> 1 - Qu’est-ce que l’OZP ? > Compte rendu de l’Assemblée générale de l’OZP du 16 janvier 2013. Le rapport (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Compte rendu de l’Assemblée générale de l’OZP du 16 janvier 2013. Le rapport d’activité 2012

30 janvier 2013 Version imprimable de cet article Version imprimable

L’assemblée générale de l’association OZP s’est tenue au collège Poquelin (75001 Paris) le mercredi 16 janvier 2013 de 17h à 19h.

Le rapport financier a été présenté par le trésorier de l’association, François-Régis Guillaume. Le compte de résultats de 2012 présente un solde positif.
Le compte de résultats 2012 et le projet de budget 2013 sont approuvés à l’unanimité.

 

Le rapport d’activité 2012 ci-dessous a, après discussion, été adopté a l’unanimité.

Rapport d’activité 2012
2012 a été une année importante pour l’OZP, marquée par
- une forte reconnaissance institutionnelle (6 entrevues avec des cabinets ministériels) ;
- une participation au débat sur la refondation, avec communiqués et interviews ;
- l’essor de nos débats (10 Rencontres dans l’année).

Au niveau de son site par
- le développement de la base ZEP’Actions d’innovations ;
- une refonte de la page d’accueil et des outils de recherche ;
- le succès de son compte Twitter (doublement du nombre d’abonnés).

I – MANIFESTATIONS ET AUTRES ACTIVITES
Comme d’habitude, elles ont fait l’objet de comptes rendus en ligne sur le site.

Les Rencontres. 10 ont été organisées (contre 6 en 2011). Un record absolu depuis que les Rencontres existent.
Liste : Cinq partis politiques (janvier) ; Jean-Yves Rochex (février) ; la carte scolaire (mars) ; les PRE (avril) ; le réseau d’Orly (mai) ; l dossier ZEP des Cahiers pédagogiques (sept.) : le rapport Clair-Eclair (oct.) ; la maternelle ’oct.) ; les écoles 2e Chance (nov.) ; Claude Dilain (déc.)
Le taux moyen de participation a légèrement remonté avec une moyenne de 24 participants par rencontre.

La Journée nationale de l’OZP, le 21 mai, avait pour thème "Concurrence, compétition ou coopération ? Quel avenir pour les ZEP 30 ans après ?" et a rassemblé une soixantaine de participants.

Le Séminaire des préfets des études, qui a été organisé le 10 décembre dans la continuité des séminaires de 2008 à 2011 pour les coordonnateurs, les référents et les pilotes a réuni une vingtaine de personnes.

Adhésions
Le nombre d’adhérents a connu une nette remontée en 2012. L’effort doit être poursuivi cette année.

La Lettre de l’OZP
La Lettre de l’OZP, production phare de l’association, a continué à paraître régulièrement toutes les deux semaines (24 numéros en 2012). Le nombre d’abonnés se maintient autour de 2500, malgré les désabonnements dus à des départe en retraite. La possibilité donnée aux abonnés de se désinscrire automatiquement peut expliquer cette relative stagnation.

Communication interne
Le Courrier des adhérents a été envoyé chaque mois. Il a atteint son numéro 100 en décembre Nous nous efforçons d’y insérer soit des informations originales sur la vie de l’association soit des informations plus générales qui n’ont pas encore été mises en ligne.
Les réunions du CA font désormais l’objet pour la plupart d’un compte rendu envoyé aux adhérents..
Le bureau a continué à se réunit régulièrement : le rythme des réunions devrait s’accélérer avec la préparation de la Rencontre nationale des acteurs de l’Education prioritaire du 1er juin 2013.

