> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIO. (DEDOUBLEMENTS, Pdmqdc, Taille des classes) > EP. Dédoubl., Pdmqdc, Taille (Actions et Situations locales ou (...) > B* En copilotage avec LéA, « Plus de Maîtres que de Classes » dans les écoles (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* En copilotage avec LéA, « Plus de Maîtres que de Classes » dans les écoles REP de Saint Malo ville (Journées Innovation 2016)

2 décembre 2015 Version imprimable de cet article Version imprimable

LéA « Plus de Maîtres que de Classes »

Action présentée aux Journées de l’innovation 2016

Circonscription 1er degré SAINT MALO VILLE
1 RUE LE GENTIL , 35400 SAINT-MALO
Site de l’IFÉ
Auteur : Guylène MOTAIS-LOUVEL
Mél : guylene.louvel@ac-rennes.fr

Le dispositif, PDMQDC (2012) « repose sur l’affectation dans une école [en priorité en REP] d’un maître supplémentaire ». « Il s’agit, grâce à des situations pédagogiques diverses et adaptées, de mieux répondre aux difficultés rencontrées par les élèves et de les aider à effectuer leurs apprentissages fondamentaux, indispensables à une scolarité réussie ». « Cette dotation doit permettre la mise en place de nouvelles organisations pédagogiques, en priorité au sein même de la classe »

Plus-value de l’action
Notre hypothèse porte sur la nécessité de re-collectiviser les apprentissages à l’intérieur de la classe, avec pour levier le temps d’engagement de l’élève dans les activités scolaires. Notre ambition est de contribuer à un projet de reconstruction d’une organisation scolaire aujourd’hui questionnée dans sa forme traditionnelle.

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
Élèves de cycle 2 et de maternelle GS : Année 1 (2014-2015) : année 2 (2015-2016) : année 3

A l’origine
Questionner les conditions d’efficience des dispositifs de co enseignement mis en œuvre pour qu’ils apportent une valeur ajoutée à la réussite des élèves et en particulier les plus fragiles.

Objectifs poursuivis
Recherche coopérative : Analyse partagée des organisations et pratiques
• Co construction d’une « boîte à outils » d’analyse de la manière dont les élèves apprennent et les enseignants co-enseignent.
• Concevoir collectivement des reconfigurations de co-enseignement et en analyser les effets. Diffuser et produire
• Conditions qui permettent une cohérence et un continuum dans les apprentissages des élèves.
• Modalités de partage des enseignements (enseignants de la classe et enseignants surnuméraires) : quels dispositifs pour quels effets ?

Description
Année 1 : Trois séminaires de deux jours réunissant l’ensemble des acteurs du LéA .Travail des enseignants hors et dans la classe. En présence ou hors présence des enseignants chercheurs : enregistrements des leçons en co-enseignement. Conception du journal de bord du maîre surnuméraire. Conception de fiches hybrides pour élaborer ensemble un vocabulaire commun quant aux outils d’analyse des progrès des élèves.

Trois ressources ou points d’appui
Les apports des chercheures ,Corinne Marlot , Marie Toullec-Théry. Le co pilotage national des LéA .Le site de l’Education prioritaire

Difficultés rencontrées
Mouvement des enseignants (changements de postes, de niveaux de classe). Dégager suffisamment de temps de travail en collectif

Moyens mobilisés
Temps de formation continue des enseignants. Temps de concertation (conseils de maîtres). Journées académiques dédiées à l’Education prioritaire. Formation départementales PDMQDC. Temps de réunions propres au dispositif LéA

Partenariat et contenu du partenariat
Travail coopératif essentiel avec les enseignants chercheurs (apports théoriques, méthodologiques, enjeux de diffusion des résultats et ressources produits)

Liens éventuels avec la Recherche
Laboratoire ACTé : Activité, Connaissance, Transmission, Education (Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand) Centre de Recherche en Education de Nantes (CREN)

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
Évaluations régulières des progrès des élèves au sein du RE.P Documents d’observation. Analyse des effets des dispositifs en co enseignement ( vidéo, journal de bord)

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves : Le suivi de cohortes GS CP CE1 permet d’observer les effets des dispositifs mis en œuvre en fonction des compétences ciblées dans les domaines d’enseignement du français et des mathématiques s
- Sur les pratiques des enseignants : La mise en œuvre de dispositif d’enseignement en co intervention amène progressivement l’ensemble des enseignants de l’école à mutualiser et travailler ensemble à partir des points de recherche poursuivis au sein du LéA .
- Sur le leadership et les relations professionnelles : Dynamique de groupe et estime de soi, construction d’une confiance partagée.
- Sur l’école / l’établissement : Les parents et les élèves connaissent ces dispositifs d’aide et les ont
- Plus généralement, sur l’environnement : -

Extrait du site Expérithèque : LéA « Plus de Maîtres que de Classes » REP de Saint Malo ville 2016D

Répondre à cet article