> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS LOCALES par niveau et discipline/ > Actions locales au LYCEE > Lycée (Lettres et Langues) > B* Littérature et société à travers l’Antiquité, un monde toujours actuel au (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Littérature et société à travers l’Antiquité, un monde toujours actuel au lycée polyvalent Quartier Espoir Banlieue Hilaire de Chardonnet de Chalon-sur-Saône

10 décembre 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

Littérature et société à travers l’Antiquité, un monde toujours actuel

Lycée polyvalent Hilaire de Chardonnet
1 rue Henri Dunanat, 71321 Châlon-sur-Saône
Site du lycée
Auteur : Heppe
Mél : David.Heppe@ac-dijon.fr

L’enseignement d’exploration « Langues et cultures de l’Antiquité » se veut comme une entrée singulière dans le monde gréco-romain. Destiné à tous les élèves de seconde, qu’ils aient ou non pratiqué une langue ancienne, cet enseignement vise à donner une culture commune, indispensable dans un monde contemporain qui n’a pas perdu ses racines. Il est aussi un moyen de raccrocher des élèves, qui démotivés en classe de troisième hésitent à poursuivre leurs études de langues anciennes. C’est donc par l’intermédiaire du monde des Arts entre le voir et le faire que se prédestine cet enseignement innovant.

Plus-value de l’action
Un nombre croissant d’élèves apprenant le latin et devenant ainsi plus ouvert au monde qui l’entoure.

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
Deux groupes d’enseignement d’exploration en 2nde

A l’origine
Peu d’élèves choisissent l’option latin au lycée par méconnaissance véritable de ses enjeux et bienfaits.

Objectifs poursuivis
Mettre en lien l’enseignement d’exploration « Littérature et société » avec le monde antique pour attirer des élèves de seconde vers l’apprentissage du latin.

Description
- 1er trimestre : Antiquité et cinéma/beaux-arts : analyse de l’image fixe et séquentielle .
Cette séquence sera introductive et permettra aux élèves de réactiver leurs connaissances de troisième, dans le cadre de l’épreuve « histoire des arts ». Au cinéma, les références nombreuses et presque parfois caricaturales aux grands mythes de l’Antiquité peuvent être un tremplin extrêmement intéressant pour faire connaître le monde antique : qu’il s’agisse de la fresque encadrant la légendaire Cléopâtre avec César et Marc Antoine, du mythe d’Ulysse ou d’Héraklès, des vestiges de Pompéi ou de la chute de l’Empire romain, sans oublier les guerres grecques et romaines.
- 2ème trimestre : Antiquité et jeu illustré.
Aucune société n’a été aussi concentrée dans son évolution historique sur l’importance des jeux que la société romaine. Apprendre alors l’histoire romaine ou grecque en réalisant un jeu de société serait un moyen pour les élèves d’acquérir et de consolider des connaissances. Par exemple, ils auraient à réaliser sous la forme d’un jeu de l’oie les aventures d’Alexandre le Grand, ou les péripéties de Jules César, confectionner un jeu d’échecs qui aurait pour but de représenter les célèbres personnages de l’Antiquité ou inventer un « trivial pursuit antique ».
- 3ème trimestre : Antiquité et humour : de l’anecdote à la réalisation d’un sketch.
Le rire romain, la « vis comica » (force comique) si l’on s’attache au terme propre latin, est une notion admise et permanente. La célèbre maxime « Rire est le propre de l’homme », qui est issue du Gargantua de Rabelais, est une chose évidente à Rome et en Grèce. Aussi plonger dans la réalisation d’un « kaamelot antique » où la société grecque et l’empire romain seraient caricaturés, en gardant évidemment les traits des personnages joués (des textes historiques ou tout du moins « para-historiques » seraient lus au préalable pour écrire et jouer le sketch) permettrait aux élèves de finir l’année scolaire de seconde en ayant acquis des connaissances sérieuses, sans avoir eu l’impression de fournir un travail « scolaire » dans le cadre de cet enseignement d’exploration.

Modalité de mise en œuvre
- 1 groupe composé de « Langue et Culture de l’Antiquité » et de latinistes
- 1 groupe composé d’élèves ayant choisi « Littérature et société » et ouvert à cette approche

Moyens mobilisés
2 x 1,5h pour l’enseignement d’exploration et 1,5h pour le latin (option)

Partenariat et contenu du partenariat
Musée Gallo-Romain à Lyon, Musée des Beaux-Arts de Dijon (visites, ateliers, ...)

Documents
Littérature et société à travers l’Antiquité, un monde toujours actuel
diaporama

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
- 1er trimestre : Compétences majeures évaluées : analyser une image ; argumenter à partir d’une image ; intervenir dans un débat.
- 2ème trimestre :Compétences majeures évaluées : capacités à faire des recherches sur des supports divers ; travailler en groupe ; argumenter pour défendre son projet.
- 3ème trimestre :Compétences majeures évaluées : capacités à faire des recherches sur des supports divers ; prise de parole ; autonomie de l’élève.

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves : Culture, ouverture d’esprit et curiosité intellectuelle
- Sur les pratiques des enseignants : Transdisciplinarité (français, histoire-géographie, lettres classiques)

- Sur l’école / l’établissement : Apport culturel sur une population scolaire défavorisée

Extrait du site Expérithèque : Littérature et société à travers l’Antiquité, un monde toujours actuel

Répondre à cet article