> 6 - Pédagogie / Formation > Actions A L’ECOLE ELEM. > Français et langues (Ecole) > B* Projet MACLé : maîtriser la lecture et l’écriture du CP au CM2 à l’école (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Projet MACLé : maîtriser la lecture et l’écriture du CP au CM2 à l’école REP+ Flore 1 et 2 de Nice (Journée Innov. 2018)

28 octobre Version imprimable de cet article Version imprimable

Projet MACLÉ : maîtriser la lecture et l’écriture du CP au CM2
Projet présenté à la Journée Innovation 2018

Ecole élémentaire [REP+] Flore 2
65 RUE AUGUSTE PEGURIER , 06200 NICE
Site de l’IEN Nice 4
Auteur : Prasciolu Michèle
Mél : ecole.0060350Y@ac-nice.fr

Ce projet s’adressant à tous les élèves des écoles élémentaires Flore 1 et 2 a débuté lors de l’année scolaire 2015/2016. Au départ ces deux écoles ont décidé de mettre en commun leurs ressources pour pratiquer des ateliers type MACLÉ (Modules d’Approfondissement des Compétences en Lecture et Ecriture), fondés par M. Ouzoulias.
Au vu des progrès et des retours positifs suite à cette première expérience, cette organisation a continué l’année suivante avec un élargissement à d’autres compétences disciplinaires.
Cette année, il nous paraissait impossible de ne pas continuer ce mode de fonctionnement qui nous permet de mieux adapter nos activités aux besoins de nos élèves.

Plus-value de l’action
Beaucoup d’élèves en difficulté prennent confiance en eux et se retrouvent en position de réussite. Ce projet a permis une grande émulation au sein de l’équipe enseignante. Chaque année, les élèves ayant déjà participé à ce dispositif sont demandeurs.

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
Ce projet concerne la totalité des élèves des 2 écoles soit 380 élèves du CP au CM2

A l’origine
Ce projet est né à la suite d’une évaluation de circonscription en classe de CE2 durant l’année scolaire 2014/2015. Elle révélait des difficultés en lecture et une forte hétérogénéité des élèves des 2 écoles du réseau REP+ Jules Romain.

Objectifs poursuivis
Ce projet se propose d’améliorer l’axe : Mieux former pour mieux réussir à l’école. Assurer un accompagnement personnalisé dans la classe et dans l’école. Il cible, plus précisément, un renforcement des compétences de lecture : fluence, compréhensions explicite et implicite.

Description
L’idée de ce projet est de mettre en place des décloisonnements autour d’activités dans les domaines de la lecture et de l’écriture. Ce dispositif est organisé sur une période de deux à trois semaines successives selon les classes. Pendant cette période, tous les élèves d’un même niveau d’enseignement bénéficient d’un encadrement plus important que dans leur classe habituelle, au moins pendant une heure par jour.
L’implication des AED et du personnel RASED, dans cette action, permet d’organiser le travail en 3 groupes de besoin dont les effectifs réduits sont adaptés aux difficultés des élèves. Cette intervention massive et concentrée a pour but d’accélérer les apprentissages pour les élèves les moins expérimentés.
Les activités proposées s’articulent autour de 3 axes principaux :
• Compréhension de textes
• Travail sur les micro et méso structures (Graphèmes, syllabes, mots, groupes de mots, phrases)
• Production d’écrits.

Modalité de mise en œuvre
Chaque année, pour adapter au mieux notre suivi, nous nous sommes appuyés sur les livrets scolaires des élèves, qui révèlent leurs difficultés ainsi que les compétences acquises par chacun.
- La préparation d’un décloisonnement s’articule en quatre étapes :
1) Cerner les besoins de chaque élève (évaluation diagnostique)
2) Répartir les élèves dans des groupes de besoin.
3) Concevoir un programme d’activités pour chaque groupe qui s’articule autour de trois axes.
4) Évaluer les progrès (évaluation sommative après remédiation)
Des réunions d’équipe permettent de concevoir les évaluations diagnostiques, d’analyser les résultats pour former des groupes de besoin et de construire les modules de travail proposés aux élèves.
Les activités proposées peuvent prendre différentes formes, suivant les besoins et les compétences travaillées :
• travail de l’oral
• travail en autonomie
• travail en équipe : concertation et coopération
Cette année, il a été décidé d’effectuer 2 décloisonnements d’une durée de 2 semaines pour les classes de CP et un seul d’une durée de 3 semaines pour les autres niveaux. De plus, la durée de ce dispositif s’étendra à 4 heures par semaine en cycle 2 et 5 heures en cycle 3.

