> 6 - Pédagogie / Formation > Actions interdegrés > B* Participation d’établissements RRS à Paris au programme "Journalistes en (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Participation d’établissements RRS à Paris au programme "Journalistes en herbe"

3 février 2013 Version imprimable de cet article Version imprimable

Journalistes en herbe : Raconter un pays francophone et enrichir ses compétences

La conjugaison de la semaine de la presse avec le numérique donne naissance à de multiples initiatives pour stimuler le goût d’écrire, de partager. Le projet des « journalistes en herbe » propose à des classes de découvrir chaque année un pays francophone . Après le Laos, le Mali, le Sénégal et Haïti, la Tunisie est cette année la destination choisie. Depuis la semaine dernière, Alain Devalpo, journaliste professionnel, transmet questions et messages des classes pour qu’elles puissent à leur tour raconter ce pays mis en lumière par sa révolution. Rencontre avec les initiateurs d’un projet qui tout au long de l’année permet de développer des compétences numériques et en communication. [...]

Le projet est ouvert aux classes du Cours préparatoire à la terminale. Cette année, treize établissements scolaires parisiens, plus de 250 élèves du CE2 à la Seconde et une vingtaine d’enseignants participent à cette nouvelle campagne. Nous limitons le nombre de classe à une dizaine pour que la relation entre le professionnel et les classes soient personnalisée. Les enseignants sont invités à trouver un financement pour participer, en partie, aux frais de chaque campagne.

Certains enseignants sont devenus « accros » et suivent le projet depuis plusieurs années. Nous restons en contact avec les enseignants des campagnes passées et certains reprennent contact après 2 ou 3 ans pour une nouvelle participation. Nous ne cachons pas le fait que ce projet demande un investissement important de la part des enseignants, cependant très rares sont ceux qui le quittent en cours d’année. C’est arrivé à 3 reprises en 5 ans. Le retour des classes est enthousiasmant. C’est d’ailleurs ce qui a fait tenir le projet quand les financements manquaient cruellement. Aujourd’hui, la situation financière du projet n’est pas encore pérenne mais elle est meilleure. Cette nouvelle campagne bénéficie du soutien financier du Conseil régional d’Ile de France, de la Fondation Veolia Environnement, du Rectorat de Paris et de la Mairie de Paris.

Extrait de L’Expresso du 21.01.2013 : Journalistes en herbe : Raconter un pays francophone et enrichir ses compétences

 

Etablissements qui ont participé à la campagne 2011/2012

- Enseignements secondaires : 3 RRS sur 8 collèges
• Collège Pierre-Jean de Béranger, 5 rue Béranger, 75011 Paris [RRS]
Classe : Classe de 5ème / Nombre d’élèves : 28
• Collège JB Clément, 26 rue Henri Chevreau, 75020 Paris [RRS]
Classe : 4ème / Nombre d’élèves : 23 élèves
• Collège 15 rue Montgolfier, 75003 PARIS [RRS]
Classe : Classe média de 6ème / Nombre d’élèves : 28

- Enseignement primaire : 4 écoles RRS sur 9 écoles.
• Ecole élémentaire Henri Wallon, 90 Bd CH de Gaulles, 76140, Le Petit-Quevilly [RRS]
Classe : Deux classes de CP et une classe de CE1 / Nombre d’élèves : 56
• Ecole élémentaire 5 rue des Alouettes, 75019, Paris [RRS]
Classe : CM2 / Nombre d’élèves : 22
• Ecole élémentaire, 33/35 rue de l’Evangile, 75018 Paris [RRS]
Classe : CM2 A / Nombre d’élèves : 23
• Ecole élémentaire, 33/35 rue de l’Evangile, 75018 Paris [RRS]
Classe : CM2 B / Nombre d’élèves : 24

Au total, ce sont 20 groupes et environ 480 élèves qui ont bénéficié directement du projet (cf annexe 2 : Bénéficiaires).
Indirectement, beaucoup d’autres élèves ont découvert Haïti ; notamment via les expositions et autres activités des classes dans les écoles.

Rapport 2011-2012 (35 pages)

Extrait du site Journalistes en herbe

Répondre à cet article