> 7 - PEDAGOGIE, FORMATION > ACTION LOCALE par niveau et discipline > Action locale AU COLLEGE > Collège (Education artistique) > B. Fleuris ton collège, ton coeur et ton intelligence. Description détaillée (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B. Fleuris ton collège, ton coeur et ton intelligence. Description détaillée d’un projet multipartenarial de médiation par l’environnement au collège REP+ (labellisé Eco-collège) Cambuston de Saint-André (La Réunion)

2 mars Version imprimable de cet article Version imprimable

Fleuris ton collège, fleuris ton cœur, fleuris ton intelligence. Médiation par l’environnement : L’Ecole est un jardin. L’élève un être en fleur.

Fleurir le cœur des élèves, citoyens de demain, par le biais d’une médiation par l’environnement tel est l’enjeu de ce projet.

Description
Le collège de CAMBUSTON, établissement relevant de l’éducation prioritaire situé en zone urbaine sensible (ZUS) et du Contrat Urbain de Cohésion Sociale (CUCS) de la commune de Saint-André est inscrit depuis 2014 dans le programme Eco-collège. Il fait partie maintenant de ce réseau international d’établissements scolaires qui font de l’éducation au développement durable une priorité. Depuis trois ans, le collège est labellisé niveau 3 sur le plan académique et il a obtenu également la labellisation nationale et internationale sur les thématiques de la biodiversité en 2015, des solidarités en 2016 et de l’eau en 2017. Cette année la thématique transversale sur laquelle nous travaillons est le climat.
Notre collège s’étend sur un vaste parc arboré de trois hectares qui compte cent quarante arbres et arbustes tropicaux, pour certains en danger d’extinction. De nombreuses espèces exotiques et endémiques s’y côtoient. Les professeurs et les élèves ont eu à cœur de replanter des espèces endémiques et indigènes en hommage à la forêt de bois de couleur qui existait à la découverte de l’île à l’emplacement du collège actuellement. L’histoire du lieu est donc intimement liée aux arbres. Cette prise de conscience a placé l’arbre en bonne place au sein des actions de notre projet d’établissement et cet environnement exceptionnel nous a permis de concevoir ce projet pédagogique qui s’inscrit dans l’environnement immédiat des élèves et dans leur histoire. Porteur de valeurs fondées sur les solidarités, garant d’une mémoire, l’arbre inscrit nos élèves dans leur histoire. Il leur donne l’occasion de prendre conscience de la richesse de leur patrimoine mais surtout de comprendre comment leur histoire personnelle trouve sa place dans un passé collectif. Faire en sorte qu’ils se réapproprient cette histoire, essentielle à la construction de leur identité de futur citoyen et qu’ils s’ouvrent aux apprentissages et au monde est un des enjeux de ce projet.

Leaflet En quoi votre projet répond-il à l’intérêt général ?
L’Ecole est un jardin et l’élève un être en fleur. La métaphore du fleurissement - de notre collège, mais aussi des cœurs et des intelligences-, le choix de l’exemplarité comme stratégie pour changer les postures, créer du lien et innover, nous a amenées à poser comme démarche la médiation par l’environnement. Le travail effectué sur l’espace immédiat de l’élève et donc l’évolution du cadre de vie est devenu un moyen efficace pour ramener les élèves vers les apprentissages. Embellir et préserver son environnement c’est aussi faire prendre conscience aux élèves des enjeux en matière de développement durable et participer à la construction du citoyen de demain, un être chaleureux, curieux, créatif , persévérant, capable de travailler en équipe. Ghandi disait : « Montrer l’exemple n’est pas la meilleure façon de convaincre, c’est la seule ».

