> 5 - Education prioritaire > LYCEES PRIORITAIRES et ENSEIGNT. PROFESS. > Les lycées et l’éducation prioritaire > Le palmarès des lycées (MEN), avec "le contre palmarès" du Café pédagogique (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le palmarès des lycées (MEN), avec "le contre palmarès" du Café pédagogique des lycées "méritants", ceux des quartiers populaires "qui font le plus progresser leurs élèves"

22 mars Version imprimable de cet article Version imprimable

Le contre palmarès des lycées
Le classement des lycées. Connaissez-vous le lycée Utrillo de Stains (93) ? Non ? C’est pourtant un des meilleurs lycées de France. Pour nous il cumule les bonnes places dans le peloton de tête des lycées français : sixième lycée pour la série L, sixième aussi pour la série S, deuxième pour la série STMG. C’est le seul lycée que l’on retrouve ainsi 3 fois en haut des listes des indicateurs des 4 séries du lycée général et technologique. Du moins dans la lecture qu’en fait le Café pédagogique.
S’il est impossible d’enfermer la réalité du travail effectué dans les établissements dans des statistiques, il est possible d’utiliser les indicateurs de résultats des lycées publiés par le ministère de l’éducation nationale pour dévoiler des traces de ce travail. Encore faut-il vouloir les chercher. Parce qu’il y a plus de mérite à faire réussir les jeunes des quartiers populaire que de sélectionner parmi les bons élèves pour remplir ses terminales, le Café pédagogique exploite les statistiques ministérielles pour mettre en avant les lycées qui font vraiment réussir les jeunes qui ont besoin de l’éducation nationale.

Peut-on enfermer la réalité d’un établissement dans un fichier statistique ? Non. Et la publication des indicateurs des lycées par le ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche qui met en concurrence les établissements est toujours source d’injustice et de découragements. Mais elle l’est encore davantage quand les médias les utilisent en ne s’intéressant qu’aux établissements qui affichent les taux de réussite les plus élevés sans observer le niveau de départ des candidats au bac, leur origine sociale et la façon dont les établissements constituent les classes.

Le ministère de l’Education nationale publie trois indicateurs qui évaluent non seulement la réussite au bac mais aussi la capacité des lycées à accompagner les élèves jusqu’au diplôme. Trois indicateurs sont fournis par le ministère pour chaque filière : le taux de réussite au bac (% de bacheliers parmi les élèves), le taux attendu en fonction de la composition sociale des élèves, le taux d’accès au bac c’est à dire le pourcentage des élèves de 2de et de 1ère qui obtiennent le bac en restant dans l’établissement. Ils permettent de dresser un portrait des établissements et non un classement.

Le classement réalisé par le Café pédagogique fait ressortir les lycées qui ont fait le plus progresser les élèves. Concrètement nous éliminons d’abord les lycées qui présentent peu de candidats de façon à assurer plus d’égalité entre eux. Nous utilisons la plus value apportée par l’établissement c’est à dire l’écart entre le pourcentage d’élèves qui a eu le bac et le pourcentage "attendu" compte tenu de l’origine sociale des élèves. Puis nous éliminons ceux qui trient les élèves. Combien de lycées réputés ne doivent leur taux de réussite qu’à ce tri ultime qui permet de ne pas prendre de risque ? Nous pouvons dire ici que c’est une pratique très répandue.

Ressortent alors les établissements méritants. Pas ceux que vous trouverez dans la plupart des médias. Pas ceux des beaux quartiers où le bac est acquis pour tous les élèves quoique fasse le lycée. Mais ceux des quartiers populaires qui font progresser leurs élèves et participent à leur ascension sociale. Ce sont eux qui font que l’ascenseur social n’est pas totalement à l’arrêt. Ce sont eux qui défendent les valeurs de la République quand les élites sociales monopolisent les "bons lycées". C’est à eux que nous voulons rendre hommage avec ce palmarès des lycées. Un palmarès construit avec toutes les données des indicateurs des lycées.

En bas de l’article voir les liens vers les lycées des différentes séries

Extrait de cafepedagogique.net du 22.03.17 : Le contre palmarès des lycées

 

Voir aussi dans le même dossier du Café pédagogique du 22.03.17

- Qu’est ce qui fait la valeur d’un lycée ?
Qu’est ce qui rend un lycée plus efficace qu’un autre ? Sous la direction de Brigitte Bajou, Fabienne Paulin‐Moulard et Thierry Bossard, l’Inspection générale va vérifier la validité des indicateurs mis au point par la Depp. Mais le rapport est surtout l’occasion d’une étude plus générale sur les valeurs du lycée où entrent l’architecture, les relations entre les adultes, les travaux donnés par les enseignants et un peu , quand même, les moyens.
Qu’est ce qui fait la valeur d’un lycée ?

- Palmarès des lycées : Qu’est ce qui fait la réussite du lycée Utrillo de Stains ?
Dans le palmarès des lycées 2017, un établissement se détache : le lycée polyvalent Utrillo de Stains (93). Son nom revient dans les 10 premiers lycées dans 3 des 4 séries du lycée général et technologique. Utrillo est 2ème pour la filière STMG et 6ème pour les séries S et L. Un résultat qui est obtenu avec un taux d’accès au bac excellent et un taux de réussite très supérieur à ce qui est attendu compte tenu de l’origine sociale des élèves. Comment le lycée fait il pour combattre les pesanteurs sociales et donner leur chance à ses élèves ? Olivier Chesneaux, proviseur, nous donne quelques pistes d’explication....

Palmarès des lycées : Qu’est ce qui fait la réussite du lycée Utrillo de Stains ?

Répondre à cet article