondre à cet article