> EDUCATION PRIORITAIRE (250 SR) > DISCRIM. / ETHNICITE (4 SR) > Ethnicité / Enfants d’immigrés en ZEP > B* La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement au collège REP+ (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement au collège REP+ Signoret de Belfort

11 juillet Version imprimable de cet article Version imprimable

La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement

Collège [REP+] Simone Signoret
8 RUE DE ZAPOROJIE , 90000 BELFORT
Site du collège
Auteur : Champagneur Luc
Mél luc.champagneur-@ac-besancon.fr

Les élèves allophones intégrant l’UPE2A du collège et dont la langue maternelle est l’arabe sont immédiatement inclus en LV2 arabe. La pratique intensive du bilinguisme arabo-français est le moyen d’une construction simultanée accélérée des deux langues (l’apprentissage du français est d’autant plus aisé que les ressemblances et différences d’avec la langue maternelle sont pratiquées consciemment).
En LV2 arabe, la pédagogie est intégralement collaborative : les élèves non allophones ayant choisi cette LV2 profitent de l’expertise linguistique et des apports culturels des allophones (issus du Maghreb comme du Machrek, ce sont des leviers précieux pour explorer la diversité des cultures arabes) ; ces allophones sont sans cesse incités à la négociation linguistique (franco-arabe) pour se faire comprendre.<br< L’UPE2A, en fonction des ressources, prolonge et généralise aux autres langues et cultures présentes ces pratiques. Une heure quinzaine en co-intervention (professeur d’arabe, professeur de l’UPE2A) réunit les seuls élèves allophones arabophones afin d’accélérer la réalisation de projets transversaux. Au minimum, une journée à l’Institut du monde arabe est prévue.

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
25 à 30 élève de cycle 4 :

A l’origine
De nombreux élèves intégrant l’UPE2A ont pour langue maternelle l’arabe et ont pratiqué l’arabe littéraire au cours de leur scolarité. La LV2 arabe est une nouveauté au collège à partir de la rentrée 2016. A rebours de l’idée encore largement partagée qu’une langue (le français, en l’occurrence) s’apprend grâce à l’oubli relatif de la langue maternelle (l’arabe dans ce cas), il s’agit de permettre à ces élèves de construire une palette linguistique équilibrée, sereinement utilisée, susceptible d’être un atout au cours de leur avenir scolaire et professionnel. Le raisonnement est valable, plus généralement, pour les cultures d’origine des élèves.
Par conséquent, à une scolarité continûment vécue sur le mode du manque (linguistique, culturel), ces jeunes sont ainsi régulièrement placés dans la position d’experts éveillant une curiosité qui ne se contente pas du folklore. Leur langue et leur culture sont prises au sérieux, complexifiées, autrement dit les leviers idéaux pour la pratique d’un relativisme linguistique et culturel exigeant.

Objectifs poursuivis
• Tenir compte des spécificités de chaque élève pour permettre la réussite de tous
• Donner aux collégiens de nouvelles compétences adaptées au monde actuel ; • Faire du collège un lieu d’épanouissement et de construction de la citoyenneté, une communauté où l’expérience individuelle et l’activité collective sont privilégiées.

Description
Les élèves allophones intégrant l’UPE2A du collège et dont la langue maternelle est l’arabe sont immédiatement inclus en LV2 arabe.
La pratique intensive du bilinguisme arabo-français est le moyen d’une construction simultanée accélérée des deux langues (l’apprentissage du français est d’autant plus aisé que les ressemblances et différences d’avec la langue maternelle sont pratiquées consciemment).
En LV2 arabe, la pédagogie est intégralement collaborative : les élèves non allophones ayant choisi cette LV2 profitent de l’expertise linguistique et des apports culturels des allophones (issus du Maghreb comme du Machrek, ce sont des leviers précieux pour explorer la diversité des cultures arabes) ; ces allophones sont sans cesse incités à la négociation linguistique (franco-arabe) pour se faire comprendre.
L’UPE2A, en fonction des ressources, prolonge et généralise aux autres langues et cultures présentes ces pratiques. Une heure quinzaine en co-intervention (professeur d’arabe, professeur de l’UPE2A) réunit les seuls élèves allophones arabophones afin d’accélérer la réalisation de projets transversaux. Au minimum, une journée à l’Institut du monde arabe est prévue.

Modalité de mise en œuvre
Action intégrée aux cours de LV2 arabe et à ceux de l’UPE2A *1h par quinzaine de co-intervention des professeurs d’arabe et de l’UPE2A avec les allophones arabophones

Partenariat et contenu du partenariat
CASNAV

Liens éventuels avec la Recherche
Aucun

Effets constatés
Sur les acquis des élèves : A venir
Sur les pratiques des enseignants : A venir
Sur le leadership et les relations professionnelles : A venir
Sur l’école / l’établissement : A venir
Plus généralement, sur l’environnement A venir

Extrait du site Expérithèque : La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement

Répondre à cet article