> EDUCATION PRIORITAIRE (251 SR) > VIE SCOLAIRE (climat, décrochage, parents, santé, internat...) (59 (...) > SANTE en ZEP et en Quartier Prioritaire (6 SR) > Actions locales de prévention (Santé) > B* Mise en place d’un parcours de santé avec test d’athlétisme à l’école REP+ (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Mise en place d’un parcours de santé avec test d’athlétisme à l’école REP+ de Woippy

30 mai Version imprimable de cet article Version imprimable

REP+ : Le parcours de santé
Circonscription Metz-Nord
199 AVENUE ANDRE MALRAUX , 57000 METZ
Site
Auteur : Céline Baey
Mél : ce.ia57-ien-metz-nord@ac-nancy-metz.fr

L’objectif du projet est de proposer à chaque élève de CP, CE2, CM2 (et 5ème en 2017-2018) un parcours individuel de santé lui permettant de se situer par rapport à la moyenne nationale des enfants du même âge en fonction de son poids et de sa taille et d’améliorer ses capacités physiques et son bien-être. Pour cela il doit comprendre l’intérêt de la pratique sportive régulière couplée à une bonne hygiène alimentaire. Chaque élève participe à un test sportif "Diagnoform" et reçoit les résultats sous forme de diplôme ; le test évalue ses compétences en souplesse, coordination, endurance, vitesse et force.

A partir des résultats de ce test, un cycle athlétisme est mis en place durant lequel les 5 compétences sont travaillées. L’accent est également mis sur ces compétences dans l’ensemble du projet EPS de la classe. En parallèle, les infirmières scolaires sont intervenues dans les classes concernées sur la nutrition et l’hygiène alimentaire. Dans chaque classe le projet devient une base de travail pour rendre concrètes des activités de mathématiques (mesures), français (compte-rendu, langue orale, cahier d’EPS), sciences (digestion, alimentation), arts visuels et maîtrise de l’outil informatique (exposition). Les parents sont associés au projet tout comme les associations sportives du quartier (Usep et Woippy athlétisme).

Plus-value de l’action

- Le fait que les élèves s’approprient les résultats du test en termes de réussites et manifestent une volonté de s’améliorer et la volonté d’essayer de transposer aux autres disciplines. - Le souhait de mettre en place des habitudes de travail et d’échanges sur le suivi individuel des élèves dans le réseau de la maternelle à la fin du collège. - Le souhait serait de développer la pratique sportive en hors temps scolaire : proposition de prévoir un temps de présentation des différents clubs sportifs aux parents dans l’école (voire un travail commun avec le périscolaire : activité cuisine ? Goûter ? Ouvrir l’accompagnement éducatif à l’EPS ?)

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
6 classes de CP – 6 classes de CE2 – 6 classes de CM2 chaque année (soit 396 élèves de 2 écoles).

A l’origine
Les résultats de l’enquête pour la mise en place d’un CESC (comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté) inter degrés sur le REP+ de Woippy. 1/3 des élèves ne prennent pas de petit déjeuner ou un petit déjeuner non adapté. Pour l’année scolaire 2014- 2015, 17 élèves sur 72 en 6ème présentaient un IMC (indice de masse corporelle) supérieur à la normale. Pour l’année scolaire 2015- 2016, en CE2, 5 élèves par classe ont un IMC supérieur à la normale ce qui représente 22,7 %.

Objectifs poursuivis
Mettre en place le parcours individuel de santé (circulaire n°2016-008 du 28/01/2016). Mettre en place des diagnostics individuels sur la pratique d’activité auprès des élèves. Renforcer les compétences et connaissances des élèves en terme de nutrition et de pratique d’activité physique. Informer et sensibiliser les parents : mettre en place une école qui coopère utilement avec les parents (goûter, pratique sportive en dehors de l’école), axe 3 du projet de réseau REP+ de Woippy. Renforcer l’estime de soi et de l’autre : améliorer le regard sur soi et sur l’autre.

Description
Un projet commun CP-CM2 sur l’école Pierre et Marie Curie : s’appuyer sur les tests athlétiques pour travailler l’oral et l’écrit en EPS. Les élèves de CP décrivent les ateliers à mettre en place par les CM2. Cela permet de vérifier la clarté du message produit. Les élèves créent en commun une exposition pour présenter le projet aux parents. Les CM2 se chargent de la prise de photos (et de vidéos ?) dont les légendes seront rédigées par des binômes CP-CM2. Participation des classes de CP aux rencontres courir, sauter, lancer en juin 2017. Participation des classes de CE2 et CM2 à la semaine de l’athlétisme (rencontre USEP et club d’athlétisme de Metz Métropole, juin 2017, stade Dézavelles à Metz).

