> 8 - POLITIQUE DE LA VILLE > PLAN ESPOIR BANLIEUES 2008-2009 (archives) > Position d’observateur (Plan Banlieues) > "Réunis pour la deuxième édition des Assises de la politique de la ville, le 8 (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"Réunis pour la deuxième édition des Assises de la politique de la ville, le 8 novembre à Amiens, élus, universitaires et responsables associatifs ont dénoncé un désengagement de l’Etat"

10 novembre 2011 Version imprimable de cet article Version imprimable

Selon eux, la question de la participation des habitants aux projets se pose avec de plus en plus d’acuité pour éviter une situation de rupture avec la République.

[...]

De quoi conforter les pourfendeurs de la politique de la ville, alors qu’en 2008, l’Etat promettait un "plan Marshall des banlieues" destiné à rompre avec trente ans de politiques vaines, à travers quelques mesures emblématiques : contrats d’autonomie pour les jeunes, cordées de la réussite, internats d’excellence... Mais selon les acteurs de la politique de la ville, inquiets de "phénomènes de ghettoïsation inacceptables", ce plan Espoir banlieues lancé par Fadela Amara n’a pas eu les effets escomptés.

Extrait de localtis.info le 09.11.11 : Des quartiers au bord de la rupture

Répondre à cet article