> PILOTAGE, ACCOMPAGNEMENT, ÉVALUATION, ORIENTATION > PILOTAGE national, académ., local, Autonomie > Pilotage national > Pilot. national. Cabinet, Dgesco (nominations) > Nomination d’une secrétaire d’Etat à l’éducation prioritaire : Nathalie Elimas (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Nomination d’une secrétaire d’Etat à l’éducation prioritaire : Nathalie Elimas (revue de presse)

27 juillet Version imprimable de cet article Version imprimable

Deux secrétariats d’Etat inédits pour « aider » Blanquer ?
CLAUDE LELIÈVRE BLOG : HISTOIRE ET POLITIQUES SCOLAIRES
Les deux secrétariats d’Etat créés (« Jeunesse et engagement », et « Education prioritaire ») ont un intitulé plus précis que les deux dispositifs voisins qui ont pu les précéder : « Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse » pour Gabriel Attal, et « Ministre déléguée à la réussite éducative » pour Georges Pau-Langevin.

[...] En comparaison, la mise en place inédite d’un secrétariat à "l’Education prioritaire" au périmètre et à la responsabilité beaucoup plus délimités et focalisés interroge d’autant plus que le 5 novembre 2019, Jean-Michel Blanquer (accompagné de Gabriel Attal et du ministre de la Ville) a présenté le rapport réalisé par Pierre Mathiot et Ariane Azéma chargés d’une mission "Territoires et réussite" qui comprend des propositions de modifications importantes concernant l’Education prioritaire. Quid de son avenir ?

Extrait de mediapart.fr/claude-lelievre du 27.07.20

 

Nathalie Elimas, une spécialiste de la famille chargée de l’éducation prioritaire
Le 8 juillet, le nouveau gouvernement Castex se frotte pour la première fois aux questions des députés. Dans l’hémicycle, la députée Modem du Val-d’Oise Nathalie Elimas, grande spécialiste des questions familiales, apostrophe le nouveau Premier ministre : « Cela fait maintenant trois ans que notre groupe milite pour une politique familiale ambitieuse, moderne et efficace, c’est pourquoi nous regrettons de ne pas la voir dans l’architecture gouvernementale. » L’élue en profite également pour mettre en avant ses compétences en la matière : « La mission d’information sur l’adaptation de la politique familiale française aux défis de la société du XXIe siècle dont je suis rapporteure a rendu son rapport la semaine dernière. […] Il est largement soutenu sur tous les bancs mais également dans les territoires par les Français et les associations familiales. » Beaucoup voient alors un appel du pied pour intégrer le gouvernement.

Extrait de liberation.fr du 26.07.20

Secrétaires d’État : Nathalie Elimas et Sarah El Haïry pour l’éducation prioritaire, la jeunesse et l’engagement, Sophie Cluzel pour les personnes handicapées et Adrien Taquet pour l’enfance et la famille

Dimanche 26 juillet 2020, le Président, sur proposition du Premier ministre, a nommé 11 secrétaires d’État, parmi lesquels Nathalie Elimas, chargée de l’Éducation prioritaire et Sarah El El Haïry, chargée de la Jeunesse et de l’Engagement auprès du ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, Adrien Taquet, chargé de l’Enfance et des Familles auprès du ministre des Solidarités et de la Santé et Sophie Cluzel, chargée des Personnes handicapées auprès du Premier ministre.

Âgée de 47 ans, Nathalie Elimas est députée du Val-d’Oise et vice-présidente du groupe du MoDem à l’Assemblée nationale. Cette ancienne conseillère régionale d’Île-de-France siégeait jusque là au sein de la commission des Affaires sociales. Elle était notamment membre de la commission d’enquête sur l’inclusion des élèves handicapés dans l’école et l’université de la République et vice-présidente de la mission d’information sur l’aide sociale à l’enfance. Elle est co-auteure d’un rapport d’information sur l’adaptation de la politique familiale française aux défis de la société du XXIe siècle rendu au début du mois de juillet 2020.

Sarah El Haïry remplace, à 31 ans, Gabriel Attal. Élue députée dans la cinquième circonscription de la Loire-Atlantique depuis juin 2017, elle est présidente du MoDem de la Loire-Atlantique et porte-parole du parti et élue, depuis le 28 juin 2020, conseillère municipale de Nantes et conseillère de Nantes Métropole. Elle a été, en 2018, rapporteure sur une proposition de loi visant à améliorer les trésoreries des associations et a remis, le 9 juin 2020 au Gouvernement, le rapport "Pour une philanthropie à la Française" commandé par le Premier ministre Edouard Philippe et écrit en collaboration avec Naïma Moutchou, rapport porteur d’une trentaine de propositions qui visent à simplifier et stabiliser le cadre juridique et à diversifier les sources de dons.

Reconduction d’Adrien Taquet et Sophie Cluzel

Âgé de 43 ans, Adrien Taquet (La République en Marche), reste au ministère des Solidarités et de la santé où il était, depuis janvier 2019, secrétariat d’État chargé de la protection de l’Enfance. Élu député de la 2e circonscription des Hauts-de-Seine (Asnières et Colombes-Sud) en 2017, il a notamment porté un plan de lutte contre les violences faites aux enfants et programmé pour l’automne prochain des États généraux de la lutte contre les violences faites aux enfants.