Quels sont vos partenaires et les autres acteurs mobilisés sur ce projet ?
Les collectivités territoriales : Mairie (le Contrat de ville) et le Département (service éducation et environnement)
Energies jeunes : Association agréée par le ministère de l’éducation nationale Le Lions Club : Section jeunesse et environnement Des associations culturelles (artistiques et scientifiques) : Les petits débrouillards, Sciences Réunion, Le théâtre Conflore, notre partenaire culturel Les associations de quartier :l’IMVEC, L’ADICA La DAAC Des organismes environnementaux : l’ONF, Les Ambassadeurs du Parc national, le SYDNE, LA CIREST, L’Office de l’eau, Le Parc National Le CAUE et la filière Bois de goyavier, la Ligue de l’Enseignement, L’Ecole du jardin planétaire... Le Labo des Histoires dans le cadre de la France s’engage Le programme Eco-Ecole : L’EDD au niveau de l’Académie de la Réunion La cardie Reunion : Des partenaires littéraires Les scieries de Bourbon La fondation de France L’AFPSSU Un collège avec des marraines sensibilisées à l’éducation et à l’environnement

Quelles seront leur contribution au projet ?
Mairie (le Contrat de ville) et le Département (service éducation et environnement) : soutien logistique et financier au projet
Département : Lien social
Energies jeunes : Association agréée par le ministère de l’éducation nationale, est au service de la réussite scolaire pour tous. Elle intervient dans les collèges d’éducation prioritaire en proposant un programme de formation qui visent à encourager la persévérance scolaire et l’autonomie chez les collégiens.
Le Lions Club : Section jeunesse et environnement : Les Lions s’engagent à nos côtés pour la jeunesse et pour l’environnement et proposent d’intervenir auprès des jeunes, à travers des actions ciblées : aide financière et logistique
Des associations culturelles (artistiques et scientifiques) : Les petits débrouillards, Sciences Réunion : mise en place d’ateliers scientifiques, Le théâtre Conflore, notre partenaire culturel (intervention sur tout l’année pour la mise en scène de pièce autour du développement durable, association OPAL pour les petits reporters de la nature.
Les associations de quartier :l’IMVEC, L’ADICA et leur Jardin partagé en lien avec le Contrat de ville : interventions dans l’école sous forme d’ateliers : jardin, formation, sensibilisation… Ligue de l’enseignement : financement service civique en partie/ Financement pour la présentation du projet aux Rencontres nationales de l’Education à Rennes La DAAC : financement d’artistes autour de la thématique de l’arbre. Par ailleurs notre collège participe activement aux Rendez-vous aux Jardins depuis 2016. Des organismes environnementaux : l’ONF, Les Ambassadeurs du Parc national, le SYDNE, LA CIREST, L’Office de l’eau, Le Parc National de la Réunion, AAPSSAMA (fédération de pêche)
L’école du Jardin planétaire : présence lors des temps forts au collège sous forme d’ateliers, visites sur site, don de plantes, compost et dons de bacs à compost pour le jardin…
Ce partenariat agit sur deux pôles :Le parcours citoyen (La découverte du patrimoine écologique et de la biodiversité : visite sur site naturel et de la maison du parc). Le parcours avenir (Les métiers liés à ce secteur d’activités : ateliers présentés par un agent du parc : ludique et interactif pour découvrir les métiers).
Le CAUE et la filière Bois de goyavier sont particulièrement présents sur le concours d’embellissement pour lequel le collège a été sélectionné cette année. Le Labo des Histoires dans le cadre de la France s’engage : atelier d’écriture autour des thématiques de la nature. Valorisation à la Journée de la Terre, la semaine du développement durable

Le programme Eco-Ecole : accompagnement depuis 4 ans. Collège labellisé et valorisé->http://www.eco-ecole.org/index.php?option=com_acymailing&ctrl=archive&task=view&mailid=53&key=6BU68if2&subid=24753-UAf8PZ02M3EIcG&tmpl=component&Itemid=131]

L’EDD au niveau de l’Académie de la Réunion : accompagnement collège labellisé en démarche de développement durable depuis 3 ans (E3D) https://onpassealacte.fr/initiative.on-a-decide-de-reconnecter-les-eleves-a-leur-environnement-pour-ameliorer-leur.96108582912.html La Cardie Réunion : Accompagnement et valorisation du projet (fiche Expérithèque) https://padlet.com/runcardie/ClgCambuston http://eduscol.education.fr/experitheque/consultFicheIndex.php?idFiche=13628 Un collège avec des marraines sensibilisées à l’éducation et à l’environnement : Joëlle Ecormier, marraine du collège et auteur. Intervenante dans un travail d’écriture avec les élèves sur des thématiques environnementales : la journée de la terre, la fête de la nature…. Claire Gratias, marraine du Jardin des Poètes et auteur de L’incroyable voyage de Simon Mémona Hintermann, marraine de la semaine de la persévérance scolaire à Cambuston L’AFPSSU : collège lauréat en 2017 Prix de 1000 euros sur la thématique environnementale climat et bien-être https://www.youtube.com/watch?v=IQJPS6Q5-TU La Fondation de France : accompagnement financier depuis 2015 : Au milieu des arbres, à Cambuston, fleurit un collège… » (Voir pièce jointe)
En quoi votre projet est il innovant ou pionnier ?

