> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIOR. Les 8 types de documents > Educ. prior. (Déclarations officielles) > Un financement propre (hors EP) pour les Contrats locaux d’accompagnement - (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

- Un financement propre (hors EP) pour les Contrats locaux d’accompagnement - Le budget de l’éducation prioritaire est passé "à 2,1 milliards d’euros en 2019, contre 1,6 milliard en 2017" (Nathalie Elimas à l’Yonne républicaine)

19 janvier Version imprimable de cet article Version imprimable

Nathalie Elimas (Education prioritaire) : « Les zones rurales ne doivent pas être oubliées »
La secrétaire d’État chargée de l’Éducation prioritaire souhaite « changer d’approche » pour pouvoir notamment intégrer des établissements ruraux ou des écoles « orphelines ».

[...] Dans l’expérimentation que nous allons déployer à la rentrée 2021 dans trois académies (Lille, Aix-Marseille et Nantes), nous souhaitons remédier à ce manque en leur attribuant des moyens. Même chose pour les lycées professionnels en difficulté ou les établissements situés en zone rurale, où nous avons au final très peu de REP.

Aujourd’hui, vous êtes en REP ou REP + : vous avez un package de moyens, parfois même des primes à la mobilité alors que l’établissement n’a pas de problème d’attractivité, tout simplement parce que cela fait partie du package. Sur cette expérimentation des contrats locaux d’accompagnement, nous allons regarder à l’échelle de l’établissement et attribuer des moyens en fonction des besoins pour plus d’équité et de justice. L’objectif est de conduire l’ensemble des élèves vers la réussite, tout en prenant en compte la particularité des territoires. Mais cette politique reste bien nationale, avec des critères nationaux.

N’existe-t-il pas un risque de voir se diluer les crédits ?
Cette expérimentation est une voie parallèle avec un financement propre qui sera prochainement annoncé. Nous ne touchons pas à la carte existante et aux moyens de l’Éducation prioritaire. D’ailleurs, les moyens alloués à l’Éducation prioritaire sont passés à 2,1 milliards d’euros en 2019, contre 1,6 milliard en 2017.

Extrait de lyonne.fr du 17.01.21

 

En bas à gauche les mots-clés de l’article
et ci-dessous les 10 derniers articles de la rubrique Educ. prior. (Déclarations officielles) (chemin en haut de la page 🏠)

Répondre à cet article