> 7 - Dispositifs éduc. ville > PRE et Réussite éducative > Rapports officiels (PRE) > Deux enquêtes ACSE sur les PRE : - "sur la place de familles dans les (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Deux enquêtes ACSE sur les PRE : - "sur la place de familles dans les projets de réussite éducative" -" sur les personnels salariés du programme de réussite éducative"

4 avril 2011 Version imprimable de cet article Version imprimable

I - Enquête sur la place de familles dans les projets de réussite éducative

Si les enfants des quartiers « sensibles » sont la « cible » première du Programme de réussite éducative, les parents doivent y occuper, selon les textes fondateurs, une double place : constitués comme « partenaires » des « parcours » éducatifs de leurs enfants dans leur qualité de « premiers éducateurs », ils peuvent aussi devenir « bénéficiaires » du Programme. [...]

La synthèse de l’étude

Le rapport

Extrait de lacse.fr le 03.04.11 : Enquête sur la place de familles dans les projets de réussite éducative

 

II - Etude sur les personnels salariés
du Programme de Réussite Educative, oct.2010

Déployé de manière expérimentale dans les quartiers de la politique de la ville, le Programme de réussite éducative a su, en six ans, affirmer sa légitimité. Il est fabriqué au quotidien par des équipes salariées par les projets locaux (ERE). Qui sont ces personnels salariés ? Quels profils et compétences le Programme a-t-il su - et pu - attirer ? Ces profils sont-ils en adéquation avec les besoins des usagers et les directives nationales du programme ? Quelles sont leurs conditions d’emploi et les besoins de professionnalisation ? Assiste-t-on aujourd’hui à l’émergence de nouveaux « métiers » ou de « nouvelles fonctions » ?

L’ensemble des documents sur les personnels salariés :

- une cartographie et analyse de l’emploi et des métiers,
- un rapport sur les pratiques professionnelles et professionnalisation des salariés du PRE,
- un répertoire des ressources de professionnalisation,
- la synthèse.

Extrait de lacse.fr le 03.04.11 : Enquête sur les personnels salariés du programme de réussite éducative

 

III - Le commentaire de Tout Educ

[...]
Qualifié de "remarquable" par le cabinet ARESS, le travail d’accompagnement des familles propose des "réponses éducatives... à des préoccupations sociales", au lieu de "mobiliser les outils disponibles et dédiés à l’insertion, l’emploi, le logement...". Certaines familles ne risquent-elles de développer vis à vis des équipes "un rapport de dépendance tel que toute sortie du programme s’avère généralement impossible sauf à les faire retomber dans la situation initiale" ?

Si "l’accompagnement des enfants et des jeunes paraît être suffisamment stabilisé", il n’en va de même pour les familles, et les PRE "inventent un nouveau métier autour des fonctions de ’référent familles’ ". Le cabinet plaide donc pour une professionnalisation de cet accompagnement. Car si les PRE "constituent à bien des égards de véritables laboratoires où se réinventent progressivement de nouveaux ’modes de faire’ vis-à-vis des familles", ils ne doivent pas s’enfermer dans leur "bulle" . Il faudrait donc "élargir le format des "équipes pluridisciplinaires" et "renforcer les jeux d’alliance avec les professionnels du droit commun".

La seconde étude constate que "les salariés de la réussite éducative sont en grande majorité jeunes (34 ans en moyenne) et très qualifiés (62% de salariés titulaires d’un diplôme de niveau I ou II). Plus de trois quarts d’entre eux sont des femmes (78%)." Elle ajoute que "les profils de poste (...) des salariés (...) peuvent être assez différents d’une équipe à l’autre, voire au sein d’une même équipe" et que "le PRE se caractérise moins par une série de métiers déclinables partout, que par une série de fonctions et compétences associées" telles que "les pratiques, les approches et les compétences des uns se colorent des pratiques, des approches et des compétences des autres".

Le cabinet Geste plaide pour l’élaboration "d’un référentiel des fonctions", coordonnateur, référent de parcours, intervenant ressource, "à ne pas confondre avec un référentiel ’métier’ classique". Ce "cadrage souple" contribuerait "à asseoir une certaine reconnaissance des fonctions de la réussite éducative" autour de grandes thématiques : "diversité et discriminations ; connaissance de l’enfant et de la famille – parentalité ; postures et pratiques professionnelle de la relation aux enfants et aux familles ; connaissance des cadres institutionnels et dispositifs ; stratégies et pratiques de partenariat et d’animation de réseau ; déontologie (...)". Il propose aussi que des séminaires régionaux ou inter-régionaux répondent "à un besoin manifeste d’échanges" autour de la Réussite éducative. Un site internet "accessible à l’ensemble des professionnels de la réussite éducative" favoriserait la mutualisation des outils et des méthodes.

Extrait de touteduc.fr le 04.04.10 : Réussite éducative : quels professionnels, pour quel travail avec les familles ? (ACSE)

Répondre à cet article