> 7 - PEDAGOGIE, FORMATION > ACTION LOCALE par niveau et discipline > Action locale A L’ECOLE > Ecole (Education artistique) > B* 3 projets "Création en cours" (ministères de la Culture et de l’Education) (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* 3 projets "Création en cours" (ministères de la Culture et de l’Education) avec des artistes en résidence dans des écoles REP+ de l’académie de Guyane

27 juin Version imprimable de cet article Version imprimable

Projets "Création en cours" dans l’académie

Initié avec le ministère de la Culture et de la Communication et le ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, le dispositif "Création en cours" croise les enjeux de présence de la culture dans tous les territoires et de soutien à l’insertion professionnelle des jeunes artistes, impliquant un temps de résidence dans les écoles les plus éloignées de l’offre culturelle (quartiers prioritaires de la politique de la ville, zones rurales et périurbaines, Outre-mer) d’au moins 20 jours au cœur des écoles et établissements scolaires et s’inscrivant dans une démarche de co-construction avec les équipes pédagogiques et de participation active des élèves tout au long du processus de création.

Les 3 projets retenus pour l’académie en 2018 étaient :

SAUL, école du Bourg :
projet LE DOUBLE, cinéma, audiovisuel Artiste : Romain BAUJARD élaboration d’une vidéo (fiction expérimentale) de recherches plastiques et textuelles sur Tanaka, un personnage de fiction qui a perdu la mémoire. Il ne se sépare jamais d’un sac à dos, qu’il nomme « petit frère », mais il est incapable de l’ouvrir. A partir de personnes rencontrées lors de la résidence, un ensemble de personnages gravitera autour de lui, qui lui apporteront leur interprétation et feront des hypothèses sur ce qu’il y a dans ce sac. Mêlant interviews, dessins, modélisations 3D ainsi que textes, Tanaka évoque les diverses pistes du contenu de ce sac, pour retrouver sa mémoire. Dans la continuité du travail mêlant fiction et documentaire, l’artiste souhaitait que chacun des élèves crée un double (irrespectueux, fauteur de trouble ou sympathique et aimant) à l’aide du hasard et du jeu. Un personnage imaginaire à partir de traits de caractères, de souvenirs et de leur imagination. Ensuite, il propose de lui donner réalité dans des vidéos créées tous ensemble. La restitution a eu lieu ce jeudi 26 avril à la salle des fêtes pour les parents et les habitants de la commune. Ainsi, ils ont pu découvrir l’ensemble du projet :

création d’objets en poterie avec l’argile de Saül
réalisation du batik sur coton
teinture des costumes avec les pigments naturels (roucou, curcuma, waïsa, anvers)
création de la constellation de Saül : " la poupée de maïs" histoire écrite par les élèves à partir de l’ interview de la doyenne.
lecture faite sur fond instrumental joué par les élèves eux - même.

MARIPASOULA , école Alexis JONAS  :
projet SIKALEWOT, arts plastiques Artiste : Céline DROUIN LAROCHE "Sikalewot" est un projet transmédia, une narration expérimentale, spéculative et plastique qui prend la forme d’un film et d’une installation vidéo et performative. Il s’agit de questionner la cohabitation des savoirs et savoirs-faire, des imaginaires, des mémoires ainsi que leurs possibles reformulations dans une perspective post-coloniale. Les prises documentaires tentent de faire l’expérience d’un certain décentrement du regard, d’une sortie du tout-humain, à la fois par le cadrage et la texture de mes images.

REGINA, école Maurice LEANVILLE  :
projet Les poissons ne ferment pas les yeux , photographie Artiste : Laura QUINONEZ Reconstruire avec les élèves et à partir de leurs récits, des moments (instants visuels) qui condensent un souvenir, une émotion, un sentiment, un geste, une prise de position face aux objets et aux êtres du monde. Collecter ses gestes et narrations à travers des journaux menés le long de la résidence par chaque élève, à la façon d’un cahier de recherche et ouvrir ainsi un espace d’expression plastique pour que ces récits puissent devenir image. Ces images consignées dans les journaux deviendront des croquis en vue d’une réalisation photographique, faite en collaboration avec l’artiste et visant la production d’une série originale de portraits multiples et dépliables de chacun.

Découvrir le projet

Extrait de ac-guyane.fr de mai 2018 : Projets "Création en cours" dans l’académie

 

Sur le site OZP,
voir le mot-clé *Artiste/ (262 articles)

Répondre à cet article