> Qu’est-ce que l’OZP ? > 2 - Comptes rendus des AG annuelles > Compte rendu de l’Assemblée générale de l’OZP du 23 janvier 2019. Rapport (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Compte rendu de l’Assemblée générale de l’OZP du 23 janvier 2019. Rapport d’activité 2018

24 janvier 2019 Version imprimable de cet article Version imprimable

COMPTE RENDU DE L’ASSEMBLEE GENERALE du 23 janvier 2019

L’assemblée générale de l’association OZP s’est tenue au collège Poquelin (75001 Paris) le mercredi 23 janvier 2019 de 15h à 17h.

Le rapport financier a été présenté par le trésorier de l’association, François-Régis Guillaume. Le compte de résultats de 2018 présente un solde positif.
Le compte de résultats 2018 et le projet de budget 2018 sont approuvés à l’unanimité.

Le rapport d’activité 2018 (ci-dessous), présenté par Jean-Paul Tauvel, membre du bureau, a été, après discussion, adopté à l’unanimité.

 

Rapport d’activité OZP 2018

En éducation prioritaire, l’année 2018 a été dominée par la centration ministérielle et médiatique sur le dédoublement des classes de CP et CE1 en REP+ qui a quasiment occupé l’espace réservé au dispositif.
Le rapport de la Cour des comptes sur l’éducation prioritaire, autre évènement marquant, a été interprété sommairement et de façon négative par les médias. L’OZP en donné une analyse plus précise et objective. Il a aussi rendu compte du rapport de l’Ocde et de celui rédigé par deux députés.
Voir les positions de l’OZP sur la politique actuelle d’éducation prioritaire (exposé de Marc Douaire en introduction à la Rencontre du 7 novembre)
http://www.ozp.fr/spip.php?article22885

Par ailleurs, l’OZP a lancé une importante initiative pour une évaluation de l’éducation prioritaire et notamment pour l’évaluation des contrats de réseau prévue par circulaire de 2014.

L’OZP a maintenu cette année toutes ses activités habituelles, mais on notera en particulier en ce qui concerne le fonctionnement du site :
- la poursuite de l’augmentation du nombre de suiveurs du compte Twitter qui a presque atteint la barre symbolique des 3 000 suiveurs ;
- le développement du système de classement par rubrique, qui donne des résultats moins fins que le recherche par mots-clés mais qui est plus aisément praticable sur smartphone, ce dernier devenant de plus en plus l’outil privilégié de consultation des enseignants.

 


I – MANIFESTATIONS ET AUTRES ACTIVITES
Comme d’habitude, elles ont fait l’objet de comptes rendus en ligne sur le site.
Les Rencontres : 5 ont été organisées (contre 8 en 2017). La participation moyenne s’est maintenue autour de 21 personnes mais reste faible. La possibilité de consulter ultérieurement un compte rendu de la séance sur Internet peut expliquer cette relative désaffection (qui semble toucher aussi d’autres organismes).
En 2018, une vidéo de l’intégralité des interventions (à l’exception des débats) a été jointe au compte rendu écrit grâce à l’aide amicale de l‘association RollerFootball, que nous remercions vivement.

La liste des Rencontres :
Questions sur la santé scolaire (17 janvier)
Les effets de l’EP sur les performances des élèves d’après ls récentes études dela DEPP (21 mars)
Qu’est-ce qu’un territoire apprenant ? (16 mai)
Territoires vivants de la République, avec Benoît Falaize (17 octobre)
Evaluons l’éducation prioritaire (7 novembre) Relevons la forte participation à cette rencontre (une quarantaine de personnes, y compris des membres du Conseil scientifique)
(Les comptes rendus des Rencontres ont été rédigés pour la plupart par Brigitte d’Agostini, membre du bureau)
Voir les comptes rendus des Rencontres : http://www.ozp.fr/spip.php?rubrique2

La traditionnelle Journée nationale de l’OZP s’est tenue le 26 mai sur le thème "Quelles autonomies pour faire réussir tous les élèves ? » et a rassemblé environ 43 participants.
Voir les comptes rendus de la journée 2018 : http://www.ozp.fr/spip.php?rubrique9

