> EDUCATION PRIORITAIRE (250 SR) > MATERNELLE et Petite enfance (10 SR) > Actions locales (Maternelle) > B* Co-éducation avec les parents et partenariat avec la Petite enfance pour (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Co-éducation avec les parents et partenariat avec la Petite enfance pour la scolarisation des moins de 3 ans dans les maternelles REP de Valence

19 juin Version imprimable de cet article Version imprimable

Projet pour une scolarisation réussie des enfants de moins de 3 ans

CIRCONSCRIPTION INSPECTION EDUCATION NATIONALE VALENCE ADJ DSDEN
PLACE LOUIS LE CARDONNEL , 26015 VALENCE CEDEX
Site IEN.valenceville
Auteur : Véronique Schmitt et Arthur Moser
Mél : veronique.schmitt@ac-grenoble.fr / arthur.moser@ac-grenoble.fr

Le développement de l’accueil en école maternelle des enfants de moins de trois ans est un aspect essentiel de la refondation de l’éducation prioritaire et plus largement de la refondation de l’école ; La scolarisation d’un enfant avant ses trois ans est une chance pour lui et sa famille lorsqu’elle correspond à ses besoins et se déroule dans des conditions adaptées. Elle est la première étape de la scolarité et, pour beaucoup d’enfants, la première expérience éducative en collectivité.

Plus-value de l’action
Les rencontres entre professionnels de la petite enfance et les enseignants de maternelle autour de ce projet indifféremment dans les écoles, dans les crèches, au sein des multi-accueils…

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
8 écoles accueillant des élèves de TPS dans des dispositions différentes : classe de TPS / classe de TPS-PS / Classe de TPS-GS / classe de cycle. Environ 180 élèves.

A l’origine
Les nouveaux prescrits, la refondation de l’école et plus particulièrement de l’éducation prioritaire, nous pousse à redynamiser la scolarisation des enfants de moins de 3 ans. Le rapport de l’UNICEF sorti en décembre dernier nous montre que c’est un puissant facteur de réduction des inégalités scolaires. Depuis plusieurs années, nous constatons dans nos écoles un éloignement progressif des familles : absence lors des réunions des rentrées, oubli des rendez-vous ou convocations, absence au portail aux horaires d’entrée ou de sortie … la proximité et le dialogue se délitent et laissent d’installer des incompréhensions et des malentendus qui sont désormais souvent source de conflit. Nous faisons le pari qu’une première scolarisation réussie peut être le démarrage pour un établissement d’un véritable travail de co-éducation avec les parents. L’exigence institutionnelle nous a donc poussé à réfléchir à la mise en œuvre d’un projet visant à accueillir dans des conditions adaptées les enfants de moins de 3 ans dans les écoles REP de la ville de Valence mais aussi à collaborer utilement avec les différents partenaires petite enfance de chaque quartier politique de la ville.

Objectifs poursuivis
La coéducation comme axe traversant tout notre projet
- Pour les parents
• Etablir une relation de confiance entre parents et école.
• Expliciter et clarifier les enjeux d’une première scolarisation et le rôle des parents dans la réussite de la scolarité de leur enfant.
- Pour les enfants
• Proposer un cadre adapté, rassurant, sécurisé, stimulant.
• Répondre aux besoins physiologiques.
• Faire de la salle de classe un espace d’apprentissages.
• Utiliser au mieux les espaces disponibles.
- Pour l’équipe éducative
• Comprendre l’importance d’intégrer tous les adultes de l’école à l’organisation de l’accueil et de la scolarisation des enfants de moins de trois ans.
• Présenter un calendrier indicatif des temps forts à gérer en équipe.
• Mettre en place un protocole d’admission (avec un livret d’accueil).
• Choisir une organisation pédagogique réfléchie en priorisant la qualité de l’accueil et de la scolarisation des TPS.

Description
voir schéma joint

Modalité de mise en œuvre
voir schéma joint

Trois ressources ou points d’appui
Trois ressources ou points d’appui qui vous ont permis de progresser *
• La formation à l’IFé -
• les vidéos et le travail sur la grande pauvreté d’ATD Quart monde
• Le rapport de l’UNICEF « grandir en France »

Difficultés rencontrées
• enrôler une équipe dans sa totalité autour de cette problématique délicate qu’est l’entrée dans la scolarité, passer de l’élève d’une classe à l’élève d’une équipe.
• les temps institutionnels de formation pour les enseignants,
• analyser et évaluer qualitativement l’impact des actions mises en œuvre sur la réussite des élèves.

