> 8 - PÉDAGOGIE, FORMATION > Innovation (généralités) > Rapport d’évaluation final du programme éducatif « Les Savanturiers - L’école (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Rapport d’évaluation final du programme éducatif « Les Savanturiers - L’école de la recherche », Émilie Carosin, Marc Demeuse, août 2018, 111 p.

15 janvier Version imprimable de cet article Version imprimable

Rapport d’évaluation final pour des apprentissages savants et aventureux
Émilie Carosin, Marc Demeuse
Aoôt 2018

INTRODUCTION
L’évaluation du programme éducatif « Les Savanturiers - L’école de la recherche » a été commanditée par le Centre de Recherche Interdisciplinaire à Paris qui porte le dispositif depuis sa naissance en 2013.
Son évolution rapide et sa dispersion sur le territoire français et international pose question à l’équipe gestionnaire du dispositif, qui souhaite identifier et formaliser des repères pour assurer la qualité des actions éducatives menées en son sein, précisément les projets de recherche portés par les enseignants avec les élèves et accompagnés de chercheurs.

Cette demande fait suite à une première évaluation conduite par Stéphanie Morel et son équipe 2 (ACADIE, 2016). Emilie Carosin et Marc Demeuse de l’institut d’administration scolaire de l’Université de Mons (INAS) ont conduit un processus d’évaluation participative qui a inclus les acteurs en tant que « détenteurs d’enjeux », c’est-à-dire les gestionnaires du dispositif (l’équipe Savanturiers), les acteurs de terrain (principalement les enseignants et élèves), etc.

Inclure les « détenteurs d’enjeux » dans l’évaluation en fonction des rôles qu’ils occupent au sein du programme permet de considérer le dispositif sous différents
aspects : sa mise en œuvre (principale préoccupation des gestionnaires) et le partage des connaissances et expériences (principale préoccupation des acteurs de terrain) (Hurteau, 2008).
Un processus d’évaluation fondé sur ces perspectives a pour objectif de soutenir l’innovation et l’adaptation du dispositif en fournissant un « feedback » régulier sur « ce qui marche pour qui, de quelle façon et sous quelles conditions » (Patton, 011, p. 13).

Ainsi, le processus d’évaluation conduit à construire, avec les gestionnaires et les
acteurs de terrain, une représentation des indicateurs d’évaluation qui soit cohérente avec leur expérience, qui se fonde sur leur réalité et qui reflète
le fonctionnement du dispositif à tous les niveaux (Demeuse & Strauven, 2016).
Le apport présente les différentes phases du processus d’évaluation qui ont mené à un outil d’auto-évaluation utilisable sur l’ensemble du dispositif :
1. Le dispositif Savanturiers et ses besoins en termes d’évaluation situe le contexte d’évaluation ;
2. Les repères conceptuels pour penser une activité scientifique de qualité explicite les indicateurs utilisés pour le dispositif et l’évaluation ;
3. Le kit de navigation Savanturiers présente l’outil d’auto-évaluation développé et la méthodologie adoptée ;
4. Les projets de classe à la loupe rapportent les résultats de l’évaluation ;
5. Et la conclusion et la discussion présentent les perspectives d’utilisation de l’outil d’auto-évaluation pour le dispositif

Extrait de hal.archives-ouvertes.frd’août 2018 : Rapport d’évaluation final pour des apprentissages savants et aventureux (111 pages)

 

Sur le site OZP,
recherche sur le mot savanturiers

Répondre à cet article