> 5 - Education prioritaire > TYPE DE DOCUMENT > RAPPORTS OFFICIELS (6 SR) > Rapports DGESCO > Bilan rentrée 2012 (DGESCO) : La proportion de collégiens en éducation (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Bilan rentrée 2012 (DGESCO) : La proportion de collégiens en éducation prioritaire est de 19%. Le différentiel est inférieur à 3 élèves par classe (22,6 contre 25,3 hors EP). Une note du QZ sur la catégorie des "lycées RRS"

22 décembre 2012 Version imprimable de cet article Version imprimable

Selon les statistiques du ministère, un collégien sur cinq est en éducation prioritaire, mais seulement entre un et trois sur cent en lycée.

19% des collégiens (+1,4% par rapport à l’an passé), et 20,9% des divisions sont dans des établissements classés "éducation prioritaire" (RRS ou ECLAIR) en 2012-2013, selon la statistique publiée fin décembre 2012 par le ministère de l’Education Nationale.
Mais ce chiffre devient insignifiant pour le niveau lycée, avec seulement 1,2% des élèves scolarisés dans des établissements labellisés ECLAIR ou RRS. Ce chiffre est légèrement supérieur pour les lycées professionnels, avec une proportion d’élèves en EP qui atteint 3,7%.

Du point de vue du nombre d’élèves par division, le différentiel est inférieur à 3 élèves en collège (22,6 en EP, 25,3 hors EP, effectifs en augmentation). En lycée EP, l’effectif moyen est de 27 élèves par division, contre 29 hors EP.

Extrait de centre-alain-savary.ens-lyon.fr du 21.12.12 : Education prioritaire 2nd degré : combien de divisions ?

 

Voir aussi Dans le second degré (collèges), les effectifs par classe sont inférieurs d’environ 3 élèves dans l’éducation prioritaire (Note d’information DEPP)

 

Note du QZ :
Ce document interne de la DGESCO reprend les données de la "base centrale de pilotage " de la DEPP.

La très faible proportion d’élèves dans les lycées en éducation prioritaire n’est pas surprenante. On sait que 28 lycées seulement sont actuellement en Eclair.
Par contre l’intitulé de la catégorie "lycées RRS ou ECLAIR" pose un problème méthodologique. Son évolution très forte en pourcentage d’élèves (on passe de 1% à 19,6% pour les lycées généraux et technologiques) et de divisions par rapport à 2011 semble indiquer une modification du mode de calcul.
Qu’appelle-t-on donc ici les lycées RRS ? S’agirait-il des 25 lycées "labellisés Ambition Réusite" en 2007 ?
Le dernier relevé des RRS établi par la DGESCO en 2010 ne fait état d’aucun lycée.Mais la gestion des RRS relevant strictement des recteurs, cette liste a pu être modifiée depuis.
Les "lycées ZEP" officiellement n’existent plus depuis la création des RAR et des RRS en 2006.
L’OZP a publié en 2011 une liste des lycées qu’il appelle "lycées prioritaires" et qui regroupent d’autres catégories de lycées relevant de dispositifs initiés pour la plupart par la politique de la ville [(plan Espoir banlieues 2009).

Voir ci-dessous en PDF le document de l’OZP mis à jour en novembre 2011

Documents joints



  • Word - 35.7 ko

Répondre à cet article