> ACTEURS et PARTENAIRES (Identité et Statut) > Chercheurs (Positions) > Philippe Meirieu : Sur le plan du "faire société", l’école à distance est un (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Philippe Meirieu : Sur le plan du "faire société", l’école à distance est un recul important

19 mai Version imprimable de cet article Version imprimable

Philippe Meirieu : « L’école à distance n’est pas l’école »

Pour ce professeur émérite des universités, la continuité pédagogique a mis en lumière les inégalités scolaires et dépouillé l’école de sa fonction de sociabilisation. Et les mesures prises avec le Covid-19 n’ont rien arrangé.

[...]
L’école à distance ne peut pas être véritablement l’école : celle-ci a été créée pour lutter contre les inégalités matérielles, sociales et culturelles et donner le même droit d’accès aux savoirs à tous les enfants. Ce n’est pas seulement une institution faite pour apprendre, mais pour « apprendre ensemble ».
La classe n’est pas une juxtaposition d’élèves à qui l’on fournit des travaux individuels, c’est un espace symbolique de construction du collectif et de l’apprentissage du « faire société ». On y arrive avec ses singularités et l’on y accède à des savoirs communs en découvrant les règles qui permettent de travailler ensemble et de s’enrichir les uns des autres. À l’école, on découvre que le monde ne se réduit pas à sa famille, son quartier, sa région ou son pays. À cet égard, l’école à distance représente un recul important. [...]

Extrait de lunion.fr du 16.05.20

Répondre à cet article