> VIE SCOLAIRE : Climat, Décroch., Internats, Rythmes, Santé > RYTHMES scolaires - OTS > Rythmes scol. (Actions locales) > B* Accueil matinal des 6e en ateliers librement choisis au collège REP du (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Accueil matinal des 6e en ateliers librement choisis au collège REP du Val d’Aure à Isigny-sur-Mer

21 juillet 2017 Version imprimable de cet article Version imprimable

Dernier ajout le 30.01.18

Accueil matinal en 6e

Collège [REP] du Val d’Aure
RUE DES ECOLES , 14230 ISIGNY SUR MER
Site du collège
Auteur : BRICARD Blaise
Mél : ce.0141257r@ac-caen.fr

L’objectif du dispositif est de permettre aux élèves de 6ème et d’ULIS d’être dans les meilleures dispositions possibles pour réaliser les apprentissages de la journée (rôle de médiateur de l’adulte). L’ambition est de prendre en charge l’élève dans ses dimensions, physique, psychologique, sociale et cognitive. En lien avec les besoins repérés par l’équipe, différents ateliers ont été pensés, pour ménager un temps de parole et d’écoute, pour aider les élèves dans leur travail personnel, pour améliorer le climat scolaire, pour favoriser leur concentration. Ces ateliers sont librement choisis par les élèves. Ce temps fonctionne sur un principe de décloisonnement : les élèves ne sont pas en groupes classe, l’encadrement est inter catégoriel.

Plus-value de l’action
C’est un dispositif qui aide réellement les jeunes à entrer dans leur journée d’élève.

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
Les classes de 6ème et d’ULIS (48 élèves)

A l’origine
• Climat scolaire compliqué (nombreux conflits que les élèves n’hésitent pas à régler en classe)
• Mise au travail lente et difficile (oublis de matériel mais aussi pas de petit déjeuner, réveil tardif, conflits latents…)

Objectifs poursuivis
• Apaiser les tensions
• Offrir un espace et un temps de médiation
• Pallier les manques (matériel/ déjeuner/ devoirs…) pour démarrer sereinement la journée
• Développer du “vivre ensemble” (pas de groupe classe)

Description
• A la sonnerie du matin, les deux classes de 6e et les 6ème ULIS sont réunis dans une salle, pendant que deux élèves volontaires vont chercher l’en-cas. L’appel est effectué, puis un élève de chaque classe, à tour de rôle, rappelle l’emploi du temps de la journée, afin que les élèves vérifient leur matériel et signalent les oublis éventuels. Puis, le travail à la maison pour la journée est rappelé, afin que les élèves vérifient également qu’ils l’ont effectué.
• La question est alors posée des élèves qui souhaitent participer à l’atelier “Oups”, dans lequel, avec l’accompagnement d’un adulte, de préférence enseignant, ils peuvent réaliser le travail qu’ils n’ont pas fini, le travail pour lequel ils ont rencontré des difficultés à la maison, ou simplement se rassurer en ayant un moment de révision.
• Les élèves qui ont besoin d’un en-cas parce qu’ils n’ont pas pris de petit-déjeuner avant de partir au collège le font.
• Ce temps dure une dizaine de minutes. Puis les élèves se répartissent selon l’atelier qu’ils ont choisi. Ils y passent une vingtaine de minutes.

Modalité de mise en œuvre
- Ateliers réguliers, ateliers occasionnels Certains ateliers ont eu lieu tout au long de l’année (Oups ! Coloriage…). Cependant, les ateliers étant choisis par les élèves, ils évoluent en fonction de leur implication et de leur demande. Ainsi, l’atelier “Jeux” a été interrompu et remplacé à la demande des élèves par l’atelier bricolage. L’atelier Quoi de neuf a quant à lui fonctionné par intermittence, les élèves n’étant pas systématiquement demandeurs.
Les adultes qui encadrent sont attentifs à repérer de nouveaux besoins, à rechercher des modalités différentes pour répondre à un besoin déjà identifié, à faire évoluer le dispositif. Au cours de l’année, certains ateliers ont été imposés par les enseignants pour mener à bien un projet ou profiter de ce temps où tous les 6ème sont présents sans être en cours. Ainsi, les élèves ont réalisé des affiches pour la journée portes-ouvertes, pour la semaine de la persévérance ; ils ont aussi par petits groupes participé à un projet sur la connaissance de soi.
- Les modalités envisagées pour l’année prochaines :
• Ateliers existants
Atelier “Aide au travail personnel” : Lorsque une évaluation est prévue, l’enseignant de la discipline pourrait indiquer aux personnels qui encadrent l’accueil les élèves qui ont besoin d’un accompagnement pour préparer au mieux l’évaluation.
• Ateliers à créer :
◦ Atelier “Fabrication de jeux de société” (pour l’atelier “Jeux de société”)
◦ Atelier radio
• Étendre ce dispositif à d’autres classes : par exemple exploiter ce temps où les élèves sont décloisonnés pour mettre en place l’AP avec de vrais groupes de besoin