De Mon Ami l’Arbre en 2014 à Fleuris ton collège en 2017, nous avons travaillé sur plusieurs thématiques environnementales avec comme objectif de fédérer l’ensemble des acteurs éducatifs. Ce projet s’appuie d’une part sur la médiation par l’environnement comme levier puissant pour motiver l’élève, d’autre part sur le pouvoir de l’exemplarité à travers l’engagement de la communauté éducative mais aussi du partenariat diversifié autour de l’élève dans la transmission de valeurs communes. Parole du partenaire qui accompagne et ouvre au monde « J’aurais rêvé d’être élève du collège de Cambuston. C’est une chance que de pouvoir étudier dans de telles conditions où sont réunies une équipe d’enseignants passionnés et une infrastructure qui reconstitue une partie de notre Terre et de nos savoir-faire. Quand on est collégien, on ne peut se rendre compte de cette magnifique opportunité que nombre d’enfants de l’île, mais aussi du monde, n’ont pas. Ce n’est que plus tard que l’on en mesure tout le sens. » Ecole du Jardin Planétaire. Notre souhait est de diffuser ce projet au plus grand nombre et d’élargir encore notre réseau de partenaires afin de permettre aux élèves de développer leurs compétences, de favoriser un rapport positif au monde fondées sur des valeurs et de faire prendre conscience des enjeux climatiques.

Comment votre projet pourrait-il être éventuellement développé à une échelle plus large ?
1- Le projet : au cœur d’une dynamique de réseau et de quartier Le travail est mené avec les écoles primaires, les élèves de CM participent régulièrement à des activités variées, culturelles, artistiques, scientifiques, à divers moments de l’année. Au fil du temps le collège est devenu un « centre de rayonnement » au sein du quartier, grâce à la collaboration étroite avec le contrat de ville et la chef de projet, aux liens établis avec les associations de quartier, il participe à la politique de cohésion sociale : dans le travail collaboratif qui se développe les moments forts sont préparés en équipe « collège , quartier ». Ainsi l’action du quartier « Cambuston ensemble pou not l’environnement » , est une continuité dans le quartier de la sensibilisation faite au sein du collège. La mairie est ainsi coopérative concernant l’aide logistique par exemple. Dans le cadre de cette cohésion, le professeur de sciences physiques travaille au développement d’un projet aquaponie au parc du Colosse. Nous sommes dans l’entraide et le partage des compétences entre le collège et les associations de quartier. Un bel exemple de cette collaboration : pour le concours d’embellissement un lycée va fabriquer l’ossature d’une pergola en ferronnerie, celle-ci sera ensuite montée dans le jardin du collège par les membres de l’association qui vont aussi apporter leur savoir-faire sur l’aménagement et les plantations. 2- Rayonnement dans la région Depuis 2015, nous sommes régulièrement sollicitées afin de présenter ce projet. En 2016 et 2017, nous sommes intervenues lors de la semaine de la persévérance scolaire dans la focale Est et Sud : nous avons pu ainsi échanger avec divers acteurs en éducation issus des établissements de la région (chef d’établissement, professeurs du 1er et du 2nd degré, CPE, chercheurs …). En 2015, nous avons reçu au collège la délégation ministérielle mauricienne dans l’optique d’un échange en savoir-faire en matière d’éducation. En 2016, notre participation aux Rencontres de l’Education de l’Océan Indien a ravi nos élèves, petits ambassadeurs, qui sont venus eux-mêmes parler de ce qu’ils faisaient. Cette année, en notre qualité de c-référentes académiques EDD du bassin Est, nous avons, lors d’une formation, présenté le projet aux collègues des autres établissements scolaires afin qu’il soit un moteur, une source d’inspiration pour l’éducation au développement durable. Nous souhaitons essaimer et organiser des rencontres régulières entre les référents mais aussi les élèves engagés car ce sont eux ensuite qui vont être les relais auprès de leurs camarades. 3- Le rayonnement national Nous avons la chance d’avoir pour marraine du « jardin des Poètes » l’auteure du livre dont nous nous sommes inspirées et que nous avons reçue, Claire Gratias. Elle se tient au courant des avancées de ce jardin. La marraine de la semaine de la persévérance est mémona Hintermann, membre du CSA, chacune de ces interventions est relayée dans la presse. Les élèves entretiennent une correspondance régulière avec les « marraines ». Dans le cadre de l’école inclusive et des solidarités, des liens avec la compagnie de théâtre Ultréia ont été mis en place par visio-conférence : les élèves ont eu un beau moment d’échange avec la metteure en scène en décembre 2017, après avoir correspondu avec les acteurs. Les présentations au niveau régional ont amené notre participation aux Rencontres Nationales de l’Education qui se tiendront les 3 et 4 Avril prochain à Rennes. Notre souhait est de diffuser nos pratiques, ainsi nous prenons appui sur les revues et écrivons des articles : (voir mur padlet) - Deux articles parus dans les Cahiers Pédagogiques - Deux articles dans la revue Santé scolaire et universitaire - Article en cours dans la revue Apprentissage dirigée par Philippe Mérieu - Article en cours dans la revue Education et Devenir - Articles pour le site Les Clés de l’école La diffusion passe aussi par : des articles réguliers dans la presse locale, les murs Padlets, le compte twitter, Expérithèque avec la CARDIE qui a aussi présenté ce projet aux Assises de l’Outre Mer.

