> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > PEDAGOGIES (LES) > Pédag. des enfants d’immigrés et Eana > B* Prise en charge d’élèves allophones par des enseignants hors période (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Prise en charge d’élèves allophones par des enseignants hors période scolaire au collège REP+ Rosa Parks de Châteauroux et dans la classe d’accueil internationale du Collège REP Alain Fournier d’Orléans

5 janvier Version imprimable de cet article Version imprimable

CLASSE D’ACCUEIL INTERNATIONALE
UPE2A

Etablissement [0450939B] COLLEGE ALAIN FOURNIER ORLEANS [REP]

Campagne du 31.03.2020 au 10.04.2021

Type d’action : Action d’innovation ou d’expérimentation (CARDIE)

Coordonnateur : Valérie THOMAS - ANGLAIS - certification FLS

Personnel(s) :Jessica MERMET - LETTRES MODERNES

Liens avec le projet de l’établissement
Notre projet est en lien avec les 4 axes suivants du projet d’établissement :
• Améliorer la maîtrise de la langue française
• favoriser et accompagner l’ouverture culturelle des élèves
• Renforcer le savoir vivre ensemble et le respect d’autrui
• Accompagner la construction d’un projet individueld’orientation cohérent et ambitieux.

Liens avec les 4 parcours éducatifs
• Parcours avenir :
• Permettre à l’élève allophone de construire sereinement son orientation.
• Parcours d’éducation artistique et culturelle : Faire découvrir aux élèves allophones la culture française dans son ensemble.
• Parcours citoyen de l’élève : l’élève allophone qui progresse rapidement dans sa maîtrise du français peut s’investir dans les projets de l’établissement et hors établissement.

Parcours éducatifs concernés
• EDD/ EMI
• parcours Avenir
• parcours d’éducation artistique et culturelle
• parcours citoyen de l’élève
Les élèves
25 élèves (6ème, 5ème, 4ème, 3ème)

Objectifs de l’action (élèves)
• Prendre en compte les spécificités des élèves allophones nouvellement arrivés en France pour les aider à maîtriser la langue et la culture françaises. L’objectif est de rendre les élèves autonomes en français le plus rapidement possible, ce dispositif n’est que temporaire dans le parcours de l’élève au collège.
• Plus-value attendue pour les élèves : les aider à réussir leur scolarité au collège, que la barrière de la langue soit surmontée dans les meilleures conditions

Objectifs de l’action (équipe éducative)
• Cohésion des équipes éducatives autour des élèves allophones, adaptation de certaines pratiques pédagogiques, lien avec la référente FLS de l’établissement pour un repérage et suivi individuel des élèves allophones.
• Plus-value pour les équipes pédagogiques : renforcement du travail en équipe autour de ces élèves, échanges pédagogiques sur l’aide à apporter aux élèves allophones

Modifications des pratiques habituelles
Les élèves bénéficient d’une heure par semaine de séances en"Classe d’accueil internationale" : les élèves allophones sont regroupés par niveau de classe pour aborder des thématiques en parallèle de leurs cours au collège. L’ensemble du vocabulaire du collège est abordé durant ces cours(pédagogie, vie scolaire). Le but est d’enrichir le vocabulaire des élèves, de les aider à maîtriser tout le vocabulaire utile dans leur vie de collégien, de les faire progresser sur le plan phonologique si besoin. Le suivi est personnalisé grâce aux petits effectifs et permet de différencier les enseignements en fonction du niveau de français de chaque élève. Chaque élève rencontre des difficultés spécifiques selon sa langue d’origine.L’un des objectifs spécifique à ce cours est de présenter les élèves au DELF niveau A1 (diplôme d’enseignement de la langue française) au cours de sa scolarité au collège. Le niveau A1 est le niveau de français exigé pour entrer en seconde générale.

Partenariats
Nous travaillons en lien avec le CASNAV.

Mode d ’évaluation
Nous mesurons nos actions par différents biais :
• aspect quantitatif : - le taux de réussite du DELF (99%)
• aspect qualitatif :- la motivation de ces élèves à réussir leur scolarité- l’exemple que donnent ces élèves dans les classes dans lesquelles ils sont inclus- les retours positifs des familles- les retours encourageants de personnalités extérieures (Mme RIST, Députée du Loiret - M. BALLE, directeur académiqued es services de l’Éducation nationale - Dasen)

Extrait de ac-orleans-tours.fr (4 pages)

 

Flexique

Etablissement [0360541T] COLLEGE ROSA PARKS CHATEAUROUX CEDEX [REP+]

QUOI ?

Des élèves ayant une faible maîtrise de la langue française et parlant une autre langue chez eux sont pris en charge par des professeurs de différentes disciplines sur des temps massés hors période scolaire (semaine avant la rentrée, 2 jours pendant les petites vacances) pour faire des activités ludiques leur permettant d’acquérir un bagage lexical lié aux disciplines, essentiel à la compréhension des consignes et des exercices dans les différentes matières.

Expérimentation

• Lien avec la recherche :
Une des enseignantes envisage le Master 2 FLE pour utiliser cette expérimentation
comme support de son mémoire.

• Thèmes :
Décrochage scolaire, Réussite scolaire en éducation prioritaire

• Matières :
FLS, sciences, mathématiques, EPS, arts, histoire-géo.