Communication externe et institutionnelle
Elle a connu un grand développement cette année surtout les entrevues ministérielles.
Janvier : Intervention de Marc Douaire en plénière au colloque Education & Devenir ;
8 février Audition de l’OZP (M. Douaire et D. Bargas) par la commission du Sénat sur les effets de l ‘assouplissement de la carte scolaire (rapport. : Françoise Cartron) ;
12 mars : M. Douaire a participé au « comité de pilotage » du RAR d’Orly ;
29 mars. M. Douaire a participé à une table ronde au congrès de l’UNSA-SE ;
21 mai. M. Douaire invité au congrès du SGEN-CFDT ;

Six entrevues avec des cabinets ministériels.
Des délégations de l’OZP ont été reçues aux cabinets :
- de Vincent Peillon, le 12 juin (M. Douaire, F.-R. Guillaume, J.-P. Tauvel)
- du Président de la Républiques, le 22 juin (M. Douaire, J.-C. Émin)
- du Premier ministre, le 25 juin (M. Douaire, J.-C. Emin, F.-R. Guillaume)
- de George Pau-Langevin (en présence de la ministre) le 26.07 (M. Douaire, J.-P. Tauvel)
- de François Lamy, ministre délégué à la Ville, le 13 novembre
- de François Peillon le 16 novembre (M. Douaire, N. Renard, F.-R Guillaume)

Par ailleurs l’OZP a participé régulièrement aux séances du groupe de travail de la Concertation intitulé « une école plus juste pour tous les territoires.

Communiqués de presse
Le 12.12.12 Une lettre ouverte au cabinet de Vincent Peillon (après la publication du projet de loi d’orientation)
Le 08.10. Communiqué : La refondation de l’école ne peut pas passer par une liquidation de l’éducation prioritaire
Le 22.09. Concertation ; une contribution de l’OZP : « Refonder la politique d’éducation prioritaire (et une autre le 30.09. sur le pilotage et la formation des enseignants)
Le 19.01. Elections 2012 : 11 propositions de l’OZP sur l’éducation prioritaire et une interrogation sur Eclair

Interviews
(en dehors de quelques courtes déclarations reprises par la presse)
- sur le site Atlantico le 12.10.12 : Pourquoi les aides personnalisées aux établissements sont-elles une fausse bonne idée.
- sur le site du Café pédagogique (vidéo) le 10.10.12 : « Refonder ou liquider l’éducation prioritaire ? » (après le discours du président de la République du 9 octobre 2012)
- sur le site Educ Pros le 31.05.12 (avant la journée OZP) : Les acteurs de l’EP ne veulent plus du « chamboule-tout »
- sur le site de la Lettre de l’Education le 31.01.12 sur le dispositif Eclair

Productions
Le numéro 499, sept. 2012 des Cahiers pédagogiques intitulé « Quelle éducation prioritaire ? » a été coordonné par François-Régis Guillaume, membre du bureau de l’OZP, et par Philippe Pradel, membre du bureau du CRAP, principal du collège Françoise Dolto à Paris.

II – LE SITE DE L’OZP
Suite à un changement d’hébergeur et aux aménagements réalisés sur le site par Stéphane Kus, webmestre et membre du CA de l’OZP, l’accès au site est maintenant satisfaisant.
Le nombre de notices mises en ligne en 2012 s’est maintenu aux environs de 1700. Le total des notices sur le site fin décembre 2012 s’élève à 12700, répartis en près de 300 rubriques.

Le forum
Le forum a accueilli au total 153 commentaires en 2011 contre 225 l’année précédente (avec un fléchissement au cours du dernier trimestre).

Les réseaux sociaux : Twitter et Facebook
A partir de la rentrée 2012, l’OZP a développé sa communication sur Twitter et le résultat a été immédiat. Le nombre de suiveurs du compte OZP a plus que doublé, passant de 171 fin 2011 à 363 fin 2012, ce qui reste encore modeste mais le mouvement est lancé.
Nous publions désormais un ou plusieurs messages par jour renvoyant vers une sélection de notices du site. En dehors de l’impact sur notre diffusion, notons que Twitter est devenu aussi pour l’OZP l’une des principales sources d’alimentation de notre site, à travers les 137 comptes twitters auxquels nous sommes abonnés.
Le site OZP compte actuellement plus de 1000 « amis » sur Facebook, d’origines très diverses. Nous comptons exploiter davantage cette ressource en 2013 et sommes preneurs de toute aide ou suggestion technique concernant le fonctionnement de ce réseau social (contacter ozp@ozp.fr}.