Moyens mobilisés
Equipe de circonscription (1 IEN / 1 CPC / 1 coordo), les maitres supplémentaires, les équipes éducatives des écoles concernées.

Partenariat et contenu du partenariat
Partenariat de professionnels de la petite enfance issus de 4 institutions : médical / éducatif / médico-social / socio culturel. Optimisation du travail des différents intervenants de la Petite enfance dans chaque quartier politique de la ville pour une première scolarisation réussie des enfants de moins de 3 ans.
- Obj n°1 : faire du lien entre les différents professionnels du quartier.
• Echanges sur l’actualité des différentes structures ressources.
• Mutualisation des connaissances pour pouvoir informer les familles sur les possibilités offertes par les différentes structures sur le territoire.
- Obj n°2 : amélioration de la prise en charge des enfants et de leurs parents. • onstruction d’un protocole d’ouverture et/ou d’orientation pour les parents du territoire.
- Obj n°3 : Proposer des actions en s’appuyant sur des problématiques concrètes.
- Obj n°4 : Tisser un réseau de proximité lisible pour les familles.

Liens éventuels avec la Recherche
Formation IFé sur relations école-famille, enseignants-parents en éducation prioritaire :
un éco système opportun ? éduscol :
Un exemple d’espace passerelle :
Un état des lieux de la scolarisation des moins de 3 ans en France :
[html#La_scolarisation%20%C3%A0%20deux%20ans]
Pierre Perrier sur les rapports parents / écoles :
Catherine Hurtig Delattre en entretien individualisé avec les parents d’élèves de son école :

Evaluation
Evaluation interne des actions au sein de chaque école. Evaluation de l’action du point de vue des partenaires. Evaluation par l’équipe de circo en fonction des actions mises en place et le relevé de critères liés à la fréquentation des parents à l’école, la qualité des échanges et l’impact sur les résultats des élèves sur du long terme, l’augmentation de la scolarisation des enfants de moins de 3 ans dans nos écoles.

Documents
Schéma

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
Evaluation interne des actions au sein de chaque école. Evaluation de l’action du point de vue des partenaires. Evaluation par l’équipe de circo en fonction des actions mises en place et le relevé de critères liés à la fréquentation des parents à l’école, la qualité des échanges et l’impact sur les résultats des élèves sur du long terme, l’augmentation de la scolarisation des enfants de moins de 3 ans dans nos écoles.

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves : Bénéficier d’une année supplémentaire de qualité dans la scolarité maternelle est un levier indéniable de réussite scolaire. Elle permet entre autres l’acquisition facilitée des compétences langagières, et de développer les compétences psycho-sociales, notamment pour devenir élève.
- Sur les pratiques des enseignants : Prioriser l’accueil et la scolarisation des enfants de moins de trois ans remet en question les pratiques enseignantes de toutes les classes de maternelle avec le partage d’un certain nombre d’invariants (rituels d’accueil, organisation d’ateliers de langage). Cela oblige aussi à repenser les progressions d’école.
- Sur le leadership et les relations professionnelles : Les regards enseignants croisés sur chaque scolarisation précoce permettent d’apporter une réponse adaptée à chaque élève dans son contexte familial et de partager des pratiques à l’origine d’une identité d’école.
- Sur l’école / l’établissement : Se préoccuper à l’échelle d’une école de manière prioritaire de la question de la scolarisation précoce permet d’envisager individuellement chaque élève dans un parcours différencié concernant toute l’équipe enseignante. D’ailleurs, l’organisation de l’école à travers la réflexion portée en amont sur la répartition des élèves fait vivre cette priorité de scolarisation précoce avec la création de classes de TPS, ou de TPS-GS, ou de classe de cycle.
- Plus généralement, sur l’environnement Les partenariats de proximité (à l’échelle du quartier) construits autour de ce projet primoscolarisation évitent une entrée en concurrence des structures d’accueil de la petite enfance. Chaque enfant de moins de trois ans reçoit une réponse adaptée à sa situation avec pour objectif principal d’être accueilli dans la structure idoine afin de développer de manière précoce des compétences de socialisation.

Extrait du site Expérithèque : Projet pour une scolarisation réussie des enfants de moins de 3 ans

Répondre à cet article