Plan d’actions détaillé

Au niveau du collège et du quartier :
Objectif : éveiller les consciences, éduquer, transmettre la démarche de développement durable

- Continuité d’action : Organisations de temps forts au collège qui rythment et dynamisent l’année scolaire (fédérer la communauté éducative, les parents, les partenaires : RDV aux Jardins, Semaine de la persévérance, journée de la terre, SEED actions pérennes car inscrites dans le projet d’établissement et au contrat d’objectifs voté pour 3 ans ) Inclus dans les objectifs du contrat de ville en matière de cohésion sociale et dans le conseil école-collège (lien avec les écoles du réseau)

- Travail sur le sentiment d’appartenance et le bien-être à partir des thématiques environnementales : spécificité du collège : ses arbres, son jardin des poètes. Par diverses actions construire l’histoire du collège en lien avec son environnement immédiat : voir le mur padlet des 40 ans du collège, https://padlet.com/diana_cath_fontaine/frwdpzb5oi00 , le travail scénique de réseau sur le quartier : Racines https://www.youtube.com/watch?v=DrficradcDM&app=desktop
- La constitution d’une équipe qui pilote les actions d’éducation au développement durable au sein du collège :
1. le soutien et la confiance de la Direction (principal, principale-adjointe, gestionnaire) offrent des perspectives et valorisent les initiatives de la communauté éducative.
2. L’inscription de ces actions dans le projet d’établissement, le contrat d’objectifs
et le conseil Ecole-Collège assure la pérennité du projet.
3. Les comités de suivi réguliers permettent de structurer le projet tout au long de l’année et de fédérer les équipes, et les différents partenaires.
- Développement du système aquaponique dans d’autres établissements (action déjà engagée avec un collège) mais aussi dans le quartier aux abords de l’étang qui fait partie de la réserve naturelle du patrimoine mondial inscrit à l’UNESCO) : culture sur radeau flottant, technique qui date de l’époque des incas et encore utilisée au Vietnam (méthode de culture d avenir et assainissement des eaux de l’étang). Culture aquaponique sur les berges de l’étang par mode pompage (création de jardins potagers aquaponiques participatifs ). Visite du système aquaponique de Marla pour deux classes du collège : sensibilisation et formation)