- Calendrier prévisionnel 2017/2018 :
Mise en place des décloisonnements par niveau :
CP Fin octobre 2017 et Fin avril 2018
CE1 Novembre 2017
CE2 Janvier 2018
CM1 Fin février 2018
CM2 Mi-mars 2018

- Déroulement retenu pour les décloisonnements

1) Pour les classes de CP :
→ Décloisonnement 1 :
a) Domaine : Français (Langage oral, lecture, écriture, vocabulaire)
b) Compétences :
• Manifester sa compréhension d’un récit ou d’un texte documentaire lu par un tiers en répondant à des questions le concernant : reformuler le contenu d’un paragraphe ou d’un texte, identifier les personnages principaux d’un récit.
• Distinguer entre la lettre et le son qu’elle transcrit ; connaître les correspondances entre les lettres et les sons dans les graphies simples (ex. f ; o) et complexes (ex. ph ; au, eau)
• Concevoir et écrire collectivement avec l’aide du maître une phrase simple cohérente, puis plusieurs
• Utiliser des mots précis pour s’exprimer
c) Organisation : Les enseignantes, la directrice de Nice Flore 2, le personnel RASED, les 2 AED
d) Matériel et documents utilisés : Premières pistes : Les classeurs « fluence » CP des éditions La Cigale ; Les classeurs « travailler la compréhension » La Cigale ; Les outils du livre « Favoriser la réussite en lecture : les MACLE » M. Ouzoulias, les ressources ROLL

→ Décloisonnement 2 :
a) Domaine : Français (Lecture, Écriture)
b) Compétences :
• Dire de qui ou de quoi parle le texte lu ; trouver dans le texte ou son illustration la réponse à des questions concernant le texte lu ; reformuler son sens.
• Concevoir et écrire collectivement avec l’aide du maître une phrase simple cohérente, puis plusieurs
c) Organisation : Les 4 enseignantes, la directrice de Nice Flore 2, le personnel RASED, les 2 AED
d) Matériel et documents utilisés : Premières pistes : Les classeurs « fluence » CP des éditions La Cigale ; Les classeurs « travailler la compréhension » La Cigale ; Les outils du livre « Favoriser la réussite en lecture : les MACLE » M. Ouzoulias, les ressources ROLL

2) Pour les classes de CE1 :
a) Domaine : Français (Lecture, Ecriture)
b) Compétences :
• Distinguer entre la lettre et le son qu’elle transcrit ; connaître les correspondances entre les lettres et les sons dans les graphies simples (ex. f ; o) et complexes (ex. ph ; au, eau)
• Savoir qu’une syllabe est composée d’une ou plusieurs graphies, qu’un mot est composé d’une ou plusieurs syllabes ; être capable de repérer ces éléments (graphies, syllabes) dans un mot.
• Déchiffrer des mots réguliers inconnus.
• Lire silencieusement un texte littéraire ou documentaire et le comprendre (reformuler, répondre à des questions sur ce texte).
• Concevoir et écrire de manière autonome une phrase simple cohérente, puis plusieurs, puis un texte narratif ou explicatif de 5 à 10 lignes.
c) Organisation : Les enseignants et les 2 AED du groupe scolaire
d) Matériel et documents utilisés : Premières pistes : Les classeurs « fluence » CE des éditions La Cigale ; Les classeurs « travailler la compréhension » La Cigale ; Les outils du livre « Favoriser la réussite en lecture : les MACLE » M. Ouzoulias, les ressources ROLL

3) Pour les classes de CE2
a) Domaine : Français (Lecture, Ecriture, Vocabulaire)
b) Compétences :
• Rédiger des textes courts de différents types (récits, descriptions, portraits) en veillant à leur cohérence, à leur précision (pronoms, mots de liaison, relations temporelles en particulier) et en évitant les répétitions
• Écrire sans erreur un texte en mobilisant les connaissances acquises en vocabulaire, orthographe lexicale et grammaticale
• Distinguer les différents types d’écrits
c) Organisation : Les enseignants, les 2 AED et l’enseignante d’UPE2A
d) Matériel et documents utilisés : Premières pistes : Les outils du livre « Favoriser la réussite en lecture : les MACLE » M. Ouzoulias, les ressources ROLL