Enfin, Sophie Cluzel est reconduite à l’âge de 59 ans au poste de secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées qu’elle occupe depuis 2017. Femme issue du monde associatif, elle a porté le quatrième plan autisme (2018-2022), dont l’objectif annoncé est de "restaurer la confiance entre l’État, les administrations et les familles". Ce plan prévoit notamment la scolarisation de tous les enfants porteurs d’autisme dès leur 3 ans et, à cette fin, l’augmentation du nombre d’unités d’enseignement pour autistes à la maternelle de 112 à 292, ainsi que la mise en place d’une équipe de 10 chercheurs dédiée à la compréhension de certains troubles du quotidien rencontrés par les personnes porteuses d’autisme. Au cours de son mandat, elle a aussi créée le DuoDay, initiative visant à promouvoir l’emploi des personnes handicapées.

Les autres secrétaires d’État sont Joël Giraud, chargé de la Ruralité (ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales), Cédric O, chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques (ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance et ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales), Clément Beaune, chargé des Affaires européennes et Jean-Baptiste Lemoyne, chargé du Tourisme, des Français de l’étranger et de la Francophonie (ministre de l’Europe et des Affaires étrangères), Olivia Grégoire, chargée de l’Économie sociale, solidaire et responsable (ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance), Laurent Pietraszewski, chargé des Retraites et de la Santé au travail ( ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion), Bérangère Abba, chargée de la Biodiversité (ministre de la Transition écologique).

Camille Pons

Extrait de touteduc.fr du 27.07.20

 

La députée du Val-d’Oise Nathalie Elimas nommée secrétaire d’État
Ce dimanche 26 juillet 2020, la députée (MoDem) du Val-d’Oise Nathalie Elimas a été nommée secrétaire d’État du gouvernement Jean Castex chargée de l’Éducation prioritaire.

Une sacrée promotion pour la députée (MoDem) de la sixième circonscription du Val-d’Oise. Elle qui a rejoint les rangs du MoDem en 2007.

En effet, ce dimanche 26 juillet 2020, Nathalie Elimas, âgée de 47 ans, a été nommée secrétaire d’État du chargée de l’Éducation prioritaire.

Elle fait donc partie des onze secrétaires d’État qui ont intégré aujourd’hui le gouvernement de Jean Castex.

Spécialiste des affaires familiales
En juin 2017, la conseillère régionale d’Île-de-France avait été élue députée au second tour face au Lr Luc Strehaiano avec 57,11 % des suffrages.

Depuis, l’élue valdoisienne s’était fait notamment remarquer sur les mesures visant à assurer l’égalité entre les femmes et les hommes dans le milieu professionnel et l’inclusion des personnes en situation de handicap.

Vice-présidente du groupe du MoDem à l’Assemblée nationale, elle siégeait au sein de la commission des Affaires sociales. Elle est aussi co-présidente du groupe d’études Cancer, vice-présidente de la mission d’information sur l’aide sociale à l’enfance et membre de la commission d’enquête sur l’inclusion des élèves handicapés dans l’école et l’université de la République.

La nouvelle secrétaire d’État plaide notamment depuis le début de la législature pour que les allocations familiales soient accessibles dès le premier enfant.

Le 17 juillet 2019, l’ex-adjointe au maire de Margency avait été désignée rapporteure de la mission d’information sur l’adaptation de la politique familiale française aux défis de la société du XXIe siècle.

Extrait de actu.fr du 26.07.20

 

Remaniement : Le MoDem s’offre deux secrétaires d’État à l’Éducation, le dada de Bayrou
Sarah El Haïry et Nathalie Elimas rejoignent l’équipe de Jean-Michel Blanquer au sein du gouvernement Castex.

Nathalie Elimas pour l’Éducation prioritaire
Nathalie Elimas, 47 ans, députée Modem de la 6e circonscription du Val-d’Oise, a elle obtenu le poste de secrétaire d’État chargée de l’Éducation prioritaire, toujours sous le ministère de Jean-Michel Blanquer.

Ancienne juriste reconvertie dans l’enseignement et directrice d’école, mère de quatre enfants, elle s’est engagée en politique pendant la campagne présidentielle de 2007, au côté de François Bayrou, “séduite par cet élan de liberté et d’indépendance en rupture avec l’affrontement des clans politiques”.

Adjointe au maire de Margency (Val-d’Oise), elle a été élue députée pour la première fois en 2017, de la 6e circonscription du Val-d’Oise. Membre de la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale, elle est également conseillère régionale depuis 2015.

Responsable des ressources humaines pour une SSII (société de services et de conseils en informatique) cotée en Bourse, elle a créé un cabinet de recrutement avant de devenir enseignante, il y a une dizaine d’années.

Extrait de huffingtonpost du 26.07.20

 

Merci à
@EmmanuelMacron
et
@JeanCASTEX
pour leur confiance. Je suis très honorée de rejoindre l’équipe gouvernementale pour une mission essentielle, celle de l’éducation prioritaire. Avec
@jmblanquer
, nous œuvrerons à la réussite scolaire de tous nos enfants. Au travail !

Extrait du compte Twitter de Nathalie Alimas le 26 juillet 2020 :

&nbsp :

Note du QZ : La nomination d’une secrétaire d’Etat chargée spécifiquement de l’éducation prioritaire est une première dans l’histoire du dispositif.
Le texte officiel définissant les attributions de Nathalie Elimas donnera sans doute une première indication sur les champs et publics qui relèveront de sa fonction et donc sur les (nouveaux ?) contours de l’éducation prioritaire.

 

Voir la sous-rubrique PILOTAGE national, académ., local, Autonomie
Voir le mot-clé Pilot. national. Cabinet, Dgesco (nominations) (gr 5)/

Répondre à cet article