> 6 - Pédagogie / Formation > Actions locales AU LYCEE > Sciences et techniques (Lycée) > B* Deux bilans détaillés d’actions expérimentales au lycée en DERS François (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Deux bilans détaillés d’actions expérimentales au lycée en DERS François Villon aux Mureaux (Yvelines) : itinéraire de réussite (en seconde) et mathématiques (en 1ère S)

6 août 2011 Version imprimable de cet article Version imprimable

I - Itinéraire de réussite en calsse de seconde. Bilan 2009-2010

A/ Objectifs du projet et méthode d’évaluation

- Constats de départ

« Manque de bases, notamment dans la maîtrise de la langue française » ; « rejet de l’écrit » ; « manque de repères spatio-temporels » ; « manque de travail, d’autonomie, de capacité d’attention et de concentration » ; « goût pour la consommation instantanée » et « refus de l’effort inscrit dans la durée »... sont les expressions qui reviennent le plus souvent pour qualifier l’attitude des élèves en classe de seconde.
Ces tendances observables et ressenties du comportement des élèves à l’entrée au lycée, loin de correspondre à un épiphénomène, semblent se dessiner de plus en plus nettement. En effet, des informations glanées dans des collèges de l’académie depuis quatre ans montrent les mêmes difficultés, qui se résument fréquemment sous les termes de « démotivation » ou de « démobilisation scolaire » et semblent toucher tous les publics
d’élèves.

Ces difficultés correspondent à la conjonction de nombreux facteurs. Nous avons donc pensé qu’il était possible d’améliorer la situation en classe de seconde, en cernant des priorités et en fixant des objectifs clairs. Il s’agissait de mettre en oeuvre, collectivement, des moyens pour modifier le rapport que l’élève entretient avec sa propre scolarité.

- Objectifs du projet
Quatre objectifs ont ainsi été définis, qui apparaissent comme prioritaires et complémentaires :
- la réduction du taux de non-passage en première,
- l’amélioration des comportements en termes scolaires (assiduité, travail personnel,
investissement…)
- l’accroissement de la motivation des élèves,
- l’identification et la formalisation des capacités travaillées au lycée et qui pourront être
réutilisées par les élèves au-delà de leur scolarité secondaire.

- Méthode d’évaluation des dispositifs
Des concertations régulières de l’équipe pédagogique en cours d’année ont facilité le suivi et la mise en oeuvre du projet, et ont rendu possible des ajustements. Une concertation bilan, effectuée a permis de réaliser une analyse des dispositifs sur l’année.
Indépendamment des résultats et des réactions que nous avons pu constater au cours des séances, nous avons interrogé les élèves pour cerner leur perception de trois manières différentes, toutes trois anonymes : un sondage sur l’ensemble du projet, un sondage sur les différents dispositifs et une réponse argumentée sur leur année de seconde.
La synthèse d’ensemble a été menée par les professeurs principaux des deux classes.

Lire la suite du bilan (12 p.)

 

Extrait du site de l’académie de Versailles le 28.07.2011 : Lycée François Villon Les Mureaux

 

 

II - Dispositif expérimental concernant les trois classes de 1ère S en mathématiques

Bilan de l’année 2010-2011

I. Présentation de l’établissement

Le lycée François-Villon est un lycée général et technologique d’environ 900 élèves.
Il comprend 10 classes de seconde et en première et terminale, les élèves sont répartis en séries
générales (une L, deux ES et trois S) et la série technologique STG dont les spécialités en
terminale sont Communication et Gestion des Ressources Humaines, Mercatique, Comptabilité
et Finance des Entreprises.

Le lycée prépare également à deux Brevets de Technicien Supérieur : le BTS Comptabilité et Gestion et le BTS Négociation et Relation Client appliqué à l’assurance, par alternance.

II. Le projet

1. Origine
Le lycée a engagé une démarche d’expérimentation suivi par la M.A.E depuis 2009-2010. En juin 2010, M. Vandeporta, proviseur du lycée, a proposé d’élargir la démarche d’expérimentation au niveau première, en expérimentant une heure hebdomadaire d’accompagnement personnalisé en
mathématiques.

2. Objectifs
Il s’agissait de sortir de l’unique « soutien » en tentant d’accompagner en en mathématiques tous les élèves de 1ère S, quel que soit leur niveau et sur la base du volontariat.

Exercices

Lire le bilan intégral (4 p.)

 

Site de la Mission d’Appui aux Expérimentations

Répondre à cet article