La base ZEP’Actions
Notre base OZP « ZEP’Actions » compte maintenant environ 800 articles (contre 400 fin 2011), grâce au travail permanent et méthodique de recherche effectué par Brigitte Lacot, la responsable de cette rubrique, sur des sites nationaux, académiques ou locaux de l’Education nationale.
Cette base fait pendant à l’entreprise de valorisation de l’expérimentation et de l’innovation lancée par le ministère il ya deux ans (et auparavant par le forum des enseignants innovants du Café pédagogique) et qui sera renouvelée en mars 2013.
Par rapport à la base nationale de données Expérithèque, la base OZP offre l’avantage
- d’être dédiée strictement aux actions menées en éducation prioritaire (Expérithèque propose bien plusieurs filtres en ce sens mais qui se recoupent : Eclair, RAR ; RRS ; éducation prioritaire)
- d’offrir une sélection beaucoup plus large d’actions (environ le double), ouverte à des sites académiques ou locaux (établissements)
- de ne négliger aucune académie (Dans Expérithèque, certaines académies importantes sont quasiment absentes).

La modification de la structure de notre site
Elle a été effectuée en novembre 2012 avec les objectifs suivants :
- séparer complètement sur la page d’accueil mais aussi sur l’ensemble du site les informations d’actualité (colonne de gauche) et les fiches-actions de la base.
- développer un système de recherche à la fois simple et fiable permettant au lecteur de tirer profit de cette masse considérable d’informations de toutes sortes de près de 13 000 articles. Pour cela l’usager dispose désormais d’un index fourni qui renvoie directement par un lien à la fois aux nombreuses sous-rubriques thématiques (275), et aux différents mots-clés croisables entre eux (une centaine).
A notre connaissance aucun site éducatif généraliste ne comprend un tel système de recherche.

CONCLUSION
Sans reprendre la liste des points forts de 2012 fournie en tête de ce rapport, nous pouvons dire en conclusion que l’OZP poursuit son développement et est plus que jamais le site de référence pour l’éducation prioritaire.

Les incertitudes pour 2013 ne portent pas sur le fonctionnement de l’association ni sur celui de son site (contenu et ingénierie) mais plutôt sur la réalité et la forme d’une refondation de la politique d’éducation prioritaire dont la mise en œuvre ne devrait pas intervenir, en principe, avant la rentrée 2014.

 

Ont été élus ou réélus membres du CA :
Brigitte d’Agostini, ancienne coordonnatrice d’éducation prioritaire à Orly (94) (*) :
Anne Armand, IGEN ;
Arnold Bac, ancien responsable « éducation » à la Ligue de l’enseignement ;
Didier Bargas, IGAENR ;
Francine Best, IGEN honoraire, ancienne directrice de l’INRP ;
Bernard Bier, ancien chargé d’études à l’INJEP ;
Elisabeth Bisot, IA-DSDEN ;
Alain Bourgarel, ancien instituteur ;
Alain Constantinidis, militant des Francas ;

Marc Douaire, ancien coordonnateur de ZEP ;
Jean-Claude Emin, ancien sous-directeur à la DEPP ;
François-Régis Guillaume, ancien chercheur à la DEPP ;
Stéphane Kus, centre Alain Savary ;
Brigitte Lacot, enseignante retraitée ;
François Lorcerie (CNRS- IREMAM d’Aix-en-Provence) ;
Catherine Lavauzelle, coordonnatrice de RAR (Charente) ;
Philippe Quentin, délégué national des Francas ;
Nicolas Renard, ancien proviseur vie scolaire des Hauts-de-Seine ;
Jean Rioult, IA-IPR honoraire (Seine-Saint-Denis) ;
Laurent Sirantoine, proviseur adjoint dans l’académie du Doubs ;
Lucienne Siuda, ancienne responsable du CRAEEMD (Amiens) ;
Jean Paul Tauvel, ancien responsable de VEI (Ville-Ecole-Intégration) ;
Hélène Vinesse, principale de collège à Choisy-le-Roi (94) (*) ;
Claude Vollkringer, ancienne coordonnatrice REP (Paris)
(*) nouvel élu

Ont été élus ou réélus au bureau de l’association :
Marc Douaire, président ;
François-Régis Guillaume, trésorier ;
Brigitte d’Agostini (*), Didier Bargas, Jean-Claude Emin (*), Nicolas Renard (*) Lucienne Siuda, Jean-Paul Tauvel
(*) nouvel élu

Répondre à cet article