> VIE SCOLAIRE : Climat, Décroch., Internats, Rythmes, Santé > Décrochage, Absentéisme > Ecoles deuxième chance (E2C), Epide > L’obligation de formation des 16-18 ans pourrait doper les Ecoles de la 2ème (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

L’obligation de formation des 16-18 ans pourrait doper les Ecoles de la 2ème chance (ToutEduc)

11 mars Version imprimable de cet article Version imprimable

L’obligation de formation des 16-18 ans pourrait doper les Ecoles de la 2ème chance

"Le gouvernement a prévu à partir de septembre 2020, une obligation de formation pour tout jeune âgé de 16 à 18 ans. Cette formation peut être réalisée avec les E2C. D’où la nécessité de continuer à déployer la possibilité d’accueil dans nos Écoles (de la deuxième chance)", estime Alexandre Schajer, le président du Réseau E2C France. Après neuf regroupements de sites et 11 ouvertures l’an dernier, ainsi que la création de deux écoles à Nice et Avignon, le réseau "compte 133 sites-Écoles implantés dans 12 Régions, 57 départements et 4 ultrapériphériques".

Il rappelle que "l’État s’est engagé à contribuer au développement des E2C" avec le PIC (Plan d’investissement dans les compétences) et qu’il vise "à l’horizon 2022" la création de 2000 parcours qui viendront s’ajouter à ceux de quelque "15 000 jeunes sans qualification ni emploi" (accueillis en 2018) dont 13% de mineurs, une proportion qui "ne cesse d’augmenter". En 20 ans, les E2C ont accueillis 100 000 jeunes âgés de 16 à 25 ans, dont 80 % n’avaient pas le niveau CAP, la même proportion n’ayant aucune expérience professionnelle. La proportion de "sorties positives" (contrat de travail ou d’apprentissage, formation qualifiante) est de 60 %.

La cartographie du réseau,
le communiqué (PDF)

Extrait de touteduc.fr du 10.03.20

 

Voir en bas de la page les 10 derniers articles de la sous-rubrique

Répondre à cet article