Des exemples d’actions dans les classes : - travail en mathématiques en CM2 : pourcentages, proportionnalité, lecture de tableaux. - en EPS : échauffement commun à toutes les séances d’EPS. - en sciences : hygiène alimentaire et digestion. Projet classe sportive pour les 3 CE2 de Pierre et Marie Curie dans le cadre d’un séjour avec nuitées d’une semaine. Coopération cycle 2 et cycle 3 : - préparation de l’exposition : prise de photos, présenter une affiche. - langage oral : présenter une information, passer de l’écrit (affiche) à l’oral (discours de présentation). - vivre ensemble : travailler en binômes CP-CM2. - l’écrit : le cahier d’EPS qui suit l’élève du CP au collège (cf. Annexe, mon petit déj/ mon goûter, compte-rendu de séances…). - l’aménagement de l’espace : organiser l’espace cour avec les ateliers du Diagnoform (activité encadrée en EPS et réinvestissement en autonomie en récréation).

Modalité de mise en oeuvre
Septembre 2016 : construction du calendrier, rencontre des différents partenaires, formation des enseignants concernés. Octobre 2016 : construction du calendrier d’interventions des infirmières. Novembre 2016 à juin 2017 : mise en œuvre du projet : - présentation du projet lors de l’ouverture du CESC et du conseil d’école, - tests Diagnoform, - travail pluridisciplinaire dans les classes et mise en place d’un projet commun CP-CM2, - cycles athlétisme, - interventions en classe des infirmières. Juin 2017 : - restitution aux parents lors d’une matinée banalisée et rencontre athlétisme (semaine de l’athlé). - bilan de l’année 1, nouvelle demande de financement à l’ARS (Agence Régionale de Santé) pour l’année 2, définition des modalités d’action pour 2017- 2018.

Trois ressources ou points d’appui
- L’engagement des équipes stables : enseignants premier et second degrés, infirmières, partenaires, pilotage. - Le projet du CESC interdegré et le travail en réseau REP+. - Le comité départemental d’athlétisme qui met à disposition le logiciel Diagnoform.

Difficultés rencontrées

- Il s’agit de la première année du projet, les choix initiaux seront peut être modifiés : comment impliquer les CE1, les CM1 ? Les élèves de la troisième école élémentaire du réseau ? Comment impliquer l’ensemble des équipes pédagogique dans le cadre du projet d’école ? - Est en construction l’aspect inter degrés et l’intégration des 6ème et 5ème dans le projet.

Moyens mobilisés
Les enseignants de CP, CE2, CM2 des écoles PM Curie et Verlaine. Les 2 infirmières du réseau Rep+ (premier et second degrés). Laurence Klein, intervenante pour Woippy athlétisme pour le test Diagnoform et la restitution en classe. Laurent Pojer, intervenant pour Woippy athlétisme pour le cycle athlétisme. Céline Baey, CPC EPS. Delphine Guhel, professeur d’EPS collège jules Ferry.

Partenariat et contenu du partenariat
Agence régionale de santé – Club Woippy Athlétisme. La municipalité est impliquée dans le projet par la mise à disposition des infrastructures et d’un fruit par élève par semaine. Les parents sont impliqués dans la préparation des fruits (lavage, découpage) à l’école Verlaine.

Liens éventuels avec la Recherche
Pas de lien avec la recherche.

Evaluation
Evaluation / indicateurs

Nombre et profil des élèves ayant bénéficié des diagnostics. Mise en place du cahier d’EPS. Evolution des résultats du test Diagnoform entre le début et la fin de l’année et d’année en année sur les 3 années testées. Le nombre de parents impliqués et intéressés. Nombre de séances prévues/ réalisées. Nombre d’actions pluridisciplinaires prévues dans chaque classe. Le nombre d’actions inter classes. Le nombre de réunions et d’actions inter degrés. Evolution des goûters achetés par les parents et amenés par les élèves.

Documents

Titre documents utilisées en cours d’action
Condensé URL

Type document
Titre fiche informative
Condensé
URL

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
Évaluation interne.

Effets constatés
Sur les acquis des élèves : L’action étant en cours les acquis ne sont pas encore fixés. Quelques remarques et comportements encourageants : - l’évolution des goûters des élèves, - la prise de conscience des 5 compétences en EPS, - la volonté affirmée de voir évoluer positivement les compétences en EPS, - une élève dont l’IMC était supérieur à la normale a changé de comportement alimentaire et a commencé une activité judo, - un parent qui interroge l’enseignante sur l’inactivité de son enfant et manifeste son inquiétude.
Sur les pratiques des enseignants : Plusieurs enseignants ont : - vu leur conception des séances d’EPS évoluer, - compris que la mémorisation auprès des élèves est favorisée par la mise en œuvre d’automatismes.
Sur le leadership et les relations professionnelles : Plusieurs enseignants ont pu mettre en place des projets communs entre niveaux de classe différents (CP et CM2). Une classe de découverte construite en commun pour les 3 classes de CE2 de Pierre et Marie Curie.
Sur l’école / l’établissement : Projets en cours : - Proposition sur PM Curie de mettre en place un rituel quotidien de 10 minutes de travail sur la coordination. - Mise en place d’un cahier d’EPS qui suit l’élève sur l’ensemble de sa scolarité.
Plus généralement, sur l’environnement : Meilleure liaison avec les clubs sportifs et la mairie.

Extrait de expritheque : REP+ : Le parcours de santé

Répondre à cet article