> 5 - TYPE DE DOCUMENT et D’ORGANISME > ETUDE UNIVERSITAIRE > Une thèse sur l’entrée dans le métier en éducation prioritaire d’enseignants (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Une thèse sur l’entrée dans le métier en éducation prioritaire d’enseignants néo-titulaires du second degré, par Marie-Estelle Rouve-Lorca (Université Clermont-Ferrand, 2013, 289 p.)

29 décembre 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

[...] L’étude a été menée durant une année scolaire en collaboration avec cinq enseignants néo-titulaires de quatre disciplines scolaires exerçant au sein d’un collège d’éducation prioritaire de l’académie de Créteil.

Extrait de ife.ens-lyon.fr : Résumé

Le texte intégral (289 p.

 

"Madame, nous on croyait que vous étiez méchante, en fait vous n’êtes pas si méchante, vous voulez juste qu’on travaille !" Cette remarque d’un élève de 6ème a été rapportée dans le "journal de bord" d’une jeune femme dont c’était la première année d’enseignement comme titulaire dans un collège en éducation prioritaire. Comme quatre de ses collègues, elle a ainsi fourni le corpus d’une thèse en sciences de l’éducation sur "l’entrée dans le métier". Celle-ci "demeure trop aléatoire, susceptible de produire des résultats positifs mais aussi négatifs selon la qualité des dispositifs d’accueil proposés par les établissements scolaires". Pour l’auteure, Marie-Estelle Rouve-Llorca, les jeunes enseignants "testent différentes façons de faire", mais sans "pouvoir anticiper les agissements de leurs élèves" : "ils précèdent moins les évènements qu’ils n’y réagissent" et "l’incapacité de prévoir les situations" est épuisante nerveusement.

Elle ajoute que les relations avec leurs collègues sont "parfois plus difficiles à appréhender que celles entretenues avec leurs élèves (...) Tous ressentent la peur d’être jugés et redoutent le regard des autres sur leurs propres pratiques professionnelles." Quant au travail en équipe, il "ne va pas de soi" comme en témoigne cet autre extrait d’un journal de bord : "Elle [désignant une autre enseignante] m’accuse de vouloir profiter de son travail et de ne pas vouloir travailler avec l’équipe... J’aimerais comprendre pourquoi il est si difficile de nous entendre avec nos collègues alors que nous avons tous les mêmes objectifs pour les enfants."

Assurer du jour au lendemain des tâches complexes
Les jeunes enseignants attendent beaucoup des responsables administratifs ; ils devraient être "capables de les soutenir dans leurs moments de doutes (parfois de déroutes), leurs tâtonnements et la construction progressive de modes de fonctionnement efficaces". Ils ne le sont pas toujours.

"L’expérience professionnelle des enseignants débutants est très largement marquée d’émotions fortes", d’autant, que, "contrairement à d’autres métiers où le néophyte passe progressivement des tâches simples d’exécution à des tâches exigeant davantage de responsabilités, les enseignants sont contraints d’assurer du jour au lendemain des tâches complexes, fortement imprévisibles, et doivent assumer l’entière responsabilité de leurs fonctions."

Respecter leurs trajectoires singulières
Il faut donc, en tout premier lieu, "leur permettre de s’assurer que les difficultés rencontrées ne sont pas imputables à des traits personnels (ce qui tend à provoquer fréquemment une tendance au repli sur soi, comme en témoignent les résultats de notre étude) mais plutôt à des traits génériques d’une communauté professionnelle en cours de développement (celle des enseignants débutants)".

Comme ils connaissent "une alternance de phases de confort/inconfort, d’équilibre/déséquilibre, de stabilité/in stabilité", il paraît "essentiel de pouvoir aider les enseignants à stabiliser leur activité" en les incitant "à adopter une posture réflexive sur leur propre pratique". Mais Marie-Estelle Rouve-Llorca met en garde : "Engager les acteurs dans une approche réflexive portant sur leur pratique nécessite d’être prudent et de considérer un ensemble d’exigences méthodologiques et éthiques (...) Prendre en compte les préoccupations des enseignants débutants, en respectant leurs trajectoires singulières, semble être à même de favoriser ce processus de reconnaissance professionnelle."

Extrait de [touteduc.fr du 29.12.14 : Comment aider les jeunes enseignants ? (thèse)

Répondre à cet article