> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIOR. Les 8 types de documents > Educ. prior. (Déclarations officielles) > Nathalie Elimas (Education prioritaire) : « Les zones rurales ne doivent pas (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Nathalie Elimas (Education prioritaire) : « Les zones rurales ne doivent pas être oubliées » (La Montagne)

18 janvier Version imprimable de cet article Version imprimable

Interview
Nathalie Elimas (Education prioritaire) : « Les zones rurales ne doivent pas être oubliées »

La secrétaire d’État chargée de l’Éducation prioritaire souhaite « changer d’approche » pour pouvoir notamment intégrer des établissements ruraux ou des écoles « orphelines ».

[...] En quoi consiste l’expérimentation autour des contrats locaux d’accompagnement ?

[...] Je pense notamment aux écoles orphelines. Actuellement, pour bénéficier du label REP, une école, bien que réunissant les critères, doit être adossée à un collège lui-même REP ou alors elle se retrouve exclue. Dans l’expérimentation que nous allons déployer à la rentrée 2021 dans trois académies (Lille, Aix-Marseille et Nantes), nous souhaitons remédier à ce manque en leur attribuant des moyens. Même chose pour les lycées professionnels en difficulté ou les établissements situés en zone rurale, où nous avons au final très peu de REP.

L’objectif est de faire entrer de nouveaux publics et de nouveaux territoires. Les zones rurales ne doivent pas être oubliées. Nous souhaitons ainsi changer d’approche.

Extrait de lamontagne.fr du 17.01.21

 

Note du QZ : Dans cette interview à La Montagne, Nathalie Elimas traite des zones rurales en éducation prioritaire mais ne fait pas mention des Territoires éducatifs ruraux :
Création expérimentale de 23 "Territoires éducatifs ruraux" (liste) dans 3 académies en accord avec les collectivités. Dossier de présentation signé Blanquer/Elimas (19 p.)

Répondre à cet article