> PILOTAGE, ACCOMPAGNEMENT, ÉVALUATION, ORIENTATION > Socle, Compétences, Cycles > 50e anniversaire. De Gaulle, malgré les réticences de son gouvernement, crée (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

50e anniversaire. De Gaulle, malgré les réticences de son gouvernement, crée en 1963 le collège du premier cycle "pour assurer les meilleures conditions d’une véritable égalité des chances" (Claude Lelièvre)

5 août 2013 Version imprimable de cet article Version imprimable

Ce fut, il y a 50 ans, une décision personnelle du président Charles de Gaulle, en dépit des fortes réticences de son premier ministre Georges Pompidou et de son ministre de l’Education nationale Christian Fouchet.

[...] Cinquante après ( en guise d’anniversaire ? ) l’ancien ministre de l’Education nationale puis Premier ministre François Fillon propose le rétablissement de l’examen d’entrée en sixième parmi les 35 mesures qu’il vient de lancer ces jours ci en guise de pré-programme de futures présidentielles .

[...] « Le Président m’invita à m’asseoir à côté de lui ; puis il me donna la parole pour un bref exposé sur la généralisation de la formule : collège de premier cycle. Après quoi il s’adressa à Georges Pompidou : ‘’ Je crois, M. le Premier ministre, que la généralisation des collèges de premier cycle permettra de mieux résoudre le problème de l’orientation des jeunes et d’assurer les meilleures conditions d’une véritable égalité des chances. Vous êtes bien d’accord ? ‘’. Sans enthousiasme et sans commentaire, Georges Pompidou répondit affirmativement » (Ibid, p.8).

Extrait de mediapart.fr/blog/claude-lelièvre du 05.08.13 : Drôle d’anniversaire pour la création ducollège

 

Voir aussi François Fillon : un test à l’entrée en 6ème et des classes de soutien au collège pour les élèves en échec

Répondre à cet article