> 6 - DISPOSITIF > EVALUATION et ORIENTATION > Evaluation (généralités), avec la liste des rubriques et mots-clés sur (...) > Rémi Brissiaud : Une évaluation de mi-CP contre productive (Le (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Rémi Brissiaud : Une évaluation de mi-CP contre productive (Le Café)

25 janvier Version imprimable de cet article Version imprimable

Rémi Brissiaud : Une évaluation de mi-CP contre productive

Sauf à considérer qu’il conviendrait que tous les PE de France enseignent au même rythme selon une progression qui serait la même pour tous les écoliers de France, l’existence d’une évaluation nationale en milieu d’année de CP est très contestable. En effet, il est à peu près certain que divers items se trouveront inclus dans l’évaluation alors que, dans telle ou telle progression, les tâches correspondantes n’ont pas encore été étudiées à mi-parcours au CP ou qu’elles l’ont été de manière trop récente pour permettre la réussite. L’année qui suit, cela peut évidemment inciter les professeurs à vouloir « aller plus vite ». Ça ne serait pas grave si l’on était sûr qu’une étude précoce de ces tâches est bénéfique et, donc, que tous les écoliers devraient en bénéficier. Mais lorsqu’on est presque sûr du contraire, une évaluation à mi-parcours ne peut être que contre productive. Montrons-le en analysant l’un des items de l’épreuve : trouver le résultat de 8 + 5.

Extrait de cafepedagogique.net du 25.01.19 : Rémi Brissiaud : Une évaluation de mi-CP contre productive

Répondre à cet article