> 7 - DISPOSITIF > DEDOUBLEMENT, PDMQDC, TAILLE DES CLASSES > Budget 2012 : le ministère assure que l’augmentation de la taille des classes (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Budget 2012 : le ministère assure que l’augmentation de la taille des classes ne touchera pas l’éducation prioritaire et fait référence, selon la presse, à un "plafond réglementaire" de 25 élèves par classe. Les places en internat d’excellence passeront de 10 000 à 16 000

30 septembre 2011 Version imprimable de cet article Version imprimable

Additif du04.10.11

Pour répondre à la question posée par un internaute, l’OZp a publié "une mise au point documentée sur l’existence d’un plafond réglementaire de 25 élèves par classe en ZEP

 

Le ministère table sur une petite dizaine de « leviers » pour y parvenir. Le nombre d’élèves par classe devrait augmenter dans les écoles et les collèges, sauf en éducation prioritaire où un plafond réglementé fixe un maximum de 25 élèves.

[...] Les internats d’excellence dont la capacité d’accueil est de « 10.300 places à la rentrée 2011 devrait être portée à 16.200 places à la rentrée 2012 [ndlr, ce chiffre inclut les places "labellisées"], et environ 20.000 places à terme, financées en majorité par les crédits du programme investissements d’avenir ».

Extrait de lefigaro.fr (source AFP) du 29.09.11 : Education. 14 000 postes supprimés en 2012

 

[Au ministère], on a aussi précisé qu’en 2012 les "leviers" pour trouver des postes à supprimer seront les mêmes qu’en 2011 : augmentation de la taille des classes en écoles et collèges ("hors éducation prioritaire", a-t-on assuré), suppressions de postes de "Rased", enseignants qui luttent contre l’échec scolaire, d’intervenants en langues étrangères et de remplaçants, regroupements d’établissements, baisse de la scolarisation en maternelle des enfants de deux-trois ans, etc.

Extrait de liberation.fr du 29.09.11 :Les syndicats appellent les parlementaires à revoir le budget

 

[Lire l’article devousnousils du 28.09.11 : Répartition des 14 000 suppressions de postes dans l’éducation nationale

 

Note du QdZ :
Le ministère ne précise pas si l’"éducation prioritaire" qu’il promet d’épargner ne concerne que les écoles et établissements en Eclair (297 collèges et 2000 écoles) ou aussi les réseaux de réussite scolaire.

La précédente année scolaire, la presse régionale et les syndicats ont fait état de dépassements des effectifs "officiellement" prévus en éducation prioritaire dans des académies, au moins dans les RRS.

Le risque est d’autant plus réel que la gestion des RRS, suppression ou création, relève strictement du recteur.

On ne sait pas d’ailleurs si la liste des RRS, qui figure actuellement sur le site Education prioritaire, a été mise à jour depuis sa publication par la DGESCO fin septembre 2010 et si certains ont été supprimés.

Répondre à cet article

1 Message