> SYSTEME EDUCATIF. Généralités et niveaux Maternelle et Lycée > EDUC. Généralités (Positions) > Geneviève Zoïa, anthropologue : "Bon nombre de parents d’élèves des quartiers (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Geneviève Zoïa, anthropologue : "Bon nombre de parents d’élèves des quartiers pauvres ont été au rendez-vous quotidien..." (le Monde)

11 mai Version imprimable de cet article Version imprimable

« Il s’est passé quelque chose pendant le confinement, sachons infléchir le cours d’un ­système éducatif productiviste »
TRIBUNE
Geneviève Zoïa
Anthropologue

Les contraintes de l’enseignement à distance ont suscité la créativité et fait bouger les lignes entre les professeurs, les élèves et les parents, estime l’anthropologue Geneviève Zoïa, dans une tribune au « Monde ».

[...] Vous avez dit « coéducation » ?
Mais surtout bon nombre de parents d’élèves des quartiers pauvres ont été au rendez-vous quotidien des coups de fil, des mails, des messages sur WhatsApp, application que les parents immigrés connaissent. Les parents des quartiers ont échangé entre eux, inventé eux aussi leurs propres bulles de créativité. Ils sont devenus indispensables à l’école, certains proposant des communautés actives à travers des réseaux sociaux. Enseignants et parents ont découvert des fonctionnalités ensemble. Vous avez dit « coéducation » ? Pendant le confinement, des parents souvent disqualifiés dans leur rôle d’accompagnants se sont réapproprié l’espace scolaire.

Quel paradoxe : la distanciation sociale a rapproché les uns et les autres, y compris les jours chômés, pendant les vacances. Comme le dit le mathématicien Alain Bouvier sur son blog des liens forts se sont créés entre enseignants et parents, entre enseignants se consultant sur les usages numériques préférés des élèves. S’ils se sont éloignés des programmes, ils ont sans doute contribué à renforcer le rôle apprenant de leurs parents, modifiant dans ces conditions très étranges ce que l’institution appelle tant de ses vœux et qu’elle enferme en temps ordinaire dans des dispositifs : le rapport école-famille.

Le rapport entre l’école et les parents s’est modifié
Tout ne s’est pas déroulé sous de merveilleux auspices certes, et le tableau ne peut pas être entièrement rose, ne forçons pas l’enthousiasme ; le décrochage a augmenté surtout chez les plus âgés des élèves des quartiers, et des enseignants ont pu ne pas être au rendez-vous. Mais que ce constat ne nous fasse pas trop vite en appeler à la restauration de l’ordre scolaire ancien, n’oublions pas sa cruauté…

Extrait de lemonde.fr du 05.05.20

 

Recherche sur le mot zoia

Répondre à cet article