4) Pour les classes de CM1/CM2 :
a) Domaine : Français (Lecture, Ecriture, Vocabulaire)
b) Compétences :
• Rédiger des textes courts de différents types (récits, descriptions, portraits) en veillant à leur cohérence, à leur précision (pronoms, mots de liaison, relations temporelles en particulier) et en évitant les répétitions
• Ecrire sans erreur un texte en mobilisant les connaissances acquises en vocabulaire, orthographe lexicale et grammaticale
c) Organisation : Les enseignants et les deux AED du groupe scolaire.
d) Matériel et documents utilisés : Premières pistes : Les outils du livre « Favoriser la réussite en lecture : les MACLE » M. Ouzoulias, les ressources ROLL

Trois ressources ou points d’appui
• Le site Roll
• Les références bibliographiques de M.OUZOULIAS
• Les différents sites académiques ayant mis en place des MACLE

Difficultés rencontrées
• Le manque d’intervenants et de partenaires
• Disponibilité des locaux pour éviter de faire travailler plusieurs groupes dans la même classe.
• Les déplacements entre les 2 écoles génèrent une perte de temps.

Moyens mobilisés
La participation des personnels RASED et des AED est indispensable au bon fonctionnement du projet.

Partenariat et contenu du partenariat
Pôle Académique de Soutien à l’Innovation et à l’Expérimentation

Liens éventuels avec la Recherche
Cette action est fondée sur les travaux de M. André Ouzoulias qui a notamment dirigé l’élaboration de Médial et qui a également conçu les MACLÉ (Modules d’approfondissement des compétences en lecture-écriture).

Evaluation
• L’évolution du nombre d’élèves suivis par le RASED
• L’évolution des résultats aux évaluations continues et nationales
• La motivation des élèves pour participer à ce type d’atelier

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
- Evaluation des effets de l’action en interne :
• Un maître référent par niveau est responsable de coordonner les étapes de préparation des décloisonnements. Il effectue des bilans de progression pour chaque élève, ce qui permet de bien visualiser les effets de l’action.
• De plus, les échanges au sein de l’équipe en cours de module permettent aussi d’affiner les choix d’activités.
• Pour finir, un bilan d’équipe est effectué en fin d’année, ce qui permet d’améliorer le dispositif.
- Evaluation externe par l’Inspectrice de l’Education Nationale. Hélène DESCARPENTRIES

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves : Suite aux premières années de mise en place, nous remarquons de grands progrès dans la fluence et la compréhension de lecture. Beaucoup d’élèves en difficulté sont motivés par cette nouvelle organisation et en réussite. Les évaluations montrent une amélioration globale des acquis des élèves des deux écoles. Les élèves sont plus motivés et plus confiants dans leur capacité à apprendre.
- Sur les pratiques des enseignants : L’organisation des décloisonnements a permis de développer la coopération entre les enseignants et la mutualisation de leurs pratiques. Une émulation importante s’est développée dans l’équipe enseignante.
- Sur le leadership et les relations professionnelles : Les coopérations dans les équipes et entre les équipes et les RASED et AED se sont approfondies et consolidées. Une véritable émulation est née dans les équipes autour de ce projet.
- Sur l’école / l’établissement : Les élèves apprécient ce nouveau mode de travail. Chaque année, ceux qui ont déjà bénéficié du projet, attendent impatiemment l’organisation de ces ateliers. Le changement de référent est particulièrement apprécié par les élèves et semble efficace. L’ambiance dans les écoles est plus sereine.

- Plus généralement, sur l’environnement : /

Extrait du site Expérithèque : 2018-Projet MACLE : maîtriser la lecture et l’écriture du CP au CM2

Répondre à cet article

1 Message

  • Bonjour

    Sans mettre en concurrence les dispositifs, les personnes et surtout en acceptant de laisser de côté tous types de préjugés on ne peut que reconnaître l’excellence des ressources utilisées :

    • le site Roll
    • les références bibliographiques de M.OUZOULIAS
    • les différents sites académiques ayant mis en place des MACLE

    Je parle en connaissance de cause, en assumant et en toute liberté.

    Les difficultés rencontrées sont récurrentes lorsque l’on innove :

    • Le manque d’intervenants et de partenaires
    • Disponibilité des locaux pour éviter de faire travailler plusieurs groupes dans la même classe.
    • Les déplacements entre les 2 écoles génèrent une perte de temps.

    Le "plus de maîtres que de classes" pourrait venir en appui.

    Il faudrait une hybridation.

    Je l’ai connue, je l’ai vécue et j’y crois.

    Bien cordialement.

    Dhiaf

    Répondre à ce message