• Compétences :
◦ Comprendre, s’exprimer en utilisant la langue française à l’écrit et à l’oral
◦ Comprendre, s’exprimer en utilisant les langages mathématiques, scientifiques et informatiques
◦ Les méthodes et outils pour apprendre

QUI ?

• Une équipe pluridisciplinaire. Projet transversal.
• Un projet sur le réseau REP+.
• Projet destiné à 50 élèves du CM2 à la 3e.
• Public : élèves ayant une faible maitrise de la langue française et parlant une autre langue chez eux. Ce projet s’adresse aux élèves d’origines étrangères récemment arrivés en France et également aux élèves venant des départements français d’outre-mer arrivés récemment en métropole pour qui le français. Pour ces derniers, il n’existe pas dispositif à l’heure actuelle leur permettant d’être pris en charge pour un accompagnement dans la maitrise de la langue française. Or, le français n’est pas leur langue maternelle, ils ont alors également besoin d’un soutien et d’un accompagnement dans la maitrise de celle-ci.
• Utilisation du numérique avec les tablettes, la mise en place de Padlet, des activités en ligne ludique avec l’utilisation des applications « Wordwall », « Quizinière », « Kahoot »…

- L’équipe

• Académie : Orléans-Tours
• Nom du membre de l’équipe : Florence PIARD

OÙ ?

Le collège Rosa Parks est situé dans un réseau REP+
Effectif important : élèves sortant d’UP2A, élèves étrangers récemment arrivés en France, élèves récemment arrivés en métropole venant des départements français d’outre-mer.

• Des élèves de différentes classes allant du CM2 à la 3e. Projet sur le réseau REP+ concernant 5 écoles élémentaires et 1 collège.
• Département de l’Indre (36)
• Collège Rosa Parks - CHATEAUROUX
Son UAI

POURQUOI ?

- Problème identifié

• Difficultés dans les apprentissages notamment à la rentrée.
Les élèves ciblés pour le projet sont ceux qui parlent une langue autre que le français à la maison. Par conséquent, durant la période des grandes vacances ils peuvent rester parfois deux mois sans pratiquer le français. La rentrée est donc un moment où ils sonten difficultés scolaires le temps qu’ils reprennent leurs marques avec la langue française.
Les élèves du dispositif RLF sont un public fragile et sensible. Une pré-rentrée "en douceur" avec un accompagnement bienveillant en petit groupe permettra de les mettre davantage dans de bonnes conditions pour appréhender la rentrée scolaire.

• Difficultés toutes l’année / au lexique.
Les élèves du dispositif RLF sont des élèves qui ont une maitrise fragile de la langue française. Des cours de soutien supplémentaires en français sont nécessaires pour qu’ils puissent progresser dans la maitrise de la langue.
Un apprentissage du français en temps massé (pendant les vacances) permet d’aborder des notions et d’en approfondir d’autres qu’il n’est paspossible de faire pendant une heure de cours hebdomadaire. Ce temps serait donc complémentaire des cours de RLF répartis sur l’année.

• Difficultés / aux références culturelles
Les élèves n’ayant pas grandi en France n’ont pas forcément connaissance de la culture du pays et des références culturelles utilisées au sein des apprentissages. Un temps de découverte de ces références culturelles incontournables aux apprentissages et à la culture française est nécessaire.

- Indicateur(s) quantitatif(s)

• Indicateur* : nb de demi-journée d’absences, décrochage scolaire
• Périodicité : Annuelle
• Source : données établissement, vie scolaire…

- Indicateur(s) qualitatif(s)

Résultats scolaires (compétences disciplinaires, maitrise du socle).

QUAND ?

Du 24 août 2020 à la fin de l’année scolaire

COMMENT ?

- Modalités de mise en œuvre

• Semaine pré-rentrée
Les élèves participent à 3h d’activités par jour pour :
◦ découvrir, acquérir, maitriser et réinvestir le vocabulaire spécifique de chaque discipline,
◦ s’exprimer et se retrouver en immersion dans un bain linguistique français,
◦ créer un outil mémo-lexique pour chaque élève, réutilisable dans tous les cours au fil de l’année.

• Petites vacances
Les élèves participent à 3h d’activités sur 2 jours pour :
◦ découvrir, acquérir, maitriser et réinvestir le vocabulaire spécifique de chaque discipline,
◦ découvrir, acquérir, maitriser et réinvestir des éléments culturels,
◦ créer un outil mémo-lexique pour chaque élève, réutilisable dans tous les cours au fil de l’année.

• Au fil de l’année
◦ apprentissage en contexte et hors contexte du lexique,
◦ prise en charge par des élèves par des professeurs de FLS pour garantir
◦ utilisation du Padlet en autonomie…

Ressources

• Construction d’un outil papier et d’un dictionnaire numérique et oralisé
• Tout au long de l’année avec l’utilisation des Padlet à cet effet

QUEL BILAN ?

- Modalités d’évaluation

Auto-évaluation de l’action par l’équipe pédagogique

Fiche Innovathèque ac-orleans-tours.fr (11 pages)

Voir aussi :
Fiche académique (4 pages)

 

La liste des projets dans l’académie d’Orléans-Tours

Répondre à cet article