> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > DISCIPLINES > Disciplines : LANGUE(S) et LETTRES, (doc. généraux) > Langue(s) et Lettres (Positions) > L’apprentissage de la lecture aux Etats-Unis pénalise les élèves pauvres, (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

L’apprentissage de la lecture aux Etats-Unis pénalise les élèves pauvres, estime un chercheur en psychologie (Agir pour l’école, mars 2017)

7 mars 2017 Version imprimable de cet article Version imprimable

La revue The Atlantic a mené un entretien passionnant avec Mark Seidenberg, Professeur de Psychologie à l’Université du Wisconsin-Madison, qui étudie depuis de très nombreuses années l’apprentissage de la lecture. Agir pour l’école retranscrit l’essentiel de ses analyses.

« J’étudie les domaines suivants : comment fonctionne la lecture, comment les enfants apprennent à lire, et les obstacles que beaucoup d’enfants rencontrent, depuis de nombreuses années » ouvre M. Seidenberg.

Il vient en effet de publier l’ouvrage « Language at the Speed of Sight » – « Le langage à la vitesse du regard », en français – qui fournit des données inquiétantes à propos du niveau de lecture des jeunes américains.

[...] « Ce sont les enfants les plus pauvres » qui pâtissent le plus de la situation, « ceux qui ont le plus besoin d’aide et pour qui cela serait le plus bénéfique d’utiliser les travaux scientifiques de qualité, complètement laissés de côté ».

Extrait de agirpourlecole.org du : Recherche sur l’apprentissage de la lecture : des ressources sous-utilisées

 

Agir pour l’école (actualités)

L’organisation de l’association

Voir aussi
le Café pédagogique du 29.10.2015 : Lecture : Une étude sur le dispositif d’Agir pour l’école relance la guerre des méthodes

Répondre à cet article