- Embellissement et bien-être au collège :
a) dynamisation du jardin des Poètes, classe à ciel ouvert, cours sous les arbres , dans le jardin (exemple du cours de SVT, aquaponie, Français, Physiques…) espace d’accueil élèves, parents, partenaires,( tea time in the garden) communauté éducative, mise en place d’ateliers…
b) participation au concours d’embellissement lancé par le Département (soutien financier) cette année pensée sur 3 ans : liaison collège-lycée (ex : partenariat avec un lycée section métallerie, ferronnerie, bois)
c) Développer des stratégies pour mettre les élèves dans l’action : club des Ambassadeurs des arbres, projet Zendémics, partenariat avec le Jardin botanique, travail inter-collèges : rencontre des éco-délégués pour expériences partagées, option plantes, jardiniers en herbe, petits reporters de la nature, conseil de vie collégienne…
d) Un foisonnement de projets autour du développement durable (création d’une mini-entreprise sur le recyclage, plantation d’endémiques, travail sur les racines, les fruits …projet de réseau Mon ami l’Arbre, http://padlet.com/runcardie/ClgCambuston créations de murs végétaux, recensement des arbres du collège par le professeur de SVT, réalisation d’un arboretum…
e) l’inscription depuis 2014 au programme national Eco-école, à la labellisation académique E3D et son renouvellement chaque année.

- sensibilisation et valorisation des structures environnementales de proximité : visite sur site : Jardin des mille et une saveurs, « Alon prend Dioré en main », la forêt Dugain, les aventuriers de l’Est, le Parc national…..

Indicateurs :
- L’aménagement du Jardin des poètes et le rayonnement sur d’autres espaces du collège : (le hall, le centre, les salles de classes)
- les activités développées par plusieurs disciplines
- Le taux de fréquentation du jardin par les élèves
- Le nombre de plantations, d’espaces aménagés
- La présence des parents aux temps forts et autres
- le nombre d’élèves participants
- Le nombre de partenaires d’horizons divers
- Le nombre d’ateliers proposés
- Le nombre de formations proposées à la communauté éducative
- La qualités des créations des élèves (artistiques, technologiques, littéraires..)
- Le nombre de projets
- Les prix obtenus par le collège
- la participation des établissements alentours (école, collège lycées)
- la qualité de la relation entre les élèves, entre élèves et enseignants et aussi avec les parents.
- les liens tissés avec le quartier (des jardins partagés fleurissent au cœur du quartier, dans les écoles, lancés par la dynamique environnementale du collège), le conseil citoyen du quartier (plantations communes devant la mairie annexe…)

Au niveau territorial et national :
Objectif : Diffuser, partager, essaimer

- Sensibilisation au patrimoine précieux de l’île : visite sur site, plantations collectives
- diffusion du projet pour exemplarité
- formations avec des chercheurs, des organismes environnementaux
- écriture d’articles et d’ouvrages (sur les arbres remarquables du collège, sur la médiation par l’environnement)

Indicateurs
- le nombre d’articles écrits dans diverses revues : Revue de santé universitaire, Cahiers pédagogiques
- les articles de presse, les reportages des médias
- la sortie des ouvrages
- la diffusion du travail sur l’arboretum
- le nombre de visites effectuées par les élèves
- le nombre de formations et d’échanges mis en place
- les murs padlets
- les relais sur les réseaux sociaux (twitter, https://twitter.com/CambF974

Nom de la ou des structures qui porteront le projet

Collège de Cambuston

Statut de votre structure
Etablissement scolaire

Activités de votre structure
Enseignement et éducation

Documents / Articles de Presse / Illustrations
Article de presse.pdf (1.6 Mo)
Article Racines.pdf (3.1 Mo)
exemple d’evaluation thème eau et biodiversité.pdf (196.9 Ko)
Lettre des élèves à M. Le ministre.pdf (4.9 Mo)
ARTICLE DU QUOTIDIEN.pdf (1.5 Mo)
Site web ou vidéo

Mur padlet à visiter (projets et bilans , vidéos, articles, reportages ...) : https://fr.padlet.com/diana_cath_fontaine/jxtyvhv4ewgw Site du collège : http://college-cambuston.ac-reunion.fr/

Extrait de monprojetpourlaplanete du : Fleuris ton collège...

Répondre à cet article