> 8 - PÉDAGOGIE, FORMATION > ACTION LOCALE par niveau et discipline > Action locale interdegrés > Dessiner avec un artiste bédéiste en résidence à Clichy-sous-Bois et à (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Dessiner avec un artiste bédéiste en résidence à Clichy-sous-Bois et à Montfermeil (observatoire des pratiques en éducation prioritaire)

13 novembre 2018 Version imprimable de cet article Version imprimable

Dessiner avec un artiste en résidence : conscience de soi et confiance en soi

Une mission d’artistes, un livre qui rassemble les dessins réalisés à Clichy-sous-Bois et Montfermeil.

« Hirondelle » : c’est la résidence-mission de Marc LIZANO, bédéiste, à Clichy-sous-Bois et Montfermeil. De jeunes ou de parents, il a fait des auteurs : un livre imprimé, une exposition de leurs croquis le 9 juin 2018 à Montfermeil, une promesse tenue.

À la médiathèque, dix mois de dessin avec l’artiste, ont raffermi la conscience et l’estime de soi de jeunes, de familles. Ce tiers-lieu préservé a ses habitués, entre école et maison.

Des enfants de maternelles, des élèves en Ulis, ont également travaillé en classe avec le dessinateur, de jeunes migrants aussi, « des rebuts » pour certains collégiens. Ceux-là ont repris confiance.

En classe, artiste et enseignants, demandeurs et très impliqués, sont partenaires. C’est « sympa d’aller dans (la) classe » d’autant que « c’est plus préparé aujourd’hui ». « Quand c’est préparé, c’est toujours la fête ».

La co-construction de projets s’est imposée. « On voit d’abord ce qu’il y a dans mes livres (…) et ce qu’on peut faire avec ce qu’il y a dedans », dit l’artiste. Il n’est pas là pour illustrer un point particulier du programme. Les enseignants qui l’espèrent « ne jouent pas le jeu ». Ils sont rares, éconduits.

En classe, l’enseignant, parfois hésitant, dessine aussi. Il « reconnait des qualités chez des élèves auxquelles on ne s’attend pas » pour en tirer parti. Il appréhende les apprentissages autrement. L’élève change de regard sur un ou deux camarades et aborde autrement l’écriture et la narration. Dans l’atelier, égalitaire, la fin des postures ouvre de nouvelles possibilités de réussite.

Selon l’artiste, le français s’apprend beaucoup plus vite avec un support artistique. Il accompagne des jeunes et des parents en cours de Français Langue Étrangère (FLE). « La BD n’est pas vraiment considérée comme un art noble. Elle a un côté dégradé. Ça protège », dit-il notamment de la peur d’apprendre.

Certains soirs, il travaille dans des maisons de quartier. Des mères, plus rarement des pères, viennent y dessiner avec leurs jeunes enfants, s’essaient à l’autoportrait ou au croquis de chevaux, en sortie au centre équestre avec l’artiste.

À leurs yeux, son activité est « prestigieuse », l’« immédiateté » de son travail, saisissante. Travailler avec lui rend fier, d’autant plus qu’il est exigeant. On connaît bien Marc LIZANO dans la cité, « le dessinateur », intégré et intégrateur.

Il tient à montrer qu’une vie de créativité est possible à beaucoup d’élèves en éducation prioritaire, qui n’y songent même pas. Il ne faut « pas trahir sa classe » sociale. « Quelque chose peut s’apparenter à ça », dit-il, quand des enfants refusent les arts. Lever le conflit de loyauté, « ça passe par de l’apaisement ». Montrer qu’ « on peut voyager, s’intéresser, sans trahir personne », c’est essentiel.

De ce cheminement, Marc LIZANO a une expérience intime. Issu d’un milieu populaire, étudiant en licence de philosophie et surveillant, il est entré en bande dessinée fort de belles rencontres avec quelques dessinateurs. Surprise : ces gens étaient « normaux ». La voie était ouverte. Marc LIZANO a aujourd’hui la tranquillité et la générosité de ceux qui ont choisi de suivre leur passion en partage.

Extrait de educationartistiqueetculturelleeneducationprioritaire.wordpress.com du 16.10.18 : Artiste en résidence : conscience de soi et confiance en soi

 

Consulter sur le site de Marc Lizanole calendrier des événements]

 

Résidences d’écrivains : Marc Lizano à Clichy-sous-Bois
et Montfermeil
(2 pages)

 

Sur le site OZP,
voir le mot-clé du groupe 3 *Artiste/

Répondre à cet article