> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > DISCIPLINES > Disciplines : CITOYENNETE (doc. généraux) : Edd, Emc, Emi, Histoire-Géo, (...) > Citoyenneté (Textes et Rapports officiels, Déclar. gouvern.) > Au BO du 30 juillet : des modifications au programme de maternelle pour (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Au BO du 30 juillet : des modifications au programme de maternelle pour renforcer la sensibilisation à une attitude responsable et la refonte des programmes d’EMC du primaire et secondaire (ToutEduc)

31 juillet Version imprimable de cet article Version imprimable

Au du BO 30 juillet : des modifications au programme de maternelle pour renforcer la sensibilisation à une attitude responsable et la refonte des programmes d’EMC du primaire et secondaire

Le Bulletin officiel (BO) paru ce jeudi 30 juillet 2020 fait état de modifications dans les programmes d’enseignement de maternelle, de primaire et secondaire, dispositions qui doivent prendre effet à la rentrée 2020. Pour le programme de maternelle, la nouvelle annexe, qui remplace celle de 2015 qui avait été publiée au BO spécial n°2 du 26 mars 2015, introduit principalement, dans plusieurs domaines d’apprentissage, des modalités visant à renforcer la sensibilisation des enfants à devenir de futurs adultes responsables. Au primaire et au secondaire, les nouvelles annexes viennent réécrire de leur côté les programmes de l’enseignement moral et civique (EMC) des cycles des apprentissages fondamentaux (cycle 2), de consolidation (cycle 3) et des approfondissements (cycle 4). Ces annexes remplacent à ce titre les précédentes annexes de l’arrêté du 9 novembre 2015, qui avaient été publiées au BO spécial n°11 du 26 novembre 2015, alors que l’arrêté du 12 juin 2015 fixant le programme d’EMC de l’école élémentaire et du collège est abrogé.

Les modifications du programme de maternelle invitent essentiellement à des activités ou pratiques complémentaires pour renforcer la sensibilisation au respect de l’environnement. Dans le premier des cinq domaines d’apprentissage du programme, "Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions", le nouveau programme introduit non seulement un travail sur le vocabulaire dans les modalités d’échanges et de réflexion avec les autres qui doivent être mises en oeuvre à l’oral, mais aussi cette dimension liée au respect de l’environnement. Ainsi, précise l’annexe, "en complément des situations d’évocation [parler de ce qui n’est pas présent, récits d’expériences passées, projets de classe, etc., pour entraîner les élèves à mobiliser le langage pour se faire comprendre sans autre appui, ndlr], il est également possible de pratiquer en classe des activités de description, (…) d’un objet ou d’une image pour exercer les élèves à l’observation attentive et à l’ajustement du vocabulaire qui sera progressivement enrichi". Cette pratique, précise encore l’annexe, "peut s’articuler au travail mené avec les élèves pour les amener à observer et explorer le vivant, les objets et la matière" et se prolonger par "des activités liées aux pratiques de la vie courante témoignant du respect de l’environnement (limitation et tri des déchets, plantations dans l’école, réalisations en arts plastiques, etc.)".

En fin de maternelle, "commencer à adopter une attitude responsable en matière de respect des lieux et de protection du vivant"

L’actuelle annexe introduit d’autres modifications dans le domaine d’apprentissage "Explorer le monde". Dans la partie consacrée à l’espace, les enseignants ne sont plus invités à faire découvrir "différents milieux" mais "l’environnement", activité désormais dite "centrale". Si le cheminement ne change pas - l’activité est d’abord conduite "au sein de l’école et de ses abords (la classe, l’école, le village, le quartier, etc.) puis dans des "espaces moins familiers (selon les cas, campagne, ville, mer, montagneetc.) -, la nouvelle annexe précise que cette observation peut se faire aussi désormais "à partir de documents et de situations vécues en milieu naturel lors de sorties scolaires régulières". Là aussi, le programme met davantage l’accent sur les enjeux en matière d’environnement. Alors que cette activité était considérée comme l’occasion d’ "une initiation concrète à une attitude responsable (respect des lieux, de la vie, connaissance de l’impact de certains comportements sur l’environnement...)", elle doit désormais permettre aussi "d’interroger les gestes du quotidien, de faire prendre conscience aux élèves d’interactions simples", de les initier à une attitude responsable (respect des lieux, de la vie, connaissance de l’impact de certains comportements sur l’environnement, etc.) et être complétée et prolongée "au travers des supports de travail, de rituels et de jeux, ainsi que dans le choix des textes et histoires utilisés".

Modifications qui expliquent certainement l’introduction également d’un "attendu" supplémentaire en fin d’école maternelle visant à préparer l’enfant à être un adulte "responsable" : "commencer à adopter une attitude responsable en matière de respect des lieux et de protection du vivant".

EMC : des objets d’enseignement et non plus des exemples de pratiques

Concernant l’EMC aux cycles 2, 3 et 4, les nouveaux programmes se distinguent, non pas par leurs finalités et les objectifs visés par la formation, mais surtout parce qu’ils listent des "objets d’enseignement" (études de notions, de valeurs, de symboles, de droits, etc.) pour viser les connaissances, capacités et attitudes attendues, en lieu et place des exemples de pratiques qui étaient listées dans les anciens programmes, comme faire participer les élèves à l’élaboration de règles et réglements, organiser des débats, des discussions à visée philosophique, des jeux de rôles, approcher la notion de laïcité à travers des exemples vécus ou des récits, engager les élèves dans des projets de concours proposés par l’éducation nationale, interpréter La Marseillaise, participer à des audiences de tribunal...).

Ces nouveaux programmes listent aussi des attendus précis en termes de comportements des élèves pour les trois grandes finalités poursuivies, "Respecter autrui", "Acquérir et partager les valeurs de la République" et "Construire une culture civique". Notons qu’en matière de respect d’autrui, les nouveaux programmes stipulent notamment que tout au long des cycles 2 et 3 une "attention particulière" doit être portée au respect par les élèves des adultes et des pairs, "notamment pour lutter contre toute atteinte à la personne d’autrui". Ils stipulent aussi que "les élèves doivent adapter leur tenue, leur langage et leur comportement au contexte scolaire", respecter "les biens personnels et collectifs dans la classe et dans l’école" et adopter "un comportement responsable envers eux-mêmes, envers autrui et envers l’environnement, des espaces familiers aux espaces plus lointains". Ils devront acquérir progressivement aussi "la notion de bien commun" et être capables de comprendre, après avoir été invités à les prendre et les respecter, les "engagements moraux".

Enfin, le cycle 3 introduit également une sensibilisation aux enjeux et aux dangers relatifs à l’usage des réseaux sociaux.

Le BO du 30 juillet 2020 ici

Extrait de touteduc.fr} du 30.07.20

 

Voir la sous-rubrique Citoyenneté (Textes et Rapports officiels, Déclar. gouvern.)

Répondre à cet article