La 11ème édition du séminaire professionnel OZP, prévue le 8 décembre sur le thème « Pour une évaluation de l’éducation prioritaire (2014-2019), a été reportée au 9 février 2019 en raison de la fermeture des lycées pour cause de manifestations.
Voir les comptes rendus du séminaire 2017 :
http://www.ozp.fr/spip.php?rubrique868

Adhésions
Le nombre d’adhérents à jour de cotisation a sensiblement diminué. Les cotisations, ordinaires ou de soutien sont pourtant la seule ressource de l’association, une ressource indispensable pour assurer notre équilibre financier en maintenant toutes nos activités (voir le compte rendu financier joint à cet envoi).
Les renouvellements d’adhésions pour l’année civile 2019 sont lancées. Nous comptons absolument sur vous pour renouveler très vite votre adhésion.

La Lettre de l’OZP
La Lettre de l’OZP, dont la rédaction est assurée avec l’aide de Lucienne Siuda et de Brigitte Lacot et la relecture par Alain Bourgarel, voit le nombre d’abonnés baisser (2695 contre 2792 en 2017). Cette baisse, qui est compensée par l’augmentation du nombre e suiveurs sur Twitter, peut s’expliquer par la difficulté de consulter sur smartphone les dizaines de titres d’articles et de liens inclus dans chaque numéro.

Communication interne
Le Courrier des adhérents a fait l’objet de 8 livraisons.
Le bureau a continué à se réunir régulièrement.

Communication externe et institutionnelle
Relations avec le MEN
L’OZP a été reçu au cabinet du ministre le 20 avril par Isabelle Bouhris
http://www.ozp.fr/spip.php?article22047

L’OZP a été reçu au ministère le 15 octobre par Ariane Azéma et Pierre Mathiot dans le cadre de leur mission sur la politique de territorialisation de l’éducation. Leur rapport devrait être publié prochainement.
http://www.ozp.fr/spip.php?article22767

Dans une lettre ouverte au ministre en octobre, l’OZP a réitèré sa demande d’une évaluation de l‘éducation prioritaire.

Communiqués et interviews
Février. Interview de Marc Douaire sur la baisse des heures complémentaires dans
les collèges de Seine-Saint-Denis.
31 mai. Interview de Marc Douaire par le Café pédagogique sur le rapport de deux députés. « Ce rapport n’apporte rien de nouveau ».
12 juin. Interview de Marc Douaire sur le rapport de l’OCDE (prime aux enseignants en EP et autonomie des établissements) par Le Café pédagogique et par Le Monde
18 Juin. Interview de Marc Douaire sur les CP à 12 dans Fenêtres sur cours
2 Juillet. Interview de Marc Douaire par Le Monde sur les cités éducatives
Octobre. A propos du rapport de la Cour des comptes :
- Un communiqué de l’OZP : Comment rendre l’éducation prioritaire plus efficace ?
Interrogé par la Gazette des communes puis par le Café pédagogique, Marc Douaire souligne que le dispositif a besoin de continuité et que ce rapport de la Cour des comptes permet à l’éducation prioritaire de continuer.
- Répondant à l’annonce début octobre par Jean-Michel Blanquer d’un report de l’évaluation de l’éducation prioritaire et d’« une approche plus graduelle » du dispositif, Marc Douaire dénonce une « liquidation de l’éducation prioritaire »
Suite à nos déclarations sur le rapport de la Cour des comptes et notre entrevue avec la mission Mathiot/Azéma, Marc Douaire a été sollicité par plusieurs médias tout au long du mois d’octobre :
Participation au 18/19h d’Europe1 le 7/10
Rencontre avec l’AEF et articles le 18/10
Interviews et articles pour 2 revues des collectivités territoriales : la Gazette des communes et Acteurs de la vie scolaire
Rencontre avec les journalistes éducation du journal Le Monde le 25/10
Plusieurs interviews du Café pédagogique