Trois ressources ou points d’appui
• Le dialogue entre les enseignants, la co-construction
• La présence régulière d’un ou deux enseignants pour une vision globale, ce qui permet de faire évoluer le dispositif

Difficultés rencontrées
• Non implication de la totalité de l’équipe pédagogique
• Organisation des EDT en lien avec les activités annexes ponctuelles

Moyens mobilisés
• Mise à disposition d’un encas pour ceux qui n’ont pas pris un petit déjeuner
• Réflexion sur l’organisation de l’emploi du temps des classes
• 4.5 Heure dans le service de 4 professeurs
• 2HSE hebdomadaires pour les autres professeurs

Partenariat et contenu du partenariat
CARDIE

Liens éventuels avec la Recherche
L’atelier “Connaissance de soi” fait suite à un stage sur l’éducation à la vie affective et à la sexualité, très peu mise en place dans les collèges par manque de temps dédié.

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
• Questionnaire auprès des élèves en novembre 2016 et juin 2017
• Point intermédiaire avec les enseignants en février 2017
• Analyse des indicateurs sur l’absentéisme, les mesures disciplinaires en juin 2017
• Action retenue pour la semaine de la persévérance 2017

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves :
• En premier lieu, il convient de souligner que le temps d’accueil est vécu de manière positive par les élèves. Aucune réponse n’est négative. On remarque un léger infléchissement vers l’aspect utile du dispositif, choisi par 20 % des élèves en juin, soit 8 % de plus qu’en octobre. En octobre, 30 % d’élèves proposaient des améliorations du dispositif. Ils ne sont plus que 14 % en juin. Pour les deux périodes d’évaluation, l’amélioration vise la quantité : « plus de temps »
Fréquentation : deux tiers des élèves ont privilégié la diversité et la découverte, fréquentant 4 ou 5 ateliers différents. Un tiers a fréquenté de un à trois ateliers.
• D’après les élèves, ils choisissent l’atelier en fonction de l’activité proposée “j’aime lire”, “j’aime réaliser de petits objets”... et pour être avec leurs camarades, notamment ceux qui ne sont pas dans leur classe.
• Le petit déjeuner : Il ressort des réponses des élèves que le petit déjeuner est un besoin, pour plus d’un tiers des élèves, même si la proportion a légèrement baissé entre octobre et juin. Si en début d’année, les élèves ne percevaient pas les bénéfices de ce temps d’accueil, ils semblent bien les percevoir en juin ! Ils pensent que « c’est bien de ne pas aller en cours directement » (59%), qu’ils ont le temps d’échanger avec leurs camarades (48%), d’être avec ceux qui ne sont pas dans leur classe (41%), que « ça met dans l’ambiance du collège » (37%) et qu’ils voient les adultes autrement (26%).
• Aucune proposition n’était faite dans le premier questionnaire et les élèves avaient spontanément répondu : « ça sert à se préparer/ Je trouve que c’est utile car ça permet de se détendre avant d’aller travailler./ Comme ça on est plus prêt à travailler./ être moins stressé pour les devoirs/ Car ça nous détend ».
- Sur les pratiques des enseignants : Tendre vers une extension de l’implication de tous les enseignants
- Sur le leadership et les relations professionnelles : Une autre entrée sur la concertation pédagogique déjà installée dans les équipes. Mise en place du travail intercatégoriel à consolider
- Sur l’école / l’établissement : Amélioration de l’image du collège auprès des familles (point d’intérêt). Les élèves demandent la poursuite de l’accueil. Réduction des phénomènes d’absentéisme et disciplinaires, ainsi que des passages à l’infirmerie
- Plus généralement, sur l’environnement : -

Extrait du site Expérithèque : Accueil matinal en 6e

 

Vidéo

Répondre à cet article