> 6 - Pédagogie / Formation > Festivals et semaines d’animation de réseau > Trois collèges REP+ de la Réunion primés pour des travaux sur l’esclavage lors (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Trois collèges REP+ de la Réunion primés pour des travaux sur l’esclavage lors de la 2ème édition du concours national "La flamme de l’égalité"

29 mai Version imprimable de cet article Version imprimable

Palmarès 2017

Cette année, 137 établissements répartis dans 28 académies ont participé à la deuxième édition du concours « La Flamme de l’égalité ». Au total, c’est plus de 5.000 élèves qui ont proposé 183 projets créatifs et originaux sur la thématique « Récits de vie ».
[...]

Même s’ils n’ont pas été primés, certains projets ont été particulièrement remarqués par le jury au cours des délibérations.

La pièce de théâtre « Nanette Quéric, esclave affranchie, engagée à Saint-Leu 1780-1861 », des élèves de 3ème du collège [REP+] Bourbon de Saint-Denis de La Réunion, a impressionné le jury par ses qualités documentaires et artistiques.

Extrait de laflammedelegalite.org  : Palmarès 2017

 

Remise de prix du concours les Flammes de l’égalité : 6 classes primées

Le mercredi 3 mai, Vêlayoudom Marimoutou recteur de l’académie a assisté à la cérémonie de remise des prix des Flammes de l’égalité (du concours La flamme de l’égalité). L’événement, organisé en partenariat avec la préfecture de La Réunion, la direction des affaires culturelles - océan Indien (DAC-OI), le conseil régional, le conseil départemental de La Réunion, l’assemblée des maires de La Réunion et la Ligue de l’enseignement s’est déroulé dans les locaux du rectorat en présence des élèves des 19 classes (6 classes lauréates) et de leurs enseignants.

Initié au niveau national, le concours La flamme de l’égalité prend le relais des 5 éditions du concours Traites, esclavage et abolitions.

Il invite les élèves des écoles élémentaires, collèges et lycées à travailler sur le thème Récits de vies : restituer la voix des acteurs et des témoins de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions.

Ses objectifs visent à permettre aux élèves, tout au long de l’année scolaire, d’explorer, étudier, interpréter, développer et analyser des événements, des archives, des figures et des faits historiques qui peuvent également s’inscrire dans des ancrages locaux en s’intéressant à des lieux de mémoire, des acteurs et des images, des œuvres littéraires ou artistiques, des discours, citations et débats, des procès ou chroniques régionales, des lois ou règlements, des parcours individuels et des figures oubliées ou emblématiques.

« Ce concours répond aux objectifs prioritaires de l’académie »

Autour d’un travail de mémoire et d’histoire, il est proposé aux élèves de réaliser collectivement une production de forme libre (témoignage, dessin, texte lu, chanson, spectacle, exposition, bande-dessinée, vidéo, etc.).

Ouvert aux élèves du primaire, collège et lycée, ce concours se déroule en deux temps :
Étape 1 :la sélection académique avec 6 classes primées (2 classes de primaire / 3 classes de collège/1 classe de lycée)
Étape 2 : La sélection nationale : pas de classe de La Réunion primée mais la production du collège Bourbon a été très remarquée pour ses qualités historiques et artistiques.

Pour mener à bien et accompagner les élèves dans ce projet les enseignants ont bénéficié de formations organisées par l’académie sur la recherche documentaire, sur la production d’écrits et sur le numérique.

Ce concours s’inscrit donc bien dans les objectifs prioritaires de l’académie : prévention de l’illettrisme, éducation artistique et culturelle et utilisation du numérique et répond aux deux parcours citoyen et d’éducation artistique et culturelle.

Rendez-vous est donné aux enseignants dès juin pour s’inscrire à l’édition 2018 du concours.

Palmarès 2017 : Le jury qui s’est réuni le 1er mars 2017 a dû départager des travaux de grande qualité qui se présentaient sous des formes variées : court métrage diaporamas… Pas moins de 19 projets : 3 provenant d’école élémentaire, 15 de collège et 1 de lycée, menés par 13 écoles et établissements scolaires.

Les premiers de chaque catégorie ont concouru au niveau national. Il faut noter et mettre en avant le travail du collège [REP+] Bourbon avec la pièce de théâtre « Moi Nanette libre » arrivée en finale et mis en avant par le jury national pour ses qualités documentaires et artistiques.

1. Catégorie École
1er prix : Saint-Leu, ville de la liberté – Elie et son héritage, vidéo de l’école [REP] Saint-Leu Centre – CM2 B d’Arissa Lenclume, professeur des écoles.

[...]

2. Catégorie Collège
1er prix : Moi, Nanette libre (Nanette Quéric, esclave, affranchie, engagée à Saint-Leu 1780-1861) du collège [REP+] Bourbon – de Corinne Masson, professeur d’histoire-géographie, de Thierry Amélineau, professeur de lettres, et de Stéphane Geslin, professeur d’histoire-géographie et théâtre (Lycée Georges Brassens.
[...]

3ème prix : Destins croisés sur l’abolition de 1794, diaporama incluant textes, sons, images et vidéos du collège [REP+] Albert Lougnon (Saint-Paul) – 4ème 4 de Delphine Gréau, professeur documentaliste, Elsa Marc, professeur de lettres et Marie Vannier, professeur d’histoire géographie.

Pour la catégorie collège, il a été difficile de départager les collèges Les Mascareignes et [REP+] Albert Lougnon et il a donc été unanimement proposé de récompenser 3 productions et non 2 comme défini dans le règlement.

[...]

Extrait de ac-reunion.fr : Remise de prix du concours les Flammes de l’égalité : 6 classes primées

Répondre à cet article