Didier Bargas a continué à représenter l’OZP dans la préparation de la Journée annuelle de l’Afev.
Voir le mot-clé « Positions de l’OZP » qui regroupe déjà plus de 600 articles.
http://www.ozp.fr/spip.php?mot85

Historique de l’initiative de l’OZP pour une évaluation de l’EP.
L’OZP, reçu le 20 avril 2018 par le cabinet du ministre, reçoit l’assurance qu’une évaluation serait bien organisée en 2019. Sans suite…
Le 24 septembre, l’OZP demande à être reçu pour renouveler cette demande et connaître les dispositions prises pour l’organiser. Sans suite…
Face à ces silences, l’OZP décide de prendre l’initiative de lancer une évaluation publique de l’éducation prioritaire sur la période 2014-2019 en s’appuyant sur la participation des acteurs de l’éducation prioritaire. Pour cela, il constitue un conseil scientifique qui réunit des personnalités fortement engagées dans le dispositif éducation prioritaire depuis de nombreuses années : Anne Armand, Marc Bablet, Françoise Lorcerie, Catherine Moisan, Patrick Picard, Jean Yves Rochex, Jean Michel Zakhartchouk. Des experts étrangers en font également partie : Paolo Cattalano (université de Genève), Mar Demeuse (université de Mons), Mme Yon-Ran Lee (université SoonChunHyang, Corée du Sud).
Le séminaire prévu à l’origine pour le 8 décembre 2018 pour élaborer des documents d’évaluation régulatrice à destination des réseaux se tiendra le 9 février 2019 et sera animé par des membres du Conseil scientifique . Trois ateliers sont programmés : le référentiel d’éducation prioritaire, la formation, le travail collectif.
Un premier bilan de retour des réseaux sera présenté lors de la journée nationale de l’OZP le samedi 26 mai 2019.
Une rubrique spéciale a été ouverte sur le site de l’OZP
http://www.ozp.fr/spip.php?rubrique921

Les archives papier de l’OZP versées aux Archives nationales
En janvier, l’OZP invite sur son site les acteurs de l’éducation prioritaire à repérer et à déposer les archives des réseaux aux services départementaux des Archives.
Fin novembre, Jean-Paul Tauvel s’est rendu dans les locaux de la Bibliothèque nationale de France et a pu vérifier que les robots de la BNF avaient continué cette année à intégrer dans la base nationale des « Archives de l’Internet » une grande partie du contenu du site de l’OZP.
Cette sauvegarde permettra de manière définitive aux chercheurs d’accéder à la richesse des informations de notre site, véritable mémoire spécialisée de l’éducation prioritaire.

---------------

II – LE SITE DE L’OZP

L’alimentation quotidienne du site continue à être assurée par Jean-Paul Tauvel et Brigitte Lacot.
Le nombre d’articles mis en ligne en 2018 est resté stable (1685, contre 1700 en 2017).
Le total de notices (ou « articles ») sur le site fin décembre 2018 est d’environ 22 885, dont 3 467 d’articles, pour la plupart sélectionnés par Brigitte Lacot, relevant de la
grande rubrique « Actions locales » (colonne de droite de la page d’accueil).
Une fois de plus les deux rédacteurs du site lancent un appel aux adhérents (ou simples sympathisants), de préférence retraités, qui seraient désireux de les aider dans leur tâche. Cette veille sur l’actualité de l’éducation présente un grand intérêt pour qui y participe mais demande un minimum de disponibilité.
Aucune connaissance particulière en informatique n’est nécessaire et la localisation géographique du rédacteur n’a pas d’importance puisque tout se fait à distance directement sur le site OZP.

