> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIOR. Films et émissions grand public > Emissions grand public sur l’EP et les quartiers > "L’éducation (plus que) prioritaire ?", France Culture, Etre et Savoir (58’, (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"L’éducation (plus que) prioritaire ?", France Culture, Etre et Savoir (58’, replay)

13 octobre Version imprimable de cet article Version imprimable

L’éducation (plus que) prioritaire ?
Être et savoir par Louise Tourret
Le lundi 12 octobre 2020

Alors qu’une nouvelle secrétaire d’Etat, Nathalie Elimas, est en charge depuis septembre dernier de l’Education prioritaire, Etre et savoir s’interroge sur les répercussions de l’épidémie de Covid 19 sur des établissements qui sont déjà, en temps normal, sous tension.

Nous enregistrons cette émission alors que les premières vacances scolaires de l’année s’annoncent, en fin de semaine ; comme une pause bienvenue… Les foyers de contamination de Covid dans les écoles inquiètent, la fatigue due aux conditions plus difficiles de la classe se fait douloureusement sentir tout comme le sentiment d’incertitude partagé par tous dans l’école et hors de l’école.

Dans ce contexte si particulier nous souhaitions parler de l’enseignement prioritaire, qui se trouve aujourd’hui en tension… Les REP (c’est l’acronyme actuel) sont sans cesse repensées, réformées, une nouvelle secrétaire d’Etat déléguée, Nathalie Elimas, est d’ailleurs en charge du dossier depuis la rentrée.

L’éducation prioritaire est aussi très étudiée… ainsi vient de paraître une évaluation de l’Observatoire des zones d’éducation prioritaire, l’OZP, nous avons invité un représentant de l’association pour en parler, François-Régis Guillaume.

Avec nous également Rachel Boutonnet qui raconte son quotidien de maîtresse en REP dans un ouvrage paru à la rentrée… Assma Chatouani (au téléphone), parent d’élèves scolarisés à Pantin qui se bat depuis des années pour améliorer les écoles de ses enfants, Aziz Jellab, universitaire spécialiste de l’école qui dresse un bilan des politiques de l’éducation prioritaire dans un tout récent livre et enfin Caroline Hache, une enseignante devenue Maîtresse de conférence en science de l’éducation qui nous parlera de l’excellence scolaire dans l’éducation prioritaire où l’on accueille nombre de bons, très bons et brillants élèves.

Les effets du confinement
Comme le rappelle Aziz Jellab, cette crise a fonctionné comme un miroir grossissant des inégalités.

Cette crise a posé la question : "qu’est-ce que l’école en dehors de l’école ?" Aziz Jellab

Ce qui a émergé pendant le confinement ce sont les différences de niveaux déjà existantes. Assma Chatouani

On ne se sent pas du tout soutenus depuis le confinement, et c’est le cas en général en Rep. Rachel Boutonnet

 

À LIRE AUSSI
Réécouter La continuité pédagogique, une pression supplémentaire pour les familles en difficulté
7 MIN

RADIOGRAPHIES DU CORONAVIRUS
La continuité pédagogique, une pression supplémentaire pour les familles en difficulté
La fatigue et le ressentiment
Que ce soit du côté des parents, des élèves ou des enseignants, on fait parfois face à un sentiment de découragement.

On est face à un mur qui est l’Education nationale, il y a des enfants qui sont en totale perdition dans nos établissements. Assma Chatouani

Si l’enseignant n’a plus envie, comment ça se passe ? Rachel Boutonnet

Pour moi REP c’est juste un logo. Assma Chatouani

 

À RÉÉCOUTER
Réécouter Quel bilan pour le dédoublement en classe de CP ?
4 MIN

LE REPORTAGE DE LA RÉDACTION
Quel bilan pour le dédoublement en classe de CP ?
Une baisse de niveau et des problématiques nouvelles
Assma Chatouani note une baisse du niveau des élèves en REP ces dernières années.

Vous avez aujourd’hui des enfants qui ne savent pas lire en CM2, ce qui n’arrivait pas il y a 10 ans. Assma Chatouani

Ce qui est grave c’est qu’aujourd’hui arrivent dans les classes des problématiques non scolaires. Rachel Boutonnet

En éducation prioritaire, il y a 20% du temps perdu à cause de la discipline. Caroline Hache

 

À RÉÉCOUTER
Réécouter Education prioritaire : discriminer pour mieux échouer ?
2 MIN

 

LE MOT DE LA SEMAINE
Education prioritaire : discriminer pour mieux échouer ?
REP et excellence
Caroline Hache rappelle qu’on trouve également en REP de très bons élèves.

L’éducation prioritaire est le lieu de la plus grande hétérogénéité mais c’est aussi le lieu de l’excellence scolaire. Caroline Hache

Une question de territoires
L’égalité des chances et l’équité se construisent aujourd’hui surtout à l’échelle des territoires, explique Aziz Jellab.

Concernant les relais, les personnes qui peuvent aider les parents à l’extérieur de l’école, il y a de très grandes inégalités entre les territoires. François-Régis Guillaume.

La Seine-Saint-Denis est sinistrée en terme d’absentéisme. Assma Chatouani

 

À RÉÉCOUTER
Réécouter Repenser l’éducation prioritaire
29 MIN

ÊTRE ET SAVOIR
Repenser l’éducation prioritaire
Et une question de moyens
Bien sûr, la question des moyens reste essentielle.

Quand on fait le bilan, la question des moyens est importante, mais c’est aussi la façon dont on les mobilise qui importe. Aziz Jellab

Jusqu’où l’éducation prioriotaire est-elle prioritaire ? Aziz Jellab

Lien vers le site de La cordée, association de promotion de la diversité sociale dans les secteurs public et para-public.

Retrouvez Les Parcours d’excellence sur le site du Ministère de l’Education Nationale.

Lien vers le site des Cités éducatives.

Retrouvez le Rapport du CNESCO Comment l’école amplifie les inégalités sociales et migratoires ? (septembre 2016).

Illustrations sonores :
Reportage sur le site du Daup
hiné du 09 octobre dernier.
Gueule de nuit, Barbara (1968).
Hard Knock Life, Jay Z (1998).

Dans l’actualité :
Avec David Guilbaud, haut fonctionnaire, ancien élève de l’ENA et auteur de L’illusion méritocratique (Odile Jacob, 2018) au sujet des récentes déclarations d’Amélie de Montchalin au sujet de la diversité dans la haute fonction publique.

Extrait de franceculture.fr du 12.10.20 (replay)

Répondre à cet article