Les actions innovantes
Cette année, la base de données d’actions innovantes du MEN, « Expérithèque », a été moins approvisionnée puis s’est pratiquement tarie à partir de la rentrée 2018. Au moment où nous allions en informer nos lecteurs, le MEN a annoncé la création d’ »Innovathèque », « nouveau portail de l’innovation et de l’expérimentation pédagogiques du ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse ».
http://www.ozp.fr/spip.php?article22896
Le communiqué reste peu explicite sur la relation entre les deux systèmes, puisque Expérithèque semble appelé à se maintenir (en l’état actuel ?), ni sur les modalités d’accès à Innovathèque, qui dans un premier temps ne sera pas accessible au grand public.
S’agit-il pour le MEN de contrôler davantage au niveau national les démarches d’innovation et d’expérimentation ? On ne saurait le dire. Toujours est-il que le site de l’OZP continue à rechercher et à publier des comptes rendus d’actions innovantes, qui proviennent, non plus d’Expérithèque ni du nouveau portail Innovathèque, mais de sites académiques ou d’articles de la presse régionale, qui d’ailleurs accordent, eux, autant d’attention aux actions en REP qu’aux actions en REP+.

Une fois de plus les deux rédacteurs du site lancent un appel aux adhérents (ou simples sympathisants), de préférence retraités, qui seraient désireux de les aider dans leur tâche. Cette veille sur l’actualité de l’éducation présente un grand intérêt pour qui y participe mais demande un minimum de disponibilité.
Aucune connaissance particulière en informatique n’est nécessaire et la localisation géographique du rédacteur n’a pas d’importance puisque tout se fait à distance directement sur le site OZP.

L’audience du site
Selon les statistiques de Google Analytics, l’audience a légèrement baissé et est passée de 181 875 sessions en 2017 à 167 104 en 2018.

Le forum
Le nombre de commentaires déposés en bas des articles par des internautes se maintient : 26 commentaires en 2018 (sans compter les nombreux spams, qui expliquent la nécessité de modérer le forum). On peut regretter que cette possibilité donnée à chaque lecteur de donner son avis sur un article ou sur une thématique ne soit pas davantage utilisée.

Les réseaux sociaux : Twitter et Facebook
Notons la nouvelle progression du compte Twitter de l’OZP qui est passé cette année de 2 602 suiveurs à 2 990 (+ 16%), en partie grâce à l’aide de Lucienne Siuda qui retwitte quotidiennement nos articles.
Le réseau Twitter est devenu ainsi un vecteur important de diffusion de l’OZP aux côtés du site et de la Lettre. De nombreux internautes trouvent en effet moins astreignant de suivre nos informations sur ce réseau social plutôt que de se rendre sur le site ou de parcourir la longue liste des liens de La Lettre.
Twitter reste aussi pour l’OZP une source importante d’alimentation de notre site à travers les 465 (contre 331, + 40%, en 2017) comptes Twitter auxquels nous sommes nous-mêmes abonnés.

Le compte Facebook de l’OZP, alimenté par Pascal Sientzoff, membre du CA, est resté stable avec 1570 « amis ».

 

Les modifications apportées au site OZP
Après les importantes modifications apportées en 2017 à la structure et au fonctionnement du site, l’OZP a renforcé son effort sur trois points :
- le classement par rubrique qui rend plus aisée la consultation sur smartphone, mode privilégié des enseignants ;
- la distinction systématique entre deux types d’information
Depuis la rentrée 2017, des « actions locales » provenant d’autres sources (dont la presse régionale et nationale) ont été intégrées elles aussi dans la base ZEP’Actions, qui compte maintenant 2960 articles.
Cette progression remarquable est due au travail permanent et méthodique de recherche effectué par Brigitte Lacot, la responsable de cette rubrique, notamment sur des sites nationaux, académiques ou locaux de l’Education nationale.
La base ZEP’Actions offre ainsi l’avantage :
- d’être dédiée spécifiquement aux actions menées en éducation prioritaire ;
- d’offrir une sélection plus large d’actions, issues de sites académiques ou locaux (établissements) ainsi que du Forum des enseignants innovants du Café pédagogique.

- l’index alphabétique des mots-clés et rubriques, qui constitue la grande originalité du site de l’OZP par rapport à la plupart des autres, a continué à être enrichi et affiné. Il compte maintenant plus de 950 items. Ce nombre élevé ne doit pas effrayer, bien au contraire, et cela pour trois raisons : - d’abord parce que la recherche dans un index alphabétique est une procédure familière à tous – ensuite parce que l’on peut aussi interroger sur une lettre particulière – enfin parce que beaucoup d’items renvoient à une possibilité de croisement de mot-clé ou à une rubrique proche. En conclusion, plus les items sont nombreux et plus l’usager a de chances d’accéder directement au mot-clé ou à la rubrique qui correspond le mieux à sa demande.
C’est pourquoi nous recommandons vivement à tous d’utiliser cet outil simple et performant, en particulier aux usagers rebutés par la complexité des classements de mots-clés ou de rubriques.
http://www.ozp.fr/spip.php?article15879

CONCLUSION

Les critiques à l’égard de l’éducation prioritaire, qui sont une constante depuis la création du dispositif, ont été renforcées en 2018 par une interprétation erronée par les médias des conclusions du rapport de la Cour des comptes. Une lecture partielle ou hâtive de ce rapport très médiatisé a cru y voir à tort une remise en cause par la Cour de la labellisation et a provoqué un certain découragement chez les acteurs de terrain. L’OZP a tout fait pour redresser cette désinformation.
Par ailleurs, la communication ministérielle et gouvernementale a répandu l’idée que l’éducation prioritaire se ramenait pour l’essentiel au dédoublement des classes de CP et CE1
Des inquiétudes sur l’avenir du dispositif sont apparues à la rentrée 2018 avec des déclarations de Jean-Michel Blanquer : il s’agirait d’appliquer un nouveau paradigme à l’éducation prioritaire en instaurant un pilotage par les résultats avec, à partir de 2020, un nouveau système de répartition des moyens au niveau des établissements et une carte élargie. L’OZP a fortement souligné le risque que le dispositif ne soit progressivement dilué dans une vaste politique territoriale incluant notamment la ruralité. L’éducation prioritaire perdrait ainsi sa spécificité.

Dans ce contexte inquiétant, l’OZP poursuivra en toute indépendance, à travers son site, ses déclarations et ses manifestations, sa mission d’information, de réflexion et de proposition sur l’éducation prioritaire.

Rapport d’activité rédigé par Jean-Paul Tauvel


 

Ont été élus ou réélus membres du CA :
- Brigitte d’Agostini, ancienne coordonnatrice :
- Anne Armand, IGEN ;
- Arnold Bac, ancien responsable « éducation » à la Ligue de l’enseignement ;
- Didier Bargas, IGAENR honoraire ;
- Francine Best, IGEN honoraire, ancienne directrice de l’INRP ;
- Elisabeth Bisot, IA-DASDEN ;
- Alain Bourgarel, ancien instituteur ;
- Alain Constantinidis, militant associatif ;
- Marc Douaire, ancien coordonnateur de ZEP ;
- Jean-Claude Emin, ancien sous-directeur à la DEPP ;
- Jean-Pierre Fournier, ancien coordonnateur et formateur ;
- Djibril Gahète, proviseur adjoint ;
- Patrick Gonthier, IEN ;
- François-Régis Guillaume, ancien chercheur à la DEPP ;
- Stéphane Kus, Centre Alain Savary ;
- Brigitte Lacot, enseignante retraitée ;
- Alexis Lebert, principal adjoint à Paris ;
- Françoise Lorcerie (CNRS- IREMAM d’Aix-en-Provence) ;
- Jean Rioult, IA-IPR honoraire (Seine-Saint-Denis) ;
- Pascal Sientzoff, responsable du CAREP de Reims ;
- Laurent Sirantoine, proviseur adjoint dans l’académie du Doubs ;
- Lucienne Siuda, ancienne responsable du CRAEEMD (Amiens) ;
- Jean Paul Tauvel, ancien responsable de VEI (Ville-Ecole-Intégration) ;
- Hélène Vinesse, principale à Choisy-le-Roi ;
- Claude Vollkringer, ancienne coordonnatrice REP (Paris)

Ont été élus ou réélus au bureau de l’association :
Marc Douaire, président ;
François-Régis Guillaume, trésorier ;
Membres : Brigitte d’Agostini, Didier Bargas, Jean-Claude Emin, Jean-Pierre Fournier, Lucienne Siuda, Jean-Paul Tauvel.